Mobile app : après le géotargeting, la climatozation ?

L'une des forces des app. mobiles par rapport au web traditionnel (comprenez "desktop") réside dans leur capacité à adapter leur contenu à l'endroit où se situe l'utilisateur, grâce aux données fournies par le smartphone.
Moduler l'information en les adaptant au contexte et au lieu, voilà un des leviers qui rend la navigation si intuitive sur smartphone, et qui contribue à donner ce sentiment de détenir un appareil intelligent.

En termes de marketing, le geotargeting ouvre de nouvelles perspectives : il facilite les appels et les publicités ultra-contextualisées et hyper-personnalisées, en adaptant les messages au lieu et au moment, voire en interagissant avec d'autres terminaux environnants. De plus en plus d'apps. utilisent cette fonctionnalité pour attirer les visiteurs et créer un lien de proximité.

Quelle sera la prochaine étape ? A mon avis, il faudrait regarder vers le ciel. Comme beaucoup de nos actes quotidiens sont dictés par le climat, et comme tous nos smartphones sont désormais capables de prédire le temps qu'il va faire, pourquoi nos futures apps. mobiles n'intégreraient-elles pas de "climatozation" ?

Comprenez par cette affreux néologisme la capacité à adapter le contenu au temps qu'il fait, ou qu'il va faire. Pub, articles, vidéos, conseils... voilà qui serait intéressant et qui renforcerait ce sentiment d'utiliser des appareils prédictifs.
Trajets et déplacements, recettes de cuisines, conseils beauté, actus, achats, publicités... beaucoup de secteurs pourraient en bénéficier.
Qu'en pensez-vous ?

Commentaires

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]