Web-to-print : Quark Promote passe au webediting... mais avec Silverlight :p

QuarkPromote, c'est le nom du produit B2C lancé par Quark il y a plus de 1 an et demi maintenant aux USA et en Australie, et qui ambitionnait de concurrencer des systèmes tels que Vistaprint ou Tweak.com.
Le principal reproche que l'on pouvait faire à cet outil, c'était l'obligation de télécharger une application dédiée sur son poste pour pouvoir créer des documents personnalisés. Certes, cela présentait l'avantage de pouvoir travailler en offline... mais ce mode de fonctionnement est paru instantanément obsolète par rapport aux solutions d'édition en ligne, surtout à une époque où la plupart des ordinateurs sont connectés en permanence sur le web.



Après une longue période de silence, Quark vient de réagir en sortant aux Etats-Unis la version 2 de son offre. Il est désormais possible de personnaliser des modèles de documents en ligne, dans le navigateur. Et le client qui souhaite continuer à pouvoir travailler offline dispose toujours de l'application dédiée, qui devient du coup optionnelle.
Quark a enrichi son service à cette occasion : branding plus cohérent avec celui de la marque, site web plus clair (d'ailleurs assez proche de celui de Tweak.com, ce qui est marrant vu que les 2 services se concurrencent en Irlande), intégration de la capacité à générer des QR Codes, compatibilité Mac / PC...

Franchement, c'est un belle amélioration. Mais à l'heure des interfaces riches en HTML 5, j'avoue ne pas comprendre pourquoi le module de personnalisation des modèles est en... Silverlight !
Quand on sait que très peu de postes sont pré-installés avec ce plugin, c'est un véritable tue-l'amour ! Il m'a fallu procéder à 2 installations successives sur mon poste, sans compter une myriade de boîtes de dialogue d'alerte à propos de certificats de sécurité expirés... De quoi effrayer bon nombre de noob...
Quark aurait vraiment tout intérêt à développer un éditeur de mise en page en HTML 5 pour que Promote exprime tout son potentiel. Faute de quoi, bon nombre d'utilisateurs risquent de s'en détourner rapidement au profit d'autres services plus fluides.

Et sinon, c'est pour quand en France ???


Commentaires

  1. Bonne idée et déplorable exécution :) Après en effet le choix obsolète du download, celui de même de la techno (http://www.zdnet.com/blog/microsoft/will-there-be-a-silverlight-6-and-does-it-matter/11180). Je ne sais pas qui décide chez Quark sur ces matières, mais il resterait pas longtemps chez Madmagz :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]