Who's next ? Silverlight !



Flash a du plomb dans l'aile... Adobe vient de le priver de smartphones et de terminaux connectés, TV en tête.
Le HTML 5 s'impose comme le nouveau standard, dans un univers où tout le monde semble d'accord pour renier les plugins, dans en mesurer toutes les conséquences.

Dans un tel contexte, on peut légitimement s'interroger sur l'avenir de Silverlight, la tentative de Microsoft pour contrer Flash. Si Flash est menacé, alors qu'il est véritablement utilisé par des milliers de développeurs, et que son plugin équipe une majeure partie des PCs, alors il est logique que Silverlight le soit, lui qui peine à convaincre un public qui n'a toujours pas bien compris à quoi il servait.

C'est la question que pose Mary Jo Foley dans ZD net.

A suivre...

Commentaires

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]