Growth Hack du jour : faire des requêtes avancées sur LinkedIn gratuitement, grâce à X-Ray



Linked In est devenu incontournable dans la recherche de profils professionnels, comme dans le networking. Néanmoins, il faut reconnaître que LinkedIn est assez "fermé" par principe, et que cela semble se renforcer depuis 1) le rachat par Microsoft 2) le changement de politique tarifaire. On ne peut pas le lui reprocher, mais LinkedIn sait que ses profils valent de l'or, et donc il monétise le requêtage et le profilage.

Depuis toujours, Google – comme Altavista en son temps – permet d'utiliser des expressions spécifiques pour requêter finement ses recherches. De mon temps, on appelait ça des jokers : cela permet par exemple de restreindre une recherche à un pays, ou à un site web.
Google a fait évoluer cette technologie en la désignant sous le terme X-Ray.
Exemple, si je recherche au hasard un mec appelé "Ludovic Martin", avec X-Ray, je peux demander à Google de ne me présenter que les profils correspondant sur LinkedIn, ou sur Facebook :


  • site:linkedin.com "ludovic martin" : va rechercher "ludovic martin" uniquement sur Linked In
  • site:facebook.com "ludovic martin" : va rechercher la même expression, mais uniquement sur Facebook


Je peux faire le même genre de restrictions sur tout un tas de critères qui sont listés par Google en les combinant avec des expressions booléennes.

X-Ray : le méta-moteur de la recherche de profils… et donc de leads

Quand j'étais jeune (soit la fin des années 90, période pré-Ally McBeal), on distinguait à l'époque les annuaires de recherche (Yahoo, Voilà…) des moteurs de recherche (Altavista) et des méta-moteurs (Copernic). Les méta-moteurs n'avaient pas d'index, mais ils interrogeaient simultanément plusieurs bases pour vous présenter une liste des réponses les plus pertinentes.
Aujourd'hui, avec X-Ray, Google permet de faire la même chose sur les réseaux sociaux.
En effet, des sites spécialisés se sont créés pour déclencher des recherches sur des combinaisons de critères extrêmement précises, en ciblant LinkedIn, mais aussi Dribble, GitHub ou Stack Overflow. Pratique pour débaucher des développeurs, ou trouver le bon interlocuteur.

Si vous êtes en phase de prospection, ce type d'outil vous permet donc de trouver facilement la bonne personne en interrogeant plusieurs réseaux.
Voici le genre de requête X-Ray que cela génère : 
http://www.google.com/search?q=+"directeur+digital" -intitle:"profiles" -inurl:"dir/+"+site:fr.linkedin.com/in/+OR+site:fr.linkedin.com/pub/+"Entreprise+actuelle+%2A+microsoft+%2A+"



et surtout, voici comment la créer sur Recruitin.net : vous remplissez les champs "country" (pays), "job title" (titre en français ou en anglais), "location" (ville), "keywords to exclude" (mots-clés à exclure éventuellement), "education" et "current employer" (employeur actuel).


Il existe d'autres outils similaires, comme Anantha. Tous ont en commun de permettre de réaliser facilement des extractions de profils sur des critères extrêmement précis : un must pour tous les commerciaux et startupers en quête de leads !

Commentaires

Articles les plus consultés

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud