Articles

Affichage des articles du mai, 2011

Le salon Graphitec sous le signe du web-to-print

Image
Preuve s'il en fallait de l'intérêt croissant que porte la filière de l'imprimerie aux technologies web-to-print, le salon Graphitec qui se tiendra du 7 au 10 juin prochains à Paris, Porte de Versailles, fera la part belle aux solutions de personnalisation en ligne et au print-on-demand.

Entre autres :

Agfa présentera un module iPhone de son flux pré-presse :Apogee, destiné à permettre un suivi de production à distance, depuis la terrasse d'un café par exemple ;-)Chili Publish annoncera son arrivée en France via la société SS&C ; pour mémoire, j'en avais déjà parlé dans ce blog, Chili Publish est une sorte de super-brique web-to-print destinée à venir se greffer à des systèmes existants, e-commerce par exemplela société SaSTech présentera sa solution web-to-print destinée aux imprimeurs, appelée SASPrintFujifilm proposera XMFAire Informatique dévoilera son offre Intraprint... pardon d'avance à celles et ceux que j'oublie sûrement. Bref, avec cette florai…

Automatisez le test de vos applications web grâce à Selenium

Image
Le test est souvent le parent pauvre des projets informatiques ; par manque de temps ou de moyens, les phases de tests sont trop fréquemment réduites à la portion congrues, ou décalées dans le temps. Pourtant, il est essentiel de pousser les applications dans leurs retranchements, simuler le comportement des clients et conduire des recettes de façon rigoureuse et méthodique. C'est un gage de qualité et un moyen éprouvé d'améliorer la fiabilité des services mis au point.

Mais il faut bien reconnaître que le "testing" s'avère fastidieux : en particulier pour les applis web, pour lesquelles il faut répéter sans cesse les mêmes scénarios, vérifier que tout fonctionne, qu'aucun lien ne soit rompu, que chaque commande réponde...
Même si ce n'est pas la panacée, il existe un module d'automatisation des tâches de test sous Firefox : ça s'appelle Selenium, c'est gratuit, et c'est relativement simple.
Pour créer un scénario de test, il suffit de déc…

Universal Type Server : Extensis protège vos typos. Et vous protège aussi...

Le piratage ne concerne pas que les logiciels. Peu d'entre nous le savent, mais les typos sont également impactées. Les organismes chargés de lutter contre le piratage, BSA en tête, s'intéressent de plus en plus à la manière dont les droits des typos sont respectés.

Car une typo est avant tout une création artistique, protégée de surcroît par un contrat de licence dont les modalités varient d'un fondeur à un autre. A l'heure où tout s'échange de plus en plus, où les typos s'encapsulent dans les documents, où des systèmes de mise en page automatisés fleurissent, il est normal que les éditeurs cherchent à protéger leurs créations.

Même avec la meilleure volonté, il n'est pas évident pour une agence, un imprimeur ou un éditeur de services web-to-print de s'y retrouver dans la gestion de ses typos ; éviter d'être sanctionné pour un usage illicite des typos, ou se prémunir contre la diffusion pirate des typos que l'on a acheté est très compliqué.

Ext…

Revue de presse de l'actualité w2P - Ce qu'il ne fallait pas manquer en cette semaine du 23 mai

Alors, quoi de neuf au cours de la semaine écoulée ?

L'info qui a le plus retenu pour attention est l'application iPad de Rue 89, et plus particulièrement, l'outil qui a été utilisé pour cela : PadCMS.
Comme je l'expliquais dans un précédent post, PadCMS introduit de l'open-source dans un domaine jusqu'à présent réservé à des systèmes éditoriaux plutôt onéreux. C'est un pari audacieux, qui va rencontrer un franc succès j'en suis certain. Nombreux sont les magazines et journaux qui hésitent à franchir le pas de l'édition sur tablette en raison du coût des technologiques, et de la difficulté à estimer le ROI. PadCMS propose une démarche vraiment originale, j'espère que le succès sera à la hauteur des ambitions (lien).

Sinon, ça tablette à mort quand même...
du côté de l'iPad...
Les montpelliérains d'Aquafadas ont présenté ComicComposer, une appli de création de bandes dessinées destinées à être lues... tiens, tiens, sur tablettes !!! (lien)L…

Abécédaire du E-Commerce :
F comme...

F

F-Commerce : on a d'abord eu le e-Commerce, avec un "e" pour électronique. Puis on a eu le m-commerce, "m" pour mobile (par référence à la téléphonie). Voici maintenant l'ère du F-Commerce, avec un "f" majuscule pour... Facebook. Car non, Facebook ne sert pas qu'à afficher les photos de vos beuveries à vos amis virtuels. Il s'agit du plus grand réseau social, et à ce titre, il est logique qu'il s'ouvre un jour au commerce de biens. Bref, que toutes celles et ceux qui affichent leur vie, leur métier ou leurs passions sur leur mur Facebook puissent le vendre s'ils le souhaitent. Annoncé comme la révolution dans le domaine, le F-Commerce démarre plutôt timidement ; mais à l'instar d'eBay, il s'agit d'un excellent moyen de se lancer à peu de frais dans le commerce électronique, pour en apprendre les rudiments, comprendre son marché et développer son savoir-faire.  FAQ : la bonne vieille "Foire aux questions&qu…

Open-Source : PadCMS va-t'il révolutionner la publication sur tablette ?

Image
Rue89 vient d'annoncer son application pour tablette. N'ayant pas encore d'iPad à la maison (le Père Noël tarde à passer...), je ne peux pas vous dire ce que ça vaut.
Mais une information intéressante a filtré : Rue89 a utilisé la technologie d'un nouveau venu dans le domaine, un CMS open-source dédié à la publication sur tablette. Vous avez bien lu : open-source, gratuit, et tablette. Trois mots difficiles à concilier dans une même phrase normalement.
Voilà qui risque de faire du bruit dans le monde de la presse écrite !
Jusqu'à présent, les technos qui permettaient de réaliser ce type de prouesses étaient plutôt onéreuses ; qu'elles soient estampillées Woodwing, Adobe, Quark ou Aquafadas, leur déploiement représentait un budget loin d'être anodin.
PadCMS, c'est son nom, ne se contente pas de porter un PDF sur une tablette. Il va plus loin, en offrant visiblement un véritable studio d'authoring en Objective C.

Rue 89 n'est pas le seul magazine à…

Internet a généré 1,2 millions d'emplois en France au cours des 15 dernières années

Juste quelques faits révélés récemment par une étude McKinsey et commentés par une excellent article de LaPresseAffaires :
le secteur a généré 1376 milliards de dollars (979 milliards d'euros) d'activité dans 13 pays (ceux du G8 plus le Brésil, la Chine, l'Inde, la Corée du Sud et la Suède)la contribution d'internet à la croissance économique «est désormais supérieure à celle de secteurs comme l'agriculture ou l'énergie»,en France, la filière Internet représente 3,2 % du PIB (soit plus que l'agriculture désormais – ndla)«Les entreprises qui utilisent de façon importante cette technologie créent deux fois plus d'emplois que la moyenne, tandis qu'internet a un effet neutre, voire légèrement négatif, sur celle qui l'utilisent avec parcimonie ou pas du tout», selon l'étude.en France, internet a engendré la création de 1,2 million d'emplois au cours des 15 dernières années, tandis que 500 000 étaient détruits, soit un ratio de 2,4 créations de…

Ro.me : un avant-goût du potentiel du HTML5 et du webGL dans Google Chrome

Image
Le HTML 5, on en parle, on en parle... mais on ne mesure pas toujours très bien tout le potentiel de cette technologie. En matière de mise en page, je vous parlais la semaine dernière de l'initiative Adobe CSS Regions qui réduit à peau de chagrin le fossé entre web, tablettes et print.

Voici maintenant une démonstration à la fois belle, onirique et totalement bluffante du potentiel de HTML 5 en matière de 3D. Cette expérience utilise le canvas WebGL pour offrir une navigation en 3D sans nécessiter l'installation d'un quelconque plugin. Il faut juste Google Chrome.

C'est joli, assez fluide, et ça ouvre bien des perspectives.
Pour jouer avec, c'est ici que ça se passe : http://www.ro.me/

Sinon, voici une vidéo qui présente les coulisses.


Comment tester un site web sous plusieurs navigateurs ?

Image
Copyright : http://blog.djailla.com



Dès qu'on crée un site web ou une web app, la question du test multi-navigateur se pose fatalement. Il y a ceux qui collectionnent les machines en conservant des environnements de travail symptomatiques d'une époque : Windows XP avec IE 6, Windows Vista avec IE 7, Windows Me avec Netscape Navigator :-)

Pour cela, il faut avoir 1- de la place 2 - un parc informatique conséquent. Et encore, vous ne serez jamais sûr de disposer de toutes les configurations possibles et imaginables. Sans parler des navigateurs web mobiles qui font leur apparition. Et de votre moitié qui risque de s'énerver un peu....

Personnellement, j'ai plusieurs méthodes pour tester un site web sous plusieurs environnements.

Si je n'ai besoin que de l'aperçu du rendu d'une page (sans naviguer dedans), j'utilise Adobe Browser Lab. Vous saisissez votre URL, vous choisissez le navigateur pour lequel vous souhaitez avoir un aperçu, et zou, vous obtenez une &…

Abécédaire du E-Commerce :
E comme...

E

Easter eggs: c'est bien connu, les codeurs sont des farceurs. Ils ne résistent jamais longtemps à l'envie de laisser des petites blagues cachées dans des recoins sombres des applications ou des services web. C'est ce que l'on appelle les "easter eggs", ou les "Oeufs de Pâques". Le problème avec les easter eggs, c'est que tout le monde ne partage pas nécessairement l'humour de vos développeurs. Donc à moins d'ouvrir une boutique de vente en ligne de gadgets liés à Star Wars et Star Trek, je vous recommande chaudement d'éviter ce type de surprise qui peut dérouter plus d'un quidam moyen. Eat your own dog food: l'un des plus vieux préceptes du web, et probablement l'un des plus sages. Il se traduit par "Consomme la nourriture que tu produis toi-même". En d'autres termes, commencez par devenir vous-même client de votre propre service web : achetez les produits que vous vendez, forcez-vous à utiliser les service…

Revue de presse de l'actualité w2P - Ce qu'il ne fallait pas manquer en cette semaine du 16 mai

L'info de la semaine, c'est incontestablement pour moi Adobe CSS Regions : objectivement, ça dépasse de loin les frasques de DSK.
Imaginez, Adobe apporte la preuve que, sous un format standard (CSS), le web va pouvoir rivaliser dans un avenir proche avec les mises en page papier. Voilà de quoi chambouler l'industrie de la mise en page en faisant sauter les frontières qui contingentaient web, print, mobile et terminaux numériques.
Adobe CSS Region, c'est un petit peu la chute du Mur de Berlin appliquée à la PAO (plus d'infos ici).

Editeurs
Enfocus et WoodWing s'associent pour optimiser davantage encore les flux de production de médias (lien)Quark va sponsoriser les Digital Magazine Awards 2011 (lien)Fujifilm annonce une nouvelle solution Web-to-print appelée XMF Print Centre (lien) : on en saura plus à l'AutomneFrance : Stepnet Ingénierie dévoile un nouveau site pour sa solution web-to-print Smartpublish (lien)Tukaiz dévoile Backstage™: Online Marketing Manage…

Nouvel algorithme de recherche : quand Google remet la qualité des contenus au goût du jour

Image
Google a modifié son algorithme de recherche. Enfer et damnation !!!!!!
Cette annonce a dû déclencher des crises d'angoisse et des ulcères à bon nombre de spécialistes du référencement, SEO, SEM... et autres acronymes en tous genres. Eux qui vendent à prix d'or depuis des années des gains infinitésimaux en matière de résultats de recherche voient leurs efforts sapés en une journée. Et leur crédibilité au passage....

Pourtant, il n'y a rien d'étonnant à cela : j'analyse cela comme une guerre entre la technologie de recherche d'un côté, et les “spécialistes” de l'autre.

Google cherche à déployer des méthodes de recherche aussi performantes que possible, capables de contourner celles et ceux qui chercheraient à altérer la précision de ces critères de recherche. Car c'est quand même le fonds de commerce de Google dont il s'agit.De l'autre, les spécialistes du référencement, qui tentent par des ruses plus ou moins sophistiquées d'attirer les faveu…

Adobe CSS Region : Indesign on the web, la preuve par l'image...

Image
Je vous parlais la semaine dernière du prototype Adobe CSS Region qui permet de créer des mises en page avancées sur le web, en reproduisant des effets jusque-là réservés au print.

Voici une vidéo qui démontre le potentiel de cette technologie, basée sur les standards du web :


C'est vraiment bluffant je trouve !
Ça révèle surtout qu'Adobe est train de repenser la mise en page comme un “tout”, une structure souple capable de s'adapter à tous les terminaux de lecture, le print n'étant plus que l'un d'entre eux.

On le voit bien dans le film, ces fonctionnalités de mise en page conviennent aussi bien à de la lecture sur navigateur web qu'aux tablettes, voire au print.
De mon point de vue, je pense que ce type de format universel, basé sur du HTML, va devenir la norme de demain pour l'affichage de tous les types de contenus.
Et la techno Flex restera réservée au développements d'applications riches : par exemple, un Indesign en mode SaaS, capable de génér…

Abécédaire du E-Commerce :
D comme...

D

Défaut (par) :dans la grande majorité des cas, lorsque plusieurs variantes d'un même produit, ou lorsque plusieurs choix sont proposés, les internautes choisissent l'option par défaut. Prêtez donc beaucoup d'attention à vos formulaires, bons de commandes, fiches produit : guidez vos visiteurs en jouant sur les choix par défaut pour les amener vers les produits les plus rentables ou les modes d'expédition ou de paiement qui vous conviennent le mieux.  Délais : les acheteurs sur le web sont, par principe, impatients. En particulier lorsqu'il s'agit d'achats d'impulsion. Il est donc indispensable que vous optimisiez votre chaîne d'approvisionnement et de livraison pour proposer des délais aussi courts que possible. Par ailleurs, communiquez de la façon la plus transparente possible sur vos délais d'acheminement, même en cas de retard. SURTOUT en cas de retard devrais-je dire. A chaque étape du process de commande, le client doit être informé sur se…

Webapps : l'ère du cinéma muet

Les interfaces bougent, et dans tous les sens : effets graphiques, animations, transitions, comportements dynamqiues, nos écrans s'enrichissent pour des expériences de navigation toujours plus intuitives.Pour autant, nos sites web restent désespérément muets. Bon, c'est vrai qu'une musique de fond en boucle, c'est vite insupportable. Sans tomber dans ce travers, il me paraîtrait judicieux d'utiliser des effets sonores discrets pour appuyer certaines commandes, attirer l'attention ou renforcer une confirmation d'action. Je ne vous parle pas de jouer la cucarracha chaque fois que vous ajoutez un article au panier. Mais un petit signal discret, un indicateur approprié, cela peut conforter un utilisateur dans son choix ou à l'inverse attirer son attention sur un problème.A l'heure où tout le monde s'efforce d'améliorer l'usabilité des sites web, il faudrait penser le webdesign ... en multicanal. En particulier dans les webapps collaboratives…

Revue de presse de l'actualité w2P - Ce qu'il ne fallait pas manquer en cette semaine du 9 mai

Petite semaine dans le web-to-print, quoique...

LA "news" de la semaine, c'est le projet Adobe CSS Regions, qui porte la mise en page vers de nouvelles sphères : avec ce prototype, Adobe nous montre que dans un avenir plus ou moins proche, la mise en page papier pourra se faire depuis le web, en HTML (lien)Quark commence à dévoiler ses apps pour tablettes et mobiles (lien)Vjoon a annoncé avoir équipé l'administration fédérale des finances en Suisse avec Vjoon K4 (lien)

Webapps : l'ère du cinéma muet

Les interfaces bougent, et dans tous les sens : effets graphiques, animations, transitions, comportements dynamqiues, nos écrans s'enrichissent pour des expériences de navigation toujours plus intuitives.Pour autant, nos sites web restent désespérément muets. Bon, c'est vrai qu'une musique de fond en boucle, c'est vite insupportable. Sans tomber dans ce travers, il me paraîtrait judicieux d'utiliser des effets sonores discrets pour appuyer certaines commandes, attirer l'attention ou renforcer une confirmation d'action. Je ne vous parle pas de jouer la cucarracha chaque fois que vous ajoutez un article au panier. Mais un petit signal discret, un indicateur approprié, cela peut conforter un utilisateur dans son choix ou à l'inverse attirer son attention sur un problème.A l'heure où tout le monde s'efforce d'améliorer l'usabilité des sites web, il faudrait penser le webdesign ... en multicanal. En particulier dans les webapps collaboratives…

Adobe CSS Region : un aperçu de la convergence web / print en matière de mise en page

Image
La mise en page web a fait des progrès considérables au cours des dernières années : les styles CSS autorisent aujourd'hui des effets qui semblaient inimaginables en HTML il y a ne serait-ce que 5  ans en arrière.

Parallèlement, ces améliorations profitent aussi au format Flash : le Text Layout Framework d'Adobe démontre qu'aujourd'hui, on peut proposer des mises en page sophistiquées à partir d'une interface RIA en Flash / Flex.

Toutefois, s'il tend à se restreindre, le fossé en mise en page papier et mise en page web reste important.

Avec CSS Region, Adobe lève le voile sur l'avenir de la PAO
Blocs de texte liés, texte habillant des formes complexes, stylages conditionnels, césure et justifications avancées... autant d'effets de style qui restaient jusqu'à présent l'apanage exclusif des logiciels de mise en page papier. Adobe vient pourtant de dévoiler un prototype sur ses Labs qui pourraient bien faire voler en éclat le clivage print / web : C…

Gestion de projet : des outils pour vous simplifier la vie

Il y a quelques mois, je vous avais présenté une liste d'outils que j'utilisais pour faciliter la gestion de projets web / e-commerce, et optimiser les échanges avec les équipes.

Plutôt qu'un long discours, voici un petit Pearltree : http://pear.ly/Lysb
Vous y trouverez de tout : du wireframe, de la gestion de projet en mode web, des agendas partagés, du Gantt, des outils d'usabilité... de quoi bien s'amuser en somme !



J'espère que ça vous aidera !

Abécédaire du E-Commerce :
C comme...

C
Cahier des charges : c'est là que tout projet doit commencer. Il faut y consacrer du temps pour que votre cahier des charges arrive à maturité. Pour commencer, il vous permettra de "fixer" vos idées, définir ce que votre site devra ou ne devra pas faire, quels seront ses objectifs... En le rédigeant, vous verrez que, vos idées se préciseront d'elles-mêmes : votre réflexion s'affinera et votre vision sera de plus en plus claire. D'autre part, ce cahier des charges servira de référentiel de travail à tous les membres de votre équipe : développeur, graphiste, marketeur, grâce au cahier des charges, tout le monde aura le même niveau d'information, et tout le monde pourra se référer à ce "guide" à chaque étape du développement du projet. Enfin, la lecture du cahier des charges permet souvent de lever des objections auxquelles vous n'auriez pas pensé : par exemple, une incohérence fonctionnelle, ou une impossibilité technique que vos développeurs…