Web-to-print : Pageflex et Silicon Publishing sortent les crocs

Le secteur du web-to-print se structure et s'industrialise. Ces derniers mois nous ont montré à quel point les acteurs majeurs de l'imprimerie et du web avaient pris conscience de l'importance de ce procédé pour les années à venir et des enjeux qu'il représente.
Du coup, les grands noms de la fabrication de presse d'imprimerie ou de l'édition de logiciels se lancent dans l'aventure, en proposant à leur clientèle des solutions de plus en plus packagées.
Les "petits" éditeurs sont du coup extrêmement menacés, confrontés sur le terrain et sur le web à des solutions siglées par des marques à la renommée internationale.
Les éditeurs de taille intermédiaires, coincés entre les myriades de tous-petits et les poids lourds, ont l'air de vouloir réagir. En témoignent les 2 exemples récents en provenance des USA que nous offrent Pageflex et Silicon Publishing.
  • Pageflex est sorti du giron de Bitstream pour voler de ses propres ailes, et exister sous la forme d'une vraie marque. Au passage, il décline son offre en mode SaaS, témoignant de la volonté d'élargir son domaine d'activité
  • Silicon Publishing a une double stratégie : d'un côté, quitter la sphère des intégrateurs pour monter en grade, vers celle des éditeurs. Et d'un autre, se détacher de la "simple" customisation de Scene 7 pour s'orienter vers le HTML 5, et démultiplier ainsi sa gamme de solutions. A l'heure actuelle, Silicon Publishing propose 3 familles de logiciels, Silicon Designer pour personnaliser des documents en WYSIWYG, Silicon Connecter pour effectuer de la gestion de contenu dans Indesign, et enfin Silicon Paginator, qui permet d'automatiser la publication multicanal.
Deux exemples parmi tant d'autres, mais qui témoignent de la migration que connaît notre secteur d'activité à l'heure actuelle.

Commentaires

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]