Articles

Affichage des articles du décembre, 2011

Un imprimeur n'est pas un éditeur de logiciels

Avec la demande croissante des services de web-to-print et d'e-printing, les imprimeurs sont de plus en plus confrontés à un véritable dilemne : soit ils choisissent l'une des multiples solutions du marché, la difficulté étant de trouver celle qui répondra intégralement à leurs attentes, pour un budget convenable. Soit ils se décident à se lancer dans l'aventure en créant eux-mêmes un service sur-mesure parfaitement adapté à leurs besoins. Pour ce faire, ils s'attachent généralement les services d'une agence web, d'un freelance ou de développeurs internes.Cette option peut paraître attractive de prime abord : on a le sentiment de pouvoir faire "ce qu'on veut" pour un budget apparemment réduit.
Je dis "attention". Votre métier, c'est d'imprimer et de servir vos clients. Pas de mettre au point des logiciels.
Si vous vous lancez là-dedans, vous allez ouvrir la boîte de Pandore. Un logiciel ou une webapp est un iceberg, dont l'in…

Print vs. Digital dans la presse : et si tout n'était qu'une question de périodicité et de personnalisation ?

Dans le sempiternel débat qui oppose papier et numérique, j'ai le sentiment qu'on ne se pose pas les bonnes questions. A mon avis, l'enjeu se situe au niveau de l'usage et de la périodicité. On ne consomme pas le papier et le numérique de la même façon, de fait, ces canaux ne répondent pas aux mêmes besoins.
Si j'apprécie le web ou les tablettes pour une revue de presse ou un suivi en temps réel de l'actualité, je reste convaincu que le papier est le support idéal pour la consultation d'articles de fond de plusieurs pages.
En conséquence, plutôt que d'opposer print, web et tablettes, pourquoi ne pas imaginer de vraies formules complémentaires  où le lecteur trouverait tout ce dont il a besoin ? Chaque jour, chaque minute, de l'info en temps réel, des vidéos, des articles courts sur le web, dans mon smartphone ou pas tablette.
Et puis, une fois par semaine, chaque abonné recevrait un magazine papier au contenu personnalisé en fonction de ses thématiq…

Nouveau changement de look pour mon blog

Heureusement que je ne change pas de look aussi souvent que mon blog, sinon je ne ressemblerais plus à rien. Non, tout simplement, je ne me suis pas fait aux nouveaux templates dynamiques de Blogger. Séduisants en apparence, complexes à paramétrer et à utiliser...
Et puis le scrolling vertical infini, je suis pas fan.
Donc retour à un look plus conventionnel... et surtout plus agréable à lire pour vous. Du moins je l'espère !

La pub de l'année 2011 : TAMIYA

Image
Côté pub, voici ma création préférée pour 2011. Il s'agit de la pub qu'Ogilvy a mis au point pour le fabricant de maquettes plastiques TAMIYA. Elle passe en revue différents aspects de la théorie du complot. Joli clin d'oeil, création et exécution parfaites.





Source : http://adsoftheworld.com/

Tendances graphiques dans la pub

Image
En cette fin d'année, j'observe des tendances graphiques qui vont leur arrivée, enfin plutôt leur retour.

Le texte surligné en défonce
On avait vu ça il y a 2 ans, et là, on dirait que cet effet fait son grand retour. Toujours efficace pour mettre en valeur un titre ou pour donner de la modernité à une mise en page.











La typo sur fond blanc, très épurée
Là, c'est retour vers les seventies. Belle typo, plutôt en noir, fond blanc très épuré, texte en pavé ou colonnes, illustration minimalisée... Très beau, très sobre, très lisible.











Le surligné / souligné
C'est quelque chose que j'ai observé à plusieurs reprises, que ce soit dans des titres ou des inter. Un double filet supérieur / inférieur, pour mettre en valeur un titre, souvent en typo sans-sérif en majuscules. Très sobre, très épuré, hautement lisible.

Le "like"
 Alors ça, je sens qu'on va en "bouffer". Pour faire "social", rien de tel qu'un bouton LIKE. Mouais bof...



L'une(e) …

Le graphiste face au web-to-print

Pas facile d'exercer le métier de graphiste aujourd'hui, que ce soit en entreprise ou en tant qu'indépendant. Les débouchés se raréfient et les menaces se multiplient. Parmi les vecteurs qui ont entraîné une mutation du métier, il y a nécessairement le web-to-print. En effet, le Do It Yourself a banalisé le rôle du graphiste en donnant l'impression que "tout le monde pouvait le faire". Et les bas-coûts entraînés par l'automatisation des processus de mise en page ont généré une remise en cause des tarifs de PAO par les clients.
Alors quelle attitude adopter en tant que graphiste face à ces nouveaux outils ?
Personnellement, je distingue 4 stratégies possibles.
1.LA STRATÈGIE DE LA RENONCIATION
On va tous mourir. Le métier est fini. Autant aller de suite apprendre à élever des chèvres... Je caricature, mais c'est parfois la réaction que l'on observe. Je pense que c'est une erreur de penser cela, sauf si l'on exerce principalement son métier…

Henry Lafont : disparition du dernier pilote français ayant participé à la Bataille d'Angleterre

Image
Triste nouvelle, passée quasiment inaperçu dans notre monde surmédiatisé. Le dernier pilote français à avoir participé à la Bataille d'Angleterre, Henry Lafont, est décédé le vendredi 2 décembre, à l'âge de 91 ans.
En 1940, il avait rejoint Londres via Gibraltar pour rejoindre la Royal Air Force.

Je trouve vraiment dommage que cette disparition ait eu aussi peu d'écho en France. Je ne l'ai appris qu'en lisant les brèves du Fana de l'Aviation, et j'ai l'impression que la presse généraliste a un peu fait l'impasse dessus.
"Jamais autant d'hommes n'ont autant dû à si peu" avait dit Churchill au sujet du dévouement des pilotes de la R.A.F lors de la Bataille d'Angleterre.
Mais bon, ils n'avaient pas inventé l'iPad eux...

Source : http://www.telegraph.co.uk/news/obituaries/8952031/Col-Henry-Lafont.html

2012 : l'année où les marques vont surexploiter les hashtags pour capter les hipsters

A la fin des années 90, quasiment aucune marque ni aucune collectivité n'a échappé à la mode de l'arobase. Ce gimmick était idéal pour montrer qu'on était dans le coup ou pour redonner un coup de jeune à une marque vieillisante.
Aujourd'hui, la cible a conquérir est celle des hipsters, car ils font figure de précurseurs et de créateurs de tendances. Opérateurs de téléphonie, fabricants de produits high-tech ou grand public, constructeurs automobiles, tout le monde leur fait les yeux doux. Et certains n'hésitent même pas à traiter cette clientèle comme une élite qui doit bénéficier d'un traitement VIP, loin de celui du grand public.
Dans ce contexte, les marques vont chercher un moyen de parler à cette population en adoptant ses codes. Et pour cela, le hashtag est le moyen idéal.
Je m'explique : imaginons qu'une marque lambda remplace sa baseline par "#social - #local - #mobile" (au hasard). Le commun des mortels ne comprendra pas ce code, san…

Marketing Grader évalue votre stratégie marketing sur le web

Image
Décidément, Klout fait des émules. Après l'évaluation de l'influence sur les réseaux sociaux, voici un outil qui évalue la qualité de votre arsenal marketing sur le web. Le principe est simple : vous saisissez l'url de votre site web, suivie éventuellement de celle de vos principaux concurrents, et quelques secondes plus tard, Marketing Grader vous présente une évaluation de vos points forts et de vos points faibles.
On pourrait croire au gadget, mais l'analyse est finalement assez pertinente et riche d'enseignement. Le spectre d'analyse étant large (site web, blogs, réseaux sociaux...), on peut assez facilement comprendre comment améliorer sa visibilité et sa notoriété.
Mieux encore, pour éviter tout jargon ennuyeux, le service de Hubspot vous explique ce que vous devriez faire pour vous améliorer : blogger plus souvent, ajouter une page de redirection 301, créer une version mobile de votre site principal, ajouter des alt texte aux photos, mieux nommer les …

Weappon automatise la création de calendriers personnalisés

Je vous ai parlé il y a quelques semaines de l'excellente initiative de mes amis transalpins de Weappon, qui combinent IDML et Google Docs pour automatiser la mise en page de catalogues.
Fêtes de fin d'années obligent, ils ont mis au point un démonstrateur de calendrier généré automatiquement à partir d'un tableur Google et d'un modèle Indesign au format IDML. En sortie, leur solution produit un fichier personnalisé au format IDML.
C'est bluffant de simplicité, et je trouve le potentiel de cette combinaison particulièrement prometteur.
Pour info, Weappon recherche des beta-testeurs, même avec des modèles ou des projets spécifiques : avis aux amateurs !
Plus d'info sur http://weappon.com/calendario-indesign/
Vous pouvez les contacter sur calendario-indesign@weappon.com

Une infographie à méditer sur le marketing

Réseaux sociaux : l'offre construit la demande... Et vice versa

En marketing, il y a une règle qui ne se démend que rarement. La demande conditionne l'offre, mais l'offre construit et structure la demande. C'est de cette façon que la mode ou la créativité font naître de nouveaux modes de consommation.
Prenons deux exemples qui illustrent cela. Dans l'automobile, Nissan avec son Quashquai a renouvellé le segment des berlines familiales et des monospaces, en cassant des codes bien établis. Le succès a été immédiatement au rendez-vous, et ce véhicule polyvalent a été à l'origine d'une mode dans l'automobile, mode dans laquelle les autres constructeurs se sont engouffrés rapidement.
Dans l'informatique, Apple a réalisé la même chose avec l'iPhone. Des téléphones tactiles, il en existait. Des smartphones, il y en avait déjà. Pourtant, Apple a packagé le téléphone et son offre logicielle pour trouver une alchimie unique, et fonder les bases d'un succès durable dans lequel d'autres constructeurs se sont jetés…

e-Influence : le match Klout vs. Kred.ly vs. PeerIndex

Image
Klout a suscité des vocations, cela va sans dire. Mesurer l'influence des bloggueurs et des tweetos est stratégique aujourd'hui, et dans ce domaine, plusieurs services se font la guéguerre. J'ai décidé d'en comparer 3 : Klout, la référence. PeerIndex, l'outsider. Et Kred.ly, le rookie, encore en beta et que j'ai pu avoir la chance de tester en avant-première.



Klout, on ne le présente plus ; interface sobre et très ergonomique, beaux indicateurs, information distillée au compte-gouttes, et points d'analyses limités mais pertinents : une évaluation de vos performances, la liste de vos domaines d'influences (désormais customisables), celles et ceux qui vous influencent ou que vous influencez, les listes dans lesquelles vous figurez. A cela s'ajoutent 3 fonctions assez sympa :
le "klout style", qui en fonction de votre activité, vous colle une étiquette : networker, socializer, specialist, broadcaster… c'est malin car cela ajoute une forme d…

Web-to-print : Chili Publisher a conquis plusieurs intégrateurs

Image
Il semblerait que le world tour que Chili Publish a entrepris à l'automne ait séduit un nombre conséquent de revendeurs. Il semble que ce soit le cas en France.
A sa sortie, cet éditeur web-to-print "plug & play" n'était distribué en France que par l'intermédiaire de la société SS&C. Depuis le mois de Décembre, Graphic Alliance à Bordeaux a ajouté cette offre à son catalogue, tout comme Pixel Tech dans la région lyonnaise. Une information non-confirmée ferait également état d'un intégrateur majeur de la région parisienne...

Cela confirme la demande croissante pour des solutions web-to-print sur-mesure. Les intégrateurs ont un rôle important à jouer dans ce contexte ; et des solutions plug&play comme Chili Publish comblent clairement un manque à ce niveau.

Sources :

http://twitter.com/#!/pixeltechfrhttp://twitter.com/#!/gspettel

Le Manuel Complet de Typographie

Image
Allez, une dernière ligne droite et bientôt le repos bien mérité de la trêve des confiseurs. A cette occasion, je ne saurais que trop vous recommander la lecture de l'un de mes livres de chevet, que j'ai programmé de re(re)lire pendant les fêtes : "Le Manuel Complet de Typographie" de James Felici.
C'est juste ma bible de graphiste.
Sans nul doute le meilleur bouquin qui explique pas à pas comment maîtriser sa typo, faire de belles compositions et produire des documents de qualité.
Alors si votre liste au Père Noël est incomplète, n'hésitez pas, on le trouve encore sur Amazon :
http://www.amazon.fr/manuel-complet-typographie-James-Felici/dp/2744080675

Animation HTML / Flash : Motion Composer en vente libre à 105 €

Image
Je vous parlais cet été de la formidable initiative d'Aquafadas qui avait imaginé un logiciel unique permettant de créer des animations que l'on pouvait ensuite exporter au choix en HTML 5 ou en Flash.
Motion Composer - c'est son nom - est désormais en vente libre, au tarif très alléchant de 105 €.
Honnêtement, pour ce prix là, vous disposez d'un outil simple, efficace, rapide et performant, comme Aquafadas sait les faire. Certes les pros de l'animation trouveront qu'il manque peut-être des fonctions. Mais pour les utilisateurs occasionnels ou pour ceux qui recherchent un maximum d'efficacité, c'est un excellent choix.

Vous pouvez d'ailleurs tester une version de démo pour juger de l'outil par vous-même.
Et puis en ces temps où il faut acheter français, soutenez vos éditeurs tricolores !!! Corocico ;-)

http://www.aquafadas.com/store/fr#MotionComposer

Pixingo invente le web-to-print social

Image
Créer des cartes de voeux ou des photobooks personnalisés, tout le monde (ou presque) sait faire.
Difficile même de renouveller le genre.
Une startup US tente pourtant de casser les codes du genre, en introduisant une touche de social.

L'idée est faciliter la récupération des photos que vous publiez par exemple sur Facebook pour en faire de jolis supports papier personnalisés (carte ou photobook) qui vont même être envoyés aux destinataires de votre choix pour des évènements particuliers : anniversaire, fêtes...

C'est sympa, même si le concept reste encore un peu brouillon, notamment au niveau des crédits à acheter. Et pour l'instant, ça a l'air d'être purement américain.
Voici une petite vidéo qui explique le concept.



En tout cas, une initiative intéressante qui tend à démontrer que le web-to-print est un peu à la traîne en matière de réseau social. Et que le print a encore toute sa place dans nos environnements numériques.

Plus d'info sur http://pixingo.com/

Ricoh se renforce dans le web-to-print et se lance dans le Marketing Asset Management (MAM)

Image
Ricoh, fournisseur réputé de solutions d'impression numérique, étend désormais sa gamme de solutions en direction du marketing. Ricoh semble ainsi vouloir passer du “simple” fournisseur de photocopieurs à un statut d'interlocuteur privilégié des directions marketing, afin de faciliter leur difficile mission de gestion des données marketing. L'objectif étant de gérer plus efficacement la marque en particulier au sein des réseaux et de faciliter la personnalisation dess documents en glocal. Ricoh s'est associé pour l'occasion avec PTI (ex-Printable et éditeur de MarCom Central).

Ricoh compte aller plus loin que du “simple” web-to-print en envisageant une réponse globale, incluant le VDP, l'emailing et les terminaux mobiles, pour offrir une réponse multicanal.

Pour l'instant, ce lancement semble ne concerner que l'Amérique du Nord.

Source : http://www.marketwatch.com/story/ricoh-extends-solutions-portfolio-with-marketing-asset-management-and-web-to-print…

Le nouveau logo HP ne vous rappelle rien ? Pensez à LIP…

Image
On a pu voir hier passer furtivement sur les blogs consacrés au design une nouvelle mouture du logo HP, tout en “barres”…
Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'accueil a été mitigé. Mais il y avait un truc qui me turlupinait avec ce logo. J'ai fini par trouver.

Je vous laisse deviner.
Voici le nouveau logo HP.




Et voici un bon “vieux” logo connu de tous, et enseigné dans toutes les écoles de graphisme. Le logo LIP. Créé dans les années 60, indémodable, un must…

Ça ne vous rappelle rien ? Le plus drôle, c'est qu'on lit plus facilement LIP que HP dans le nouveau Hewlett-Packard. M'est avis qu'ils devraient revoir leur copie ;-)

Sources :
Design Week : moving brands overhauls HP identity - http://www.designweek.co.uk/news/moving-brands-overhauls-hp-identity/3032677.article le site de LIP : http://www.lip.fr/fr/

2012 : Le Temple du roi SoLoMo

Image
Le Web'11 vient tout juste de se terminer, et le buzzword à la mode, c'est sans aucune hésitation le SoLoMo. Derrière ce nouvel acronyme so hype se cache une nouvelle tendance dans l'usage des services web, tendance qui s'articule autour de 3 axes :

SOcialLOcalMObile C'est Nielsen qui a imaginé le concept, en étudiant les comportements des internautes, et en établissant des prévisions pour les années à venir. Le mobile est une évidence aujourd'hui, tant il s'impose dans les usages comme dans les comportements. Le social également, car il s'immisce dans tous strates du web, dans la sphère privée comme dans la sphère professionnelle, pour la recherche d'info comme pour les achats en ligne. C'est devenu un réflexe dont le succès ne se dément pas.  Reste le local, qui constitue l'aspect le moins évident de l'équation, les startups comme les mastodontes continuant de tâtonner dans ce domaine..






On voit bien ça et là des tentatives d'usage &…

Browserling, le meilleur outil de test multi-navigateurs, tout simplement !

Image
Le test multi-navigateurs est une plaie pour les éditeurs de webapps et de sites. Il n'est pas toujours évident de disposer de toutes les configurations possibles. Par ailleurs, les émulateurs et autres moteurs de rendu ne donnent pas toujours des résultats très fiables.
Il y a quelques semaines, je vous avais parlé de Browserstack, un service qui virtualise le test multi-navigateurs. Le principal problème de ce service est sa lenteur ; les temps de réaction sont parfois rédhibitoires.



Peteris Krumins, un lecteur de Riga (!) que je salue ici, m'a fait part d'un service étonnant et très efficace, Browserling. Bon en même temps, il en l'éditeur ;-)

Une interface très simple, des performances bluffantes
Contrairement à Browsertack, l'interface de Browserling est extrêmement dépouillée et c'est tant mieux. Le rendu est assez rapide, on peut interagir avec le site pour saisir un identifiant ou des données, et à la volée changer de moteur de rendu, pour tester par exem…

Marketing : êtes-vous sniper, zombie ou oracle ?

Image
En matière de marketing, chaque entreprise, chaque marque, chaque patron a une approche différente.
Il y a ceux qui considèrent que le marketing est une arme indispensable dans la chasse au client, comme un bon fusil. Il y en a d'autres qui considèrent à l'inverse que l'attrape-client n'est pas la finalité numéro un, et qui cherchent avant tout à créer une identité.

C'est ainsi que je distingue trois approches du marketing.
Désolé pour l'imagerie, elle fait un peu jeu vidéo pour adolescent attardé ;-)


Les snipers
L'oeil rivé aux analytics, le sniper pense avant tout en termes d'investissement. "One shot, one kill"... il n'est pas là pour tricoter. Chaque euro dépensé doit immédiatement rapporter son quota de clients, et tout ce qui n'est pas immédiatement rentable désintéresse ce type de marketeur. On ne gaspille pas inutilement ses munitions, on se tient loin de la cible et on attend le moment opportun pour optimiser l'efficience d…

WEDIA réalise une acquisition dans le mobile

Image
Communiqué de presse : "WEDIA, leader dans le domaine du Marketing Asset Management, vient de conclure l’acquisition de la société rennaise NewLC. Cette opération permet à WEDIA de consolider ses positions dans le domaine du marketing mobile et du développement d’applications iPhone, iPad, Android, Windows Phone…

NEWLC est un acteur majeur en France dans le domaine du développement d’applications mobiles complexes et compte des clients de renom comme Nokia, Orange, SFR, NXP… NewLC est depuis 2004 un spécialiste des technologies mobiles Symbian, Bada, iPhone, Android, Windows Phone et un contributeur éminent de l’OpenData en France. Le savoir faire de NewLC vient compléter efficacement celui des équipes de Wedia Mobile, le pôle d’expertise mobile de WEDIA ; La proximité géographique de NewLC et de WEDIA Mobile, basées toutes les deux à Rennes, facilite le rapprochement et la mise en œuvre de synergies. En outre, NewLC apporte une expertise dans la mise en œuvre d’applications …

HP s'ouvre les portes du web-to-print en achetant l'allemand HiFlex

Image
Petite secousse télurique ce matin dans la présipauté du WebToPrintLand... HP vient d'annoncer le rachat d'HiFlex, un acteur historique du web-to-print et du MIS.



L'objectif est clairement annoncé : "rompre les codes de l'imprimé, en permettant aux utilisateurs d'imprimer où et quand ils le souhaitent des supports hautement personnalisés".
La technologie de HiFlex va ainsi devenir un pilier de l'offre cloudprint d'HP.
Cette annonce confirme l'industrialisation et la consolidation qui s'opèrent dans le domaine du web-to-print, en vue d'accélérer sa démocratisation.

Source :

http://www.hp.com/hpinfo/newsroom/press/2011/111206a.html?mtxs=rss-corp-combined

Dromadaire : quand le web ramène au print

Image
Les cartes virtuelles Dromadaire, tout le monde connaît. Des années que ce service constitue la référence pour l'envoi de voeux ou de messages personnalisés agrémentés d'animations de plus ou moins bon goût.
C'était même une véritable "folie" autour des années 2005.

Et bien voilà que Dromadaire se met au web-to-print !
Incroyable, ce site qui s'est constitué sur un positionnement 100% numérique, en concurrence directe avec les supports print, se replace aujourd'hui dans une logique de web-to-print, en utilisant le canal papier comme moyen de monétisation du service.



Print powaaaaa !!!!
;-)


http://www.dromadaire.com/printvia la newsletter Caractères : http://www.caractere.net/index.php?option=com_acajoom&act=mailing&listid=52&listype=1&task=archive&Itemid=103

Le Lorem Ipsum des images

Image
Le lorem ipsum, c'est bien pour remplir des blocs texte ou des colonnes de wireframes.
Mais pour les images, c'est parfois plus compliqué ; afin de remplir les blancs, la tentation est grande pour le développeur d'insérer dans ses maquettes des photos 1) de jeunes filles dénudées 2) de stormtroopers 3) de jeunes filles dénudées avec un casque de stromtrooper (si si, ça existe).
Avec au final, le risque pour le commercial de se retrouver avec un contexte embarrassant face à un client.

Si si, je sais de quoi je parle... ;-)



LoremPixel vient à votre secours ! Si vous êtes en panne d'image d'illustration, il vous propose de générer un visuel adapté aux dimensions que vous avez spécifié, avec une thématique en relation avec un sujet générique (abstrait, nourriture, technologie, animaux...). Cf. l'exemple ci-dessus.
Bref, comme en plus c'est gratuit, ça serait dommage de s'en priver.

Et non, il n'y a pas de générateur de stromtrooper ni de chewbakka. Na.

Mobile-to-print : ça débarque sur Android avec Touchnote

Image
Le mobile-to-print, on en parle, on en parle ! Et bien, ça débarque désormais sur Android.
Touchnote est une application qui vous permet de choisir un modèle de carte postale, de le personnaliser depuis votre smartphone, votre smartpad ou votre tablette, puis de commander son impression et son expédition.
Pour résumer, vous créez la carte postale sur votre terminal, et votre mémé la reçoit par la poste.
C'est pas donné, chaque carte postale coûtant environ 1,50 €.



Mais là encore, comme pour SimplyPostcard, ce type de service répond à une impulsion d'achat, chose à laquelle les services web-to-print traditionnels ont encore du mal à adresser avec efficacité, ordinateur oblige.
Service pratique et ludique, petits montants, achats répétés... tous les ingrédients d'un futur succès sont réunis.

On en est encore aux balbutiements, comme en témoigne ce service minimaliste de création de cartes de visite. Tout reste à inventer, à condition de ne pas traîner ;-)
Alors ami(e)s imprim…

Le cloud et ses limites, ou quand le off-line devient nécessaire

Image
Google a démocratisé il y a quelques années le cloud, en faisant la démonstration de l'intérêt de séparer ses données des terminaux utilisés pour les créer. L'ordinateur est rapidement devenu un simple terminal, ce qui a d'ailleurs parfaitement coïncidé avec l'arrivée des smartphones.
Les données sont stockées à distance, les applications aussi. Peu importe le moyen utilisé pour y accéder, quel que soit l'outil, on retrouve instantanément son environnement de travail.
Le succès a été au rendez-vous, au point d'initier une nouvelle ère dans l'édition de logiciels.
Tout le monde s'y est mis, le cloud est devenu une norme, mais non sans lever des objections.

Les données sont décentralisées, ce qui est utile pour le nomadisme et pour leur sécurité, mais qui peut poser des problèmes au niveau de la confidentialité.

Aujourd'hui, l'accroissement des applications en cloud, combiné aux usages nomades, contribue à un usage croissant d'Internet, ce qui…

Web-to-print : Quark Promote passe au webediting... mais avec Silverlight :p

Image
QuarkPromote, c'est le nom du produit B2C lancé par Quark il y a plus de 1 an et demi maintenant aux USA et en Australie, et qui ambitionnait de concurrencer des systèmes tels que Vistaprint ou Tweak.com.
Le principal reproche que l'on pouvait faire à cet outil, c'était l'obligation de télécharger une application dédiée sur son poste pour pouvoir créer des documents personnalisés. Certes, cela présentait l'avantage de pouvoir travailler en offline... mais ce mode de fonctionnement est paru instantanément obsolète par rapport aux solutions d'édition en ligne, surtout à une époque où la plupart des ordinateurs sont connectés en permanence sur le web.



Après une longue période de silence, Quark vient de réagir en sortant aux Etats-Unis la version 2 de son offre. Il est désormais possible de personnaliser des modèles de documents en ligne, dans le navigateur. Et le client qui souhaite continuer à pouvoir travailler offline dispose toujours de l'application dédié…