Logo Windows 8 : la fin de l'ère "glossy 2.0" ?

Le web bruisse de rumeurs évoquant le nouveau logo Windows 8 de Microsoft. Voici à quoi il ressemblerait. J'utilise le conditionnel car pour l'instant, je ne pense pas qu'il y ait de confirmation officielle.


Personnellement, je le trouve très réussi. Très sobre, minimaliste, très "école suisse". Des formes carrées, une typo simple, sans empattement, un message clair, et un clin d'oeil au premier logo de la marque.






Mais, mais... dites-moi : une seule couleur, des formes simples, des lignes droites, pas d'effets dans tous les sens ? Ce changement ne marquerait-il pas la fin de l'ère "web 2.0" du design... Franchement, je ne vais pas la regretter. Les reflets à mort, les couleurs dégradées, les formes sophistiquées, les typos alambiquées, et plus que tout... les effets glossy genre-je-fais-comme-Apple... Rahhhh, non je ne regretterai rien de ce design-bésité.

Un joli coup de la part de Microsoft, très proche d'ailleurs de l'esprit graphique de Windows Phone. Aplats, bonne utilisation du blanc, sobriété... une belle illustration de la simplification des interfaces et de la volonté de légèreté recherchée par Microsoft. Et également une manière originale de se démarquer d'Apple.

Espérons que les graphistes suivront.

Via Clubic et LogoDesignLove

Commentaires

  1. Tout cela me rappele la théorie des cycles entre périodes "baroques" et "classiques" dans l'Art. Ton exemple le montre d'ailleurs fort bien. A des moments le design passe par une cure d'austérité à la suisso-japonaise puis se renouvelle à la sauce sino-mexicaine avant de revenir à nouveau de ses excès et puis finalement de s'extraire de son ennui une nouvelle fois.
    Tout cela est très cyclique.
    Ce qui m'attristait in fine dans l'époque 2.0, c'est qu'on en venait à utiliser des formes et des couleurs plus pour faire genre "je suis bien dans mon époque" que pour donner du sens.
    A la limite, si on s'extrait de cette logique, tant mieux !

    RépondreSupprimer
  2. Moi, je compare le design 2.0 au tuning. Au départ on a de grands designers œuvrant pour de grandes marques : Apple avec sa charte Aqua, ou Audi avec ses phares à led qui sont de toute beauté. Et puis là, tout le monde veut copier... Mais sans le talent ni les moyens. C'est comme ça qu'on se retrouve avec du reflet beurk et des pseudo reliefs à la noix partout pour faire comme tu le dis. Ou avec des phares à LED sur un Renault Master ou une BX. L'avantage avec ce design minimaliste, c'est qu'il incite à la sobriété. Mais bon je ne suis pas objectif, je suis réellement fan de l'école suisse.

    RépondreSupprimer
  3. D'ailleurs, je pense que cette évolution vers de l'anti-glossy se retrouve dans l'automobile. On est passé des effets de laque à piano, inspirés par les produits Apple, à du mat voire du super-mat.
    Le brillant est donc has been en 2012.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Articles les plus consultés

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud