Imprimeurs, ne loupez pas le coche

Longtemps, l'imprimeur a oeuvré dans l'ombre des grandes agences et des créatifs. Puis est venu le temps de l'internet : l'imprimeur a été encore un peu plus ringardisé par les éditeurs de logiciels et autres webagencies. Vous, imprimeurs, vous êtes laissés remiser au rang de simple "meta-imprimante", corvéable et jetable á l'infini.
Il est temps de prendre votre revanche.
Aujourd'hui, le web-to-print est enfin à votre portée. Sans requérir ni fortes compétences techniques, ni révolution méthodologique, vous pouvez désormais ouvrir votre entreprise au e-business, voire même au e-commerce.
Pour quels bénéfices ? Tout d'abord, rationaliser vos méthodes : cessez de consacrer vos journées à monter des flyers, laissez vos clients le faire. Arrêtez d'essayer d'expliquer à vos clients que, non, définitivement, Word n'est pas adapté à l'impression : laissez-les s'amuser mais en surveillant étroitement ce qu'ils font, et en gardant la maîtrise du résultat.
Entrez dans l'ère de l'ultra-personnalisation : c'est ce que tous vos clients attendent.
Valorisez vos atouts : réactivité, qualité, sens du service, proximité. Car, oui, la proximité compte sur le web. Beaucoup.
Enfin, prenez le leadership : occupez à nouveau la place que tous les intermédiaires vous ont ravi au fil du temps. Devenez celui qui vend, qui fabrique et qui distribue. Directement du producteur au consommateur.
Les solutions ne manquent pas, même si toutes ne se valent pas. Alors engagez dès à présent la réflexion. Mais, surtout, ne loupez pas le coche...

Commentaires

Articles les plus consultés

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud

PIM : Akeneo 1.6 est disponible en open-source