L'utilisation d'une plate-forme éditoriale SaaS permettrait de réduire de plus de 50% le bilan carbone du pré-presse d'un magazine

Je viens de procéder au calcul du bilan carbone de tout le processus de production d'un magazine d'une collectivité territoriale, afin de déterminer le gain procuré par l'utilisation d'une plate-forme éditoriale SaaS (SmartPublish pour ne pas la nommer).
Hors imprimerie, nous avons constaté une réduction de plus de 50% de la production de CO2, notamment sur les points suivants :
  • réduction drastique des déplacements grâce au travail collaboratif à distance,
  • favorisation du télétravail, ce qui conduit à une réduction des dépenses énergétiques et des moyens nécessaires (voiture de société, …),
  • utilisation de technologies de cloud computing (serveurs mutualisés) ce qui conduit à une diminution du nombre de machines nécessaires pour la production d'un magazine
  • projet tendant désormais vers un process "zéro papier", dans lequel toutes les épreuves et corrections sont traitées par voie électronique, en lieu et place d'impressions papier.

L'étude complète est disponible. Je proposerai bientôt un livre blanc qui détaillera les bénéfices des plate-formes éditoriales en matière de développement durable. En attendant, n'hésitez pas à me contacter pour plus de détails.


Commentaires

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]