Le futur de l'actu est-il dans le BOT ?


Les news actu sont l'un des piliers du web, et ce depuis ses origines. Sites d'information, revue de presse, plateformes de média, l'offre est dense mais le modèle économique peine encore à se trouver. Certains ont testé l'abonnement, mais les clients ne sont pas tous disposés à payer. D'autres ont tout misé sur la publicité en ligne, mais les ad-blockers ont commencé à perturber leur modèle et la qualité de l'information a été dégradée par la saturation de l'espace par la publicité.

Les systèmes de flux RSS et de readers continuent de leur côté à se défendre, car ils permettent de survoler l'actualité d'un secteur sans être ni pénalisé par la pub, ni gêné par la nécessité d'accéder à de multiples sites web. Pour faire de la revue de presse, c'est idéal, mais pour les éditeurs, c'est problématique car, là aussi, ça touche à leur modèle économique.

En termes d'offre personnalisée, il reste encore beaucoup de choses à faire : à moins que le lecteur ne renseigne beaucoup d'informations sur son compte, l'offre d'actualité mise à sa disposition reste très généraliste.

The rise of the NewsBots

C'est dans ce contexte que je vois émerger des chatbots d'un nouveau genre : ils scannent votre fil Facebook et proposent une actualité thématisée, dans Messenger. 1er bénéfice : l'info paraît mieux ciblée (même s'il reste des progrès à faire). 2nd bénéfice, vous n'avez pas besoin d'aller chercher l'info sur un site dans votre reader RSS, elle vient à vous tous les matins.
Freshr est l'un de ces initiatives, mais il y a également Sherlock Bot, et bien d'autres. Le modèle économique n'existe pas à l'heure actuelle, sauf que progressivement, ces bots vont agréger une communauté, et qui dit communauté, dit monétisation potentielle car ciblage marketing.

L'ami du petit déjeuner 3.0

Les journaux et magazines ont intérêt à se réveiller, car si nous n'en sommes qu'à l'embryon du newsbot, je peux vous garantir qu'ils vont remplacer très rapidement la bonne vieille newsletter que l'on consultait en buvant son café. Désormais, tous les matins, vous recevez un message de votre ami Libé, Télérama, L'Equipe ou autres qui vous propose une revue des grands titres, sans pub, sans pollution… et potentiellement bien ciblée sur vos centres d'intérêts.
Vous pourrez commenter directement depuis votre Messenger, comme si vous discutiez avec un pote.

Plus de Bots :

  • https://www.facebook.com/hellofreshr/
  • https://www.facebook.com/Sherlocklebot/
  • https://www.messenger.com/t/newsbotai/

Commentaires

Articles les plus consultés

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud