Social bullshit

Aujourd'hui, tout doit être social. Il en est ainsi si on veut être à la mode. Faut faire du social.
On ne crée plus de site web, car un site web c'est has-been, c'est vulgaire, c'est sale.
On doit créer un nouveau Réseau Social, voire übersocial.Si possible, en respectant le sacro-saint roi SoLoMo.
Les agences, les consultants, les marketeurs survendent le S-O-C-I-A-L pour tenter de donner du sens à leur démarche, et malheureusement souvent pour masquer le creux de leurs propositions.

Pourtant, il suffit de regarder l'état du web aujourd'hui pour comprendre que l'internaute est largement pourvu en offres plus pertinentes les unes que les autres. Le marché est même quasiment saturé.
Et en la matière, il n'y a pas de place pour les numéros 2 : sur les réseaux sociaux "familiaux", il n'y aujourd'hui qu'un n°1, Facebook. Google s'y est essayé, en vain. La raison ? Difficile à dire. Probablement pas un problème de technique ni d'ergonomie. Personnellement, je pense juste que les clients n'ont ni besoin ni envie de "switcher", ni le temps nécessaire pour multiplier leurs comptes…
En matière de micro-blogging, il y a Twitter. Point. Les succédanés se sont multipliés puis ont disparu en quelques moins.
Pour les réseaux pro, il y a LinkedIn à l'international, et Viadeo en France. Et personnellement, je pense de plus en plus que le premier ne tardera pas à racheter le second, car il n'y a pas de place pour 2.
Et ainsi de suite.

Le Social se justifie. Parfois.
Si vous avez un projet de site web, d'appli mobile ou de service en SaaS, et qu'un prestataire vous propose d'en faire un nouveau réseau social, méfiez-vous. Analysez le marché, regardez si l'internaute est déjà pourvu de services similaires en la matière. Et exigez de votre prestataire qu'il justifie son choix, en essayant de comprendre s'il y a des arguments ou s'il ne s'agit que de bluff.
Si la création d'un nouveau réseau social se justifie par un besoin inassouvi, par une communauté suffisamment grande pour y participer ou par une vraie innovation, et que rien de qui existe ne le concurrence ou n'y pourvoie déjà, alors foncez. En effet, cela paraît être une bonne idée.
Et dans ce cas précis, si ce nouveau service s'intègre dans une logique de Social-Local-Mobile, il y a alors de fortes chances pour qu'il connaissance du succès.
Dans le cas contraire, exercez votre esprit critique, et demandez-vous s'il est pertinent de consacrer du temps et de l'énergie à quelque chose qui n'apportera finalement pas grand'chose de plus.

Eat your own dog food

Dernier conseil, dit et re-dit, mais toujours valable : demandez-vous si vous ou une de vos connaissances dans la cible, utiliserait le réseau social que vous envisagez de lancer, ou que l'on vous vend comme révolutionnaire.
Si c'est le cas, c'est que probablement ça vaut le coup.
Sinon, si vous doutez, ou si vous éprouvez un sentiment de lassitude du genre "pfff... un truc de plus", fuyez…

Tumblr : mouais, et alors ?
Pour conclure, je prendrai juste un exemple : Tumblr.
C'est quoi ? Le truc à la mode l'an dernier, le concept qui allait révolutionner les blogs… patati patata.
Mouais. Effectivement, Blogger, Wordpress et consorts ne se comportent pas comme un réseau social relayant les posts publiés via leur plateforme. Et alors ? Après tout, ce qu'on attend d'une plateforme de blogging, c'est qu'elle permette de se créer son blog. On relaye ensuite manuellement ou automatiquement les posts sur d'autres réseaux, en fonction des thématiques et des sujets abordés.
Donc le côté nouveau-réseau-social-so-hype, j'ai l'impression qu'il retombe comme un soufflé pour Tumblr… La mayonnaise a pris pour Tumblr uniquement parce qu'on a survendu le côté social du concept. Je suis sûr que Tumblr serait sorti quelques années plus tôt, personne n'aurait tilté… En matière de fonctionnalités, il est souvent moins-disant que ces principaux concurrents. Il y a juste qu'il est sorti au bon moment, en pleine bulle "sociale" ; et son succès semble résider uniquement sur cet aspect-là des choses. Je trouve cela un peu fragile.

Ou alors c'est que je vieillis ;-)

Commentaires

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]