e-Commerce : l'avenir est-il aux e-revendeurs ou aux e-fabricants ?

En matière de commerce électronique, il est une question qui me taraude : les années 2000 ont vu les e-revendeurs prendre la mainmise sur la vente de produits en ligne. Boutiques généralistes telles qu'Amazon ou spécialisées, comme Sarenza par exemple, ce sont eux qui ont donné le "la" car ils maîtrisaient concepts, marketing et technologies.
Aujourd'hui, il devient de plus en plus difficile de distinguer un e-revendeur d'un autre : les produits proposés sont souvent similaires, les tarifs s'alignent, et finalement, ce qui fait la différence, c'est essentiellement le notoriété de la marque du revendeur, sa capacité à rassurer et les habitudes des utilisateurs.
Pour les années qui viennent, je me demande si finalement, le pouvoir ne va pas changer de main : il est désormais facile de bâtir une stratégie e-commerce, le terrain est balisé. Dans ce contexte, si les fabricants se lancent massivement dans cette aventure, ils seront en mesure de maîtriser toute la chaîne, de la fabrication à la livraison, en passant par le transport. Une bonne manière de reprendre le contrôle de la clientèle et le leadership sur les tous-puissants revendeurs.
J'ai le sentiment qu'après la décennie des e-revendeurs généralistes et capables de tout vendre, nous allons assister à l'émergence d'un nouveau circuit de type "du producteur au consommateur", avec des prix privilégiés et une relation particulière entre le consommateur et "sa" marque.
Cela ne sera probablement pas le cas pour du tout-venant, mais pour des produits de qualité ou assez spécifique, je suis convaincu que cela aura du sens, surtout si les e-fabricants réservent certaines gammes de produits à leurs clients directs. Apple a ouvert la voie avec son Apple store, mais à des échelons plus modestes, je vous invite à regarder par exemple, le site de la marque de vêtements Aigle : http://store.aigle.com/fr/
Très ciblé, très bien fait, très cohérent avec l'image de la marque.
Il est donc probable que les aficionados d'une telle marque prennent l'habitude de s'approvisionner à la source plutôt que chez des revendeurs sans identité particulière.
Le e-Commerce, une nouvelle façon de rétablir une relation directe et privilégiée entre les marques et leurs clients ?

Commentaires

Articles les plus consultés

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud

PIM : Akeneo 1.6 est disponible en open-source