Avec DocFlows, Google Docs s'insinue dans le web-to-print



Google Docs est un magnifique outil de collaboration. Certaines fonctionnalités de Word sont encore manquantes, certes, mais les bénéfices au niveau du partage, de l'annotation et de la validation sont tels qu'on lui pardonnerait presque tout. Car finalement, c'est bien plus de stockage centralisé, de travail à plusieurs mains et d'échange en direct dont les entreprises ont besoin.
En quelques années, Google Doc s'est enrichi de façon impressionnante, au point aujourd'hui que bon nombre d'utilisateurs ne jurent que par lui (j'en fais partie). Et au point que Google, une fois encore, donne le la en matière d'interface et d'ergonomie.
Rien d'étonnant donc que de plus en plus d'éditeurs de solutions web-to-print s'y intéressent pour déléguer en quelque sorte à Google Doc la gestion de contenu, le partage et les annotations, domaines dans lesquels il excelle. Et connecter ensuite Indesign à Google Doc.
En juin dernier, je vous avais parlé de l'initiative d'un journal du Maine qui combinait Google Doc, Wordpress et Indesign.
Voici maintenant que EM Software, éditeur d'EM Catalog, propose la beta d'un connecteur GDoc pour Indesign CS 5.5
Ce plugin permet ainsi d'importer des articles depuis Google Docs pour les placer dans une mise en page Indd, avec la possibilité de maintenir un lien ou de conserver les feuilles de style.
Cette solution est prometteuse : elle met un coup de vieux à Incopy, ce connecteur offrant la possibilité de travailler en mode offline / online, d'activer un HTTPs, de supporter les tableaux, d'importer les annotations GDocs en postits Indesign et surtout, pour les rédacteurs, de travailler dans une interface qui leur est familière.
Je n'ai pas encore testé ce plugin, mais je ne manquerai pas de vous faire part de mon retour dans un prochain article.
Pour celles et ceux que ça intéresse : http://emsoftware.com/products/docsflow/user-guide/

Commentaires

Articles les plus consultés

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud