Imprimeurs : comment tirer parti des réseaux sociaux ?

Aller sur Internet pour un imprimeur, cela n'a rien d'évident : que dire ? Que montrer ? À qui ? Pourquoi ?

Et pourtant... Il y a tant à dire sur cet univers merveilleux qu'est l'imprimerie. Il s'agit d'un métier spécial, qui fascine et interpelle beaucoup de gens.
Voici quelques idées pour mettre en scène votre métier et vous raconter, dans l'optique d'accroître votre notoriété.

Tumblr ou Blogger : le point de départ
Vous avez un site web vitrine. C'est bien mais cela reste impersonnel. Créez un blog qui constituera le réceptacle de toutes vos autres activités sur les réseaux sociaux. Sur ce blog, racontez ou faites raconter votre quotidien. Les essais que vous faites, de nouveaux papiers que vous avez reçu, un salon auquel vous avez participé, un site que vous avez aimé... Vous pouvez également présenter vos plus belles réalisations ou prodiguer des conseils.

YouTube : vos vidéos
L'imprimerie est un métier visuel qui peut se raconter. N'hésitez pas à réaliser des vidéos, même réalisées de façon très amateur avec un téléphone portable. Ce qui compte c'est la spontanéité et la réalité. Montrez vos collaborateurs dans leur activité quotidienne, expliquez le processus de fabrication d'un imprimé, présentez une difficulté technique, réalisez des courtes vidéos sur le principe à faire / à ne pas faire.

Pinterest : votre book
Créez un véritable book en ligne en publiant vos plus belles réalisations sur Pinterest. D'une part, vous disposerez d'un portfolio actualisé. D'autre part, vous centraliserez des images que vous pourrez réutiliser dans vos autres canaux.

Twitter : votre fil d'actualité
Avec un compte Twitter, on peut faire beaucoup de choses. Bien sûr, relayer les infos publiées sur son blog, son YouTube ou son Pinterest. Mais pas que. On peut parler de son territoire, échanger sur les choses que l'on aime, parler avec ses clients dans un style informel, échanger avec des confrères. C'est un vecteur d'échange et de relation client très efficace.

Facebook : pour créer une audience
Facebook est un bon moyen de recycler les infos publiées sur d'autres canaux. Personnellement, je le vois surtout comme un moyen de donner la parole à ses clients en créant une petite communauté. Facebook a en effet cet avantage-là par rapport à d'autres réseaux : vos fans peuvent déposer des messages sur votre mur. N'hésitez pas non plus à y relayer toute info qui a trait à l'humain : offre d'emploi, de stage, photos de soirée, pot de départ à la retraite... Votre page Facebook doit incarner votre entreprise

Viadeo : pour recruter de nouveaux clients
Pour parler business, il vaut mieux utiliser les réseaux adaptés. Approcher un prospect via Facebook me semble déplacé. Par contre, par Viadeo, cela est naturel.
Repérez des clients potentiels depuis Twitter ou Facebook, puis travaillez votre base de prospection dans Viadeo. Abonnez-vous aux groupes qui comptent dans votre zone de prospection puis publiez une présentation de vos services. Ou envoyez un message direct aux personnes qui vous intéressent.
Vous pouvez également utiliser Viadeo pour trouver vos futurs collaborateurs, ça fonctionne plutôt bien.

Vous verrez, cela paiera.

****

Tous ces outils sont gratuits. Il ne vous en coûtera que du temps. Mais sincèrement, vous diposez là de beaux moyens pour développer la notoriété de votre imprimerie. A condition de jouer la carte de la sincérité et de l'authenticité, en évitant de tombet dans le piège du tout-publicitaire. Il y a un savant dosage à trouver.

Si vous voulez voir un imprimeur exemplaire dans ce domaine, je vous conseille Print O'Clock. Ils ont réussi en quelques années à exploiter avec talent les réseaux sociaux, et à créer simplement mais sincèrement une vrair communauté.

Commentaires

  1. Très bon article pour faire prendre conscience aux imprimeurs qu'internet n'est pas là pour les tuer mais est un formidable canal avec de formidables outils à leur disposition.

    Je rajouterais également que pour gérer tout ce travail efficacement et quotidiennement il faut une personne à temps plein. Ça s'appelle un community manager :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Articles les plus consultés

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud

PIM : Akeneo 1.6 est disponible en open-source