Et si Amazon rachetait Microsoft ?

Au rang des géants du Web, trois entreprises caracolent en tête : Apple, Google et Amazon. La concurrence qu’elles se livrent est de plus en plus féroce, tant au niveau de l’internet à la maison (enceintes connectées, IoT…) que de stores d’applications mobiles et de jeux, de la génération de revenu publicitaire ou le stockage dans le Cloud. 
De mon point de vue, je pense qu’Apple est un peu à part, n’ayant ni un modèle économique basé sur la publicité en ligne, ni de grandes ambitions dans le stockage cloud. Par contre, comme je l’expliquais dans un précédent article, Amazon et Google convergent vers un même modèle, avec en perspective une guerre à outrance. Ce qui manque à Amazon, c’est un système d’exploitation et un éco-système logiciel. Google dispose d’Android, et ainsi d’un accès à des milliards de terminaux nomades privés comme professionnels, des smartphones aux tablettes, TV connectées ou tableaux de bord de voitures. Amazon est beaucoup plus contraint à ce niveau, et il lui sera difficile de rattraper rapidement ce retard sur son principal concurrent.
Sauf si elle s’allie ou qu’elle rachète… Et qui mieux que Microsoft pourrait compléter l’empire de Jeff Bezos ? Microsoft dispose du système d’exploitation n°1, Windows. Il est présent dans la sphère privée aussi bien que dans le pro avec Windows Server. Ses ambitions se sont réduites sur le smartphone, mais ce n’est que pour mieux rebondir à mon avis. Microsoft propose une excellente suite bureautique avec Office 365, de la messagerie instantanée avec Skype, un réseau social professionnel (LinkedIn) et un réseau social d’entreprise, Yammer.
Enfin, et ce n’est pas le moindre de ses avantages, Microsoft dispose de Bing, son moteur de recherche, avec sa régie publicitaire spécifique.
Des différents géants du web, Microsoft est celui qui est le moins concurrent pour Amazon, et le plus complémentaire. Fort logiquement, les deux entreprises devraient commencer à parler rachat ou fusion, pour constituer un leader particulièrement solide. Qui prend les paris ?

Source : Microsoft et Amazon rapprochent leurs assistants virtuels - mac4ever

Commentaires

Articles les plus consultés

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Pourquoi le RGPD est une chance pour les imprimeurs

En direct du CloudPro