Articles

Affichage des articles du 2016

L'UX d'un site, c'est comme le gameplay d'un jeu vidéo : pas besoin d'en faire des tonnes pour être addictif

Rick Dangerous... Voilà un nom qui n'évoquera pas grand'chose aux plus jeunes de mes lecteurs. Pour celles et ceux qui ont eu la chance d'avoir un Amstrad au milieu des années 80, ça devrait par contre éveiller quelques souvenirs. Rick Dangerous était le nom d'un jeu vidéo d'aventure plus que basique (sans jeu de mot). Les effets spéciaux étaient très limités ; la bande-son, que dire... une horreur en format MIDI.
Et pourtant, j'y ai passé des heures et des nuits. Ce jeu était addictif, par sa simplicité et par l'expérience qu'il procurait. 

Le fameux gameplay... Cette jouabilité qui crée les légendes des jeux vidéos, et qui résulte d'une alchimie complexe entre l'ambiance, la compatibilité fluide, la durée de vie et l'environnement. Beaucoup de blockbusters se sont cassés les dents : à vouloir surjouer la carte des effets spéciaux ou des technologies de l'espace, ils ont souvent oublié l'essentiel, à savoir le plaisir du joueur. Ces…

GrowthHack du jour : vendez directement sur votre page Facebook grâce à Ecwid, une solution géniale de F-Commerce

Image
Dans 2 ou 3 ans, les réseaux sociaux capteront la plus grande majorité des investissements publicitaires, devant les médias traditionnels et le web classique. Cela signifie que vos clients actuels et futurs, vous aurez plus de chance de les trouver sur Facebook ou Twitter que sur n'importe quel autre canal.
SoLoMo, Social MassMedia et entreprise 4.0 Social, Local, Mobile. Les gisements de croissance futurs sont là, pour toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Encore faut-il pouvoir atteindre cette clientèle de façon pertinente... selon le vieil adage, il faut pêcher là où se trouve le poisson. En l'occurence, le poisson-client vogue vers les eaux des réseaux sociaux, et plus particulièrement Facebook qui devient un Social-massMedia. Conclusion : vous devez être en mesure, d'une façon ou d'une autre, de vendre vos produits depuis Facebook.

Marketing : comment American Express exploite le "Premium Print" pour acquérir de nouveaux clients

Image
Il fut un temps où American Express investissait majoritairement sur 2 canaux principaux : lapub de notoriété (rappelez-vous les campagnes "Ne partez pas sans elle" ou celles avec Robert de Niro) et son reseau d'agences physiques. 
Ce temps est révolu : aujourd'hui, pour acquérir de nouveaux clients, Amex plante des sortes de popup-agences dans les halls des aéroports les lundi et vendredi, pile à l'heure où les cadres prennent leur avion. En parallèle, la banque passe des accords avec des marques positionnées sur du Premium pour récupérer du lead "Hugh-po".
Je me suis fait "avoir" il y a quelques années de cela dans un hall d'Orly, et depuis je suis client de cette banque. J'ai découvert avec intérêt de quelle façon Amex utilisait le print comme support de communication Premium.
Le dernier exemple en date est celui de la photo en tête de cet article : il s'agit d'un coffret reçu juste avant les fêtes, et destiné à convaincre les p…

GrowthHack du jour : automatisez vos réseaux sociaux grâce à IFTTT #Guerrillamarketing

Image
Pour développer une communauté sur les réseaux sociaux, il faut l'alimenter avec du bon contenu. Et le bon contenu a généralement deux origines :

ce que vous produisez directement (articles de blog, infographie, posts, livres blancs)ce que vous dénichez sur Internet, et qui peut intéresser vos abonnés : la "curation" de contenus - mais je déteste ce mot. Intéressons-nous au second cas : à y regarder de plus près, beaucoup de personnes font de la revue de presse sur le web sans s'en rendre compte. Que ce soit à titre personnel ou professionnel, nous identifions tous des sites, des blogs, des comptes Facebook, Linked In ou Twitter qui nous intéressent et nous consultons régulièrement ces publications pour voir ce qui se fait ou dit de nouveau. Au fil du temps, nous développons ainsi une certaine expertise dans un domaine précis, et comme toute chose sur le web, vous pouvez être sûr que cela intéressera d'autres personnes qui partagent ces centres d'intérêt.
Un …

Inbound : dopez vos super-pouvoirs grâce au marketing automation

Image
Aujourd'hui, les directions marketing sont confrontées à la quadrature du cercle :

produire toujours plus de contenus en les adaptant en temps réel à chaque segment de clientèle,alimenter un nombre croissant de canaux de distribution,mesurer le retour sur investissement de chaque opération, dans un univers où les directions deviennent accros à la data,réaliser toutes ces prouesses à effectif et budget constants...
Cette tâche est d'autant plus compliquée qu'il n'existe que très rarement de consolidation entre les différents outils utilisés dans le parcours marketing. D'un côté on crée des campagnes, on place des bannières, on détermine des budgets... De l'autre, on mesure dans Google Analytics les résultats, et on essaye tant bien que mal de réconcilier les informations. Pour les emailings ou les AdWords, cela reste assez simple. Mais dès que l'on touche aux réseaux sociaux, à du contenu, ou pire, à du offline, c'est au choix 1) des nuits à explorer les…

Petit dessin du soir : Be Agile.

Image
Cela fait un moment que je voulais me (re)mettre au dessin. C'est chose faite, j'ai bien envie de m'y mettre plus régulièrement. Il y a tant de choses à croquer :-)

Evernote vous aide à vous souvenir de tout et à vous organiser sans effort. Télécharger Evernote.

Le Growth Hacking en 3 dessins

Image
Le Growth Hacking, ou l'activation de croissance en français, c'est le terme à la mode en cette fin d'année. Mais bon, comme d'habitude avec les jargons marketeux-journalistiques, pas facile de comprendre ce que ça désigne.
Comme je vous l'ai expliqué, en ce qui me concerne, ça correspond parfaitement à ce que je sais faire : booster la croissance d'une entreprise en la regardant dans son ensemble, en activant tous les leviers possibles et en réformant les modes de management.

De façon plus concrète, voici ma définition du growth-hacking en trois petits croquis :-)

Le  premier illustre les différents cas de figure relatifs à la croissance :

hypercroissance (ou mode "startup"), où le plus gros challenge consiste à maîtriser la croissance exponentielle sans exploser en vol,la panne de croissance : quand d'un coup, de façon inexpliquée, la croissance devient "flat" et qu'il faut redémarrer la machinele trou d'air, ou quand la croiss…

L'agilité est un état d'esprit, comme le punk !

Image
L'agilité, cela fait de nombreuses années qu'on en parle dans les entreprises comme LA recette magique à tous les maux d'organisation. Les théoriciens ne manquent pas et un certain nombre de consultants a fait son beurre sur ce sujet. Beaucoup d'entreprises ont essayé d'entamer leur mue, certaines avec succès, d'autres avec pertes et fracas.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'agilité ce n'est pas une méthode. Ce n'est pas une technique. Ce n'est pas un mode d'organisation. L'agilité c'est avant tout un état d'esprit : on l'a ou on ne l'a pas.

Il n'y a jamais eu d'école de Punk. Le punk-rock a déboulé à la fin des années 70 sans prévenir personne. Des mauvais garçons (et filles) se sont emparés des guitares, des basses et des batteries, et ils ont inventé une musique sans connaître les notes et les accords. En parallèle, ils ont inventé un style de vie, en contrepied à la culture dominante, en reje…

Amazon Go : pourquoi ce n'est pas une si mauvaise nouvelle que ça pour l'emploi

Image
Hier Amazon a annoncé l'ouverture de son premier concept-store connecté, dans lequel le client entre, se sert et se casse sans passer par la case caisse (je suis assez fier de cette fin de phrase). Immédiatement, les médias se sont emparés de la nouvelle pour annoncer la mort de la caissière, faisant ainsi écho aux sombres prédictions d'Elon Mush sur la disparition de l'emploi salarié à cause de l'intelligence artificielle. A défaut de SkyNet, c'est SkySupermarket.

Amazon n'invente rien, il délivre. Pourtant, rien de neuf sous le soleil. Les expérimentations de supermarchés sans caisse existent depuis longtemps. Le fait de sortir tous ses articles de son caddy pour les poser sur un tapis constitue plutôt un gros grain de sable dans le processus d'achat. RFID, NFC, caisses autonomes, les expérimentations n'ont pas manqué depuis une dizaine d'années. Bref, Amazon n'a rien inventé. Mais, Amazon a concrétisé ce que les autres n'avaient fait qu&…

Growth Hacking : manager c'est donner des directions, pas des directives.

Un jour, j'ai lu une définition du Management qui m'a fait bondir : "Manager, c'est faire exécuter des choses décidées par d'autres et avec lesquelles on n'est pas forcément d'accord par des gens que l'on n'apprécie pas forcément".
Je crois que c'était issu d'un livre de Management des années 90, mais j'avais trouvé cela vraiment... naze.

A l'heure où toutes les entreprises recherchent des relais de croissance et des réservoirs de marge, beaucoup ignorent encore le potentiel du Management ouvert et bienveillant.

En donnant des directions précises, en expliquant de façon transparente le contexte et les enjeux, en déterminant de façon précise le cadre, il ne reste plus au manager qu'à faire confiance à ses équipes pour qu'elles fassent preuve de créativité et d'inventivité. La condition pour que cela fonctionne, c'est de créer des équipes harmonieuses et équilibrées, un peu comme un joli bouquet de fleurs. Avec l…

Mobile-first design et amélioration progressive : le rôle de Monsieur Plus

Image
Pendant longtemps, le web était synonyme d'ordinateur. En conséquence, toutes les interfaces étaient imaginées en fonction des contraintes des machines desktop et des différents navigateurs qui les équipaient.Puis du desktop, on est passé au smartphone et aux tablettes : il a fallu adapter l'expérience à ces nouveaux terminaux, beaucoup plus contraignants par nature. Les chefs de projet et les développeurs ont donc commencé à retirer des fonctionnalités ou à dégrader certains composants pour préserver le site maître tout en autorisant une navigation depuis un mobile. En anglais, cette école se nomme le "graceful degradation" : on part du contexte le plus favorable (le desktop dernière génération), on crée l'expérience utilisateur ultime, puis on la dégrade pour qu'elle fonctionne plus ou moins bien sur des machines moins performantes ou plus contraignantes. Cette méthode de design présente l'avantage de concevoir des expériences utilisateurs extrêmement pe…

Growth Hacking : je suis un activateur de croissance

Image
Je n'ai jamais eu un parcours linéaire. Aujourd'hui, on parle de "slasheurs" pour désigner celles et ceux qui multiplient passions et expériences. De mon temps, on parlait de profil "atypique", ce qui n'était pas super bien vu de la part des recruteurs.

En fait, j'ai toujours été passionné par plein de trucs différents. Au début, ça a été les ordinateurs. Le vieux PC XT de mon père, mon premier Amstrad, le Basic, l'assembleur, puis un jour, un Mac. Ensuite j'ai découvert le web, et là, grosse claque. En parallèle, j'adorais écrire, et de fil en aiguille, publier. A la fac, je délaissais les cours pour publier un fanzine assez délirant qui m'a valu quelques soucis avec le rectorat. Du coup, j'ai découvert la PAO et de fil en aiguille, j'ai ouvert les portes d'une imprimerie. Et là, re-grosse claque. L'odeur de l'encre, les conducteurs de machine qui me faisaient penser à Gabin sur sa locomotive, ce papier qui sort…

Les développeurs sont des créatifs... que les organisations ignorent

Image
Quel que soit le secteur, les piliers d'un site de eCommerce sont le marketing, le customer care et, of course, les développements informatiques. Combien de fois ai-je entendu des dirigeants ou des managers se plaindre de leurs développeurs qui selon eux manquaient d'implication, de sens de la relation client, ou de proactivité ?  Les modes d'organisation conduisent en effet trop souvent à la création de silos étanches au sein desquels chacun s'enferme dans un schéma prédéfini. Les marketeurs créent et définissent les besoins, les designers conçoivent les UI, le customer care remonte des bugs, et les développeurs codent ce qu'on leur demande de coder. Point barre. Et chacun se renvoie la balle, reprochant à l'autre des instructions trop succinctes, un manque de prise en compte du degré d'urgence, ou une sous-implication chronique.
Cela se produit partout, y compris dans de toutes petites entreprises, et - incroyable - même dans des organisations agiles. Le…

Headless eCommerce : dans 3 ans, les sites de vente en ligne auront disparu

Image
Nan nan, ce n'est pas de la provoc' de ma part... Je crois vraiment que nous sommes à l'avènement d'une révolution majeure dans nos comportements d'achat (en ligne, mais pas que).

Qu'est-ce qui va entraîner cette révolution ? L'internet des objets (iOT) d'une part, et les chatbots, d'autre part. Après des années de tâtonnements, les objets connectés entrent dans l'âge adulte et utilisent les mêmes standards de discussion. La maison connectée n'est plus une chimère, mais une réalité qui envahit les rayons des magasins de bricolage.
Conséquence de cette vague, les "grands" de l'Internet se saisissent de cet univers en lançant une course de vitesse pour être le premier à fixer LE standard qui s'imposera sur le marché.

Amazon, Google, Apple en tête... suivie de bien d'autres Avec Alexa, son intelligence artificielle, Amazon est en train de tracer son chemin aux USA, en tirant pleinement profit de l'importance de sa bas…

Trump, el Brexit et Fillon,ou quand la vérité n'est pas dans la Data

Image
C'est un doux euphémisme que de dire que la terre a tremblé quand Trump a été élu aux USA. Même chose pour le Brexit et, toutes proportions gardées, pour le passage de Fillon au 1er tour des primaires de la Droite en France. A chaque fois, les instituts de sondage se sont totalement trompés, tout comme les éditorialistes et les principaux journaux. Pourtant gavés de données, de simulations et de sondages d'opinion, ils n'ont rien vu venir.

Est-ce la faute aux modèles de données ? Est-ce la conséquence d'erreurs de calcul ? Je ne pense pas. Je pense qu'ils se sont tous plantés de bonne foi, et qu'ils n'ont rien vu venir de cette révolution qui descend de la montagne, comme disait Trotsky.

Ces derniers épisodes nous apportent quatre enseignements :

tout comportement n'est pas modélisable ; il existe encore des choses que l'on ne peut prédireil ne faut pas avoir une confiance aveugle dans la datail faut confronter la théorie des modèles de données à la …

Réalité augmentée : Prynt lève 7 millions de dollars

En matière de réalité augmenté, les initiatives se sont multipliées ces dernières années pour interagir avec un imprimé depuis un smartphone. Layar par exemple a développé une suite logicielle pour enrichir des magazines, avec un succès avéré.
D'autres innovateurs ont ciblé le domaine des usages personnels. Prynt a ainsi lancé une imprimante pour smartphone grâce à laquelle vous pouvez imprimer un cliché issu d'une vidéo. Un Polaroïd 2.0 d'une certaine façon. Avec en plus, une technologie qui permet à vos relations de visualiser votre vidéo en scannant simplement le tirage papier.  A première vue, ça peut paraître tarabiscoté, mais si le tirage papier est envoyé par la Poste à vos amis ou à votre mamie, ça prend du sens.
Une startup de Clermont-Ferrand planche sur une techno similaire : elle s'appelle TapCards, et pour l'avoir vu, c'est assez prometteur.
Cette levée de fonds confirme le potentiel de la réalité augmentée dans le print. Les Pokemon ont ouvert la…

Getty Images lance son Skype Bot et préfigure le headless Commerce

Image
Depuis que Facebook a ouvert les vannes de Messenger, et à force de parler à nos téléphones, ça devait finir par arriver. Ce moment où nous pourrions discuter tranquille avec des intelligences artificielles pour trouver le bon article à commander, de façon bien plus naturelle qu'au travers d'un formulaire.
Getty Images est actuellement en train de tester un robot sur Skype. Le principe est on ne peut plus simple : vous ajoutez l'AI à votre liste d'amis, et vous lui demandez ce dont vous avez besoin. Du genre "trouve-moi une photo d'une famille courant sur la plage au coucher de soleil avec un chien" et zou, le robot vous trouve les visuels correspondants.
Tout ça sans quitter Skype. On devine ce qui arrivera demain : au lieu de taper, vous dicterez, via Siri, Cortana ou OK Google.

Au-delà de l'exploit taxonomique, c'est ce que cela préfigure qui m'impressionne : nous sommes à l'avènement d'une nouvelle révolution du eCommerce. Celle d&…

Instagram, ou la victoire de l'Inbound et de la stratégie mobile-first

Après de looooooooongues années d'attente, Instagram vient de lancer une initiative pour autoriser les marques à réaliser de la vente en ligne. Ce qui particulièrement intéressant, c'est la façon dont c'est réalisé (et qui explique le temps mis à s'ouvrir au eCommerce) : la vente en ligne ne dénature pas les fondements d'Instagram. La photo reste reine, la mise en scène n'est pas altérée, et aucun gros call-to-action ne vient dénaturer le visuel.
Instagram a en effet pris le parti d'utiliser des tags pour permettre à l'annonceur d'identifier un produit et d'autoriser sa vente en ligne. Il faut donc que l'internaute clique sur un produit présenté pour déclencher le processus d'achat.

Kate Spade from Instagram for Business on Vimeo.

La mort du roi "Buy Button" Le eCommerce sans bouton "acheter" devient possible. Pour moi, cela signifie également autre chose : c'est la victoire de l'Inbound. Sur Instagram, les ma…

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Image
Vous avez sans doute remarqué depuis quelques temps ces liens bizarres et quelques peu racoleurs qui fleurissent au pied des articles des éditions web des grands journaux français.
Genre, vous lisez un article sur le Prix Nobel de la Paix et le texte se termine sur des liens qui pointent vers "la recette miracle contre le mal de dos", "les techniques pour mieux se raser" ou "les femmes de footballeurs les plus sexy". Avouez que ça a de quoi dérouter…

En fait, ces espaces de publicité sont "loués" par les magazines à des plateformes de recommandations de liens, qui sont devenues en quelques années de véritables mastodontes dans la pub en ligne. Les plus connues sont Outbrain et Taboola, mais il y en a d'autres.

Je ne m'étendrai pas sur les méthodes des ces plateformes qui proposent un modèle de publicité basé sur des articles et des titres accrocheurs – pour ne pas dire "racoleurs" – afin de générer un max de clics auprès des l…

eCommerce : vidéos de mes workshops sur l'acquisition de trafic et la gestion de la relation client

Image
Cette année sur Viscom, l'équipe Exaprint avait organisée notre stand pour pouvoir réaliser des micro-conférences et des workshops. J'ai eu l'honneur d'en animer 2, et pour celles et ceux qui n'ont pas pu faire le déplacement, voici l'enregistrement vidéo. Ça parle de chat, de réseaux sociaux, de GRC en online et offline, et bien sûr, d'acquisition et de rétention :-)








Mobile : quand G7 s'inspire d'Uber, pour le bien de ses clients

Image
Entre les VTC et les taxis, vous le savez ce n'est pas le grand amour. Beaucoup d'affrontements et de critiques, mais aussi pour certains, de remise en cause.
G7 en est l'illustration parfaite: au-delà de la bataille politico-juridique avec les VTC, la compagnie de taxi a compris que les attentes de ses clients avaient changées et qu'Uber y répondait mieux qu'eux. Du coup, c'est un virage stratégique qui a été pris par la société. Une application mobile très ergonomique a vu le jour, permettant de programmer ses réservations ou de hêler (pas sur de l'orthographe) un taxi dans la rue. On voit en temps réel la position du taxi en approche, on peut choisir le véhicule et noter la course à l'issue du trajet.

Parallèlement à ce virage numérique, la compagnie a revue la signalétique de ses véhicules, a fait monter en gamme son parc automobile et s'est lancée dans la publicité, tout en repositionnant son offre tarifaire pour la rendre plus attractive vis-à…

ECommerce : et Amazon propose la vente de voiture en ligne

Quand je vous disais qu'Amazon allait bousculer le monde de l'automobile... En partenariat avec Seat, Amazon vous propose d'acheter votre voiture Mii en ligne. Bon, c'est encore une expérience limitée et il faut avoir un gros panier, mais c'est un pas de plus vers la digitalisation du secteur auto. Je suis certain que dans peu de temps, on disposera d'un éditeur web-to-print en 3D pour customiser sa bagnole en ligne.


https://www.amazon.fr/gp/adlp/seat-mii?pf_rd_p=89b22f12-0639-4659-9dba-cb2ecb225a1d&pf_rd_s=grid-1-takeover&pf_rd_t=Gateway&pf_rd_i=mobile&pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_r=EK62DWSP6Z1DMJ5YW133


Ludovic Martin

Web2Print : demain, pour renouveler vos cartes de visite, vous appuierez sur un bouton.

Image
Amazon Dash, vous connaissez ? Il s'agit de la version Amazon du bouton connecté, ce petit boîtier qui d'un clic déclenche toute une série d'opérations sur le web. On avait vu le bouton "Darty" qui appelait le S.A.V à la rescousse. Là, Dash, c'est le bouton qui vous sauve la life quand il vous manque quelque chose.

Vous êtes devant les Simpsons et vous n'avez plus de bière Duff ? No problemo, vous appuyez sur le bouton "Dash" et votre pack de six vous sera livré asap. Même Homer peut le faire, ce n'est pas plus compliqué que de changer de chaîne sur sa TV.


Science-fiction d'après vous ? Euh non, ça existe déjà. Aux USA, il existe tout un catalogue de boutons disponible pour chaque marque. Vous les commandez, ils vous sont remboursés à la première commande. Bon, pour faire ses courses c'est un peu voyant sur le frigo, et l'empreinte écologique ne doit pas être terrible ; sans compter que si votre bambin s'amuse avec, vous ris…

Print : Impressions de Viscom

Image
J'ai eu la chance cette année de participer au salon Viscom à Paris, puisque l'équipe Exa était présente au grand complet sur un magnifique stand (spéciale dédicace à mes équipes pour l'incroyable boulot réalisé). Ce moment est toujours essentiel pour nous car il nous permet de rencontrer nos clients afin de les écouter et d'échanger avec eux sur nos nouveautés. C'est aussi un bon indicateur des évolutions du marché, et cette année je dois dire que mes petites antennes n'ont cessé de s'agiter tout au long des allées du salon.

Un secteur en pleine mutation… et en pleine interrogation Il suffisait de regarder le programme des conférences pour se rendre compte que les "professionnels de la profession" se posent quelques questions :-) Quel impact aura sur la filière l'arrivée de la grande distribution dans l'impression personnalisée ? Comment la commande d'objets publicitaires se transforme à l'ère du web-to-print ? Bref, la mutation …