Les imprimeurs ont besoin de plus d'accompagnement dans le web-to-print

Une étude récente de la BPIF au Royaume-Uni révèle que, sur 126 imprimeries équipées en web-to-print, près de la moitié n'avaient pas obtenu les résultats escomptés, notamment en ROI.
L'une des raisons invoquées est un besoin d'accompagnement expert plus important que les simples formations réalisées par les éditeurs de solution.

Les deux tiers estiment par ailleurs ne pas tirer le potentiel maximal de leur système, pour les mêmes raisons.

Quelle conclusion en tirer ?

A vrai dire, ces résultats ne me surprennent pas. Je suis convaincu que si une étude similaire était menée en France, elle produirait peu ou prou les mêmes résultats. L'intégration d'un système web-to-print au sein d'une imprimerie ne consiste pas à ajouter un outil à la chaîne de production existante. Je l'ai répété maintes fois dans ce blog : le web-to-print doit être le déclencheur d'une révolution culturelle de l'entreprise.
Il faut analyser le marché, comprendre les forces et faiblesses de l'entreprise, identifier les menaces, et mettre au point une stratégie qui permettra de préparer le lendemain.
Il faut passer d'une culture "vendeur de papier" à celle de fournisseur de services à valeur ajoutée, en développant une vraie culture du commerce électronique. Car au-delà du web-to-print, c'est bien de cela qu'il s'agit : du eBusiness, avec ses codes, ses difficultés, ses pièges. Mais aussi et surtout ses opportunités.

Ne pas sous-estimer l'importance de la conduite de changement

Cette mutation de l'imprimerie ne peut pas se faire uniquement en interne. Elle ne peut pas non plus se faire avec la seule aide d'un éditeur de logiciels, car regarder le problème sous le seul angle de la technique serait une erreur majeure. Que beaucoup commettent d'ailleurs.
Le noeud du problème, c'est de conduire efficacement le changement. Le dirigeant de l'imprimerie doit initier un mouvement dans son entreprise, mouvement qui ne doit pas nuire à la production mais qui doit amener à une mutation profonde des processes de vente. Et pour cela, il doit s'appuyer sur un expert indépendant, spécialiste en conduite du changement, et parfaitement au fait des problématiques de l'imprimerie.

Dans cette logique-là, une réflexion sera menée en amont, en concertation avec toutes les équipes. Le produit choisi correspondra au besoin et au marché visés. Et au final, le service web-to-print matérialisera la concrétisation de la réussite de cette démarche. Il n'y a que dans ce sens que ça puisse fonctionner...

Bref... faites-vous accompagner ;-)

Source : PrintWeek

Commentaires

Articles les plus consultés

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud