Et l'illustration par l'exemple…

Presqu'en réponse à mon précédent post sur le BSA et la gestion des licences de typos en entreprise, un magnifique article du Point démontre que les typos sont des œuvres intellectuelles ; mais si leur usage se banalise, il ne faut pas oublier les longues heures de travail et l'immense savoir-faire qui ont été nécessaires pour leur conception.

Comme quoi on ne peut pas faire tout et n'importe quoi avec les typos…


Commentaires

Articles les plus consultés

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Le Print reste plus efficace que le Digital pour attirer des clients en magasin

Le PIM, maillon essentiel de l'UX en e-Commerce