Articles

Affichage des articles du 2021

Veoprint lance des ventes privées d'imprimerie en ligne

Image
Le site d’impression en ligne vient d’annoncer le lancement de ventes privées du 23 au 29 juin prochains, avec à la clé des réductions sur la « totalité de l’offre print ».  Plus d’infos sur le site Veoprint

Vistaprint crée un club pour aider les chefs d'entreprises pour la reprise

Image
  Dans la continuité de la démarche entamée avec Philippe Etchebest  auprès des restaurateurs, Vistaprint multiplie les initiatives pour aider les chefs d’entreprises, les commerçants et les indépendants à développer leur activité dans le contexte de reprise. Avec le Club Vistaprint, l’imprimeur en ligne propose à ses clients de rejoindre une communauté constituée de foire aux questions, de conseils pratiques en marketing et en digital.   Plus d’infos sur :  https://www.clubvistaprint.fr/hub/  

Robert Keane fait la tournée européenne des BU de Cimpress

Image
Le CEO de Cimpress Robert Keane est actuellement en pleine « tournée » européenne pour aller à la rencontre des équipes des différentes business units du groupe. Après Exaprint / eFactory en France et PixartPrinting en Italie, Robert Keane était cette fin de semaine en Hollande chez Drukwerkdeal / Printdeal. En juillet, le groupe publiera ses résultats annuels. Source : LinkedIn

Aleyant consulte ses clients pour enrichir ses fonctionnalités web-to-print

Image
Dans un post LinkedIn et un tweet, l’éditeur Aleyant invite ses clients à poster leurs idées ou à voter pour celles d’autres clients. L’objectif de ce programme est d’identifier les fonctionnalités attendues par les clients du MIS et de la plateforme webtoprint afin de prioriser le backlog du produit.  Parmi les demandes des clients, on trouve des demandes pour plus de compatibilité mobile en front-office, un connecteur Zapier, ou des enrichissements au niveau des calculs de devis. Si vous êtes utilisateur d’un produit Aleyant, vous pouvez poster vos idées sur ce lien :  https://www.aleyant.com/wanted-new-feature-ideas/

Printful investit 5 millions $ dans deux nouveaux ateliers d'impression au Royaume-Uni et en Pologne

Image
02139be1ee1def8ef0f0767be81edf98_l Dans un communiqué de presse publié hier, Printful, la star montante du print-on-demand en Dropshipping a annoncé la signature d'un projet de constructions de deux nouveaux ateliers d'impression en Europe, à Wolverhampton (UK) et Lodz (Pologne). Ces projets qui devraient créer 100 emplois complèteront les 8 autres usines du groupe dans le monde, en renforçant sa présence européenne. La localisation ne se fait pas par hasard : toujours selon le communiqué, l'atelier de Wolverhampton permettra de servir le marché anglais, l'un des plus dynamiques en eCommerce en Europe, tandis que celui de Lodz permettra de toucher de nouveaux pays européens, avec des délais raccourcis, notamment sur l'Allemagne avec une livraison annoncée en 2 jours. Le budget de l'opération avoisine les 5 millions de dollars US. Source & crédit photo : Printful

Realisaprint va se lancer une gamme textile personnalisé

Image
Dans un post sur sa page Linkedin , Realisaprint vient d'annoncer le lancement prochain d'une nouvelle gamme sur son site dédié aux revendeurs : le 24 juin prochain, ses clients pourront découvrir des textiles personnalisés (tee-shirts, sweat…) personnalisables. L'imprimeur en ligne met en avant 3 principaux arguments : commande dès 1 exemplaire 5000 références en catalogue Impression en France

Le MIS Multipress facilite la connexion entre imprimeurs utilisateurs de sa solution

Image
  La digitalisation des imprimeries ne se limite pas au web-to-print. L’interopérabilité des systèmes d’information est un enjeu majeur, et dans ce domaine, il faut bien reconnaître que bon nombre d’ERP utilisés par les imprimeurs ne sont pas très ouverts, ni entre utilisateurs d’un même système, ni par rapport à des systèmes externes, via des flux XML, des API ou des punch-out. Aujourd’hui, pour pouvoir se développer commercialement, aller chercher de nouveaux marchés, il faut pouvoir se connecter aux SI de ses clients, mais aussi pouvoir se « brancher » à celui de certains confrères, afin d’étoffer facilement son catalogue sans avoir ni à importer des données produits, ni à resaisir des commandes.   Multipress, éditeur de l’ERP Dataline vient d’annoncer récemment le lancement d’un module « Multipress 2 Multipress » pour échanger facilement des calculs et des commandes, entre imprimeurs utilisateurs de sa technologie. Une approche intelligente et moderne, totalement dans l’esprit

Saxoprint lance une carte postale à coins arrondis

Image
  Longtemps délaissée, voire ignorée, la carte postale a des vertus insoupçonnées pour fidéliser des clients, envoyer un code de réduction ou relancer des clients dormants. Facile à imprimer et à personnaliser, offrant une belle surface de communication et un rendu qualitatif, c’est l'allié parfait des e-commerçants, que ce soit en asile colis ou en mailing. Chez Saxoprint, ils ont bien compris le potentiel de ce support, au point de lancer un nouveau format de carte postale plus « quali » grâce à des coins arrondis. Une initiative intéressante pour renouveller le genre et augmenter l’effet d’unboxing de vos colis. C’est juste dommage que l’option « personnalisation au verso » ne soit pas proposée, je trouve que ça correspond bien à ce support, mais c’est souvent le routeur qui s’en charge.   Plus d’infos :  https://www.saxoprint.fr/shop/cartes-postales  

Du packaging carton imprimé double-face chez Pixartprinting

Image
  Dans un tweet ce matin, l’imprimeur en ligne Pixartprinting a annoncé une extension de sa gamme packaging avec des emballages cartons imprimés en extérieur et intérieur. Une innovation intéressante pour celles et ceux qui veulent soigner l’expérience d’unboxing de leurs produits, ou qui veulent exploiter l’espace intérieur de leurs packagings pour communiquer ou informer leurs clients. Anoter qu’une grande partie des matières proposées sont certifiées FSC®. Une offre de lancement est actuellement en place sur le store anglais.   Plus d’infos :  https://www.pixartprinting.co.uk/packaging/standard-packaging/    

Oui Pub : le Sénat rejette l'expérimentation prévue dans la loi Climat

Image
  C’était l’un des dispositifs de la Loi Climat qui inquiétait le plus les imprimeurs et les distributeurs en boîtes aux lettres… Un article prévoyait l’expérimentation d’un dispositif « Oui Pub » qui rendait l’acceptation des publicités en boîtes aux lettres « positives », par opposition au dispositif actuel « Stop pub » par lequel un habitant exprime son refus. La chaîne Public Sénat a annoncé hier que l’article 9 avait été réécrit le texte pour prévoir plutôt à la place une évaluation du "durcissement des sanctions pour non-respect du dispositif stop pub, prévu par la loi anti gaspillage. » Le Sénat confirme ainsi le dispositif STOP PUB, et ferme la porte pour l’instant à une forme d'optin dans la publicité non-adressée.   Source : Public Sénat 

Vistaprint India lance une appli mobile de web-to-print sur Google Play Store

Image
    Présent depuis plusieurs années sur le marché indien, Vistaprint continue de se développer avec une approche différente en web-to-print de ce qui est réalisé dans d’autres pays. En témoigne la campagne de publicité très marrante (voir ci-dessus), et surtout, le lancement sur Google Play d’une application mobile de web-to-print.     On y retrouve tous les produits de communication et de promotion disponibles avec un éditeur en ligne, ainsi que des raccourcis vers les services d’assistance client. Un format très adapté au terminal le plus utilisé en Inde, qui préfigure peut-être ce qui arrivera prochainement sur les stores européens et américains.         Source :  bit.ly/3wifcMM  

Print-On-Demand : Shutterfly rachète Spoonflower, la marketplace de designs de tissus

Image
  Décidément, ça bouge dans le monde du print-on-demand et du design en crowdsourcing. Après le rachat de 99 Designs par Cimpress, la levée de fonds de Printful, les résultats exceptionnels de Gelato, voici que Shutterfly, leader international des produits photos et de la déco rachète Spoonflower. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, Spoonflower est une marketplace dédiée aux tissus, sur laquelle des designers peuvent vendre leurs créations à des clients qui peuvent ensuite commander des tissus imprimés, pour le linge de maison, des papiers peints, du linge de lit… C’est un marché relativement de niche, mais les perspectives liées au home-staging et au do-it-yourself sont très fortes. Avec ce rachat, Shutterfly va pouvoir renforcer son offre de déco personnalisée.   Source : Mergers & Acquisitions

Solopress rejoint le programme Two Sides pour promouvoir l'imprimerie et le papier

Image
  L’initiative TwoSides a pour objectif de promouvoir l’imprimé comme un support durable, en luttant notamment contre le bashing anti-papier et les idées préconçues sur la pollution qu’il engendre. L’imprimeur en ligne anglais Solopress vient de rejoindre ce programme pour valoriser l’imprimé comme média responsable, grâce à l’utilisation de papiers certifiés et d’encres moins polluantes. A noter que Solopress vient de lancer une gamme éco-responsable appelée Solopress Green.   Source :  https://www.twosides.info/UK/solopress-joins-two-sides/    

Exaprint renforce son offre de services sur-mesure

Image
  Afin de répondre encore mieux aux attentes de sa clientèle de professionnels et de revendeurs, Exaprint a annoncé avoir renforcé son équipe dédiée aux service sur-mesure, comme le multi-point de livraison, les conditionnements spécifiques ou des options particulières sur les produits. Cette offre est accessible depuis les devis sur-mesure du site Exaprint. Plus d’infos sur le site Exaprint .

Partenariat entre Moo et WeWork

Image
  Dans sa newsletter, l’imprimeur en ligne Moo vient d’annoncer un partenariat avec WeWork : les clients Moo disposent désormais d’un tarif préférentiel sur l’abonnement WeWork, les produits Moo – tels que les masques en papier – seront distribués dans les espaces de travail. Un nouvel exemple de la synergie qui est en train de se créer entre l’univers de l’imprimerie en ligne et celui des freelances / designers.   Source : newsletter Moo

Headless webtoprint : le MIS Multipress s’interface avec Probo

Image
Le web-to-print ne se cantonne pas à un simple site web de prise de commande. Pour se développer dans un environnement de plus en plus concurrentiel, il faut faire preuve d’inventivité et cela passe souvent par des chemins « disruptifs » comme disent les startupers. Au Pays-Bas, l’imprimeur en ligne spécialiste des revendeurs  PROBO.NL  s’est ainsi associé avec  Dataline  l’éditeur de l’ERP Multipress pour proposer son catalogue directement dans l’outil de travail des imprimeurs. Pourquoi ? Cela leur permet de toucher une clientèle plus large d’imprimeurs qu’il sous-traitant une partie de leur activité, en leur faisant gagner du temps dans la préparation de leurs devis. Ils évitent en effet de nombreuses resaisies. Je trouve cette coopération très inspirante car elle montre qu’en prenant des chemins alternatifs, et en collaborant avec des acteurs de son secteur, il est possible de trouver de nouveaux débouchés et de nouvelles perspectives de croissance. Plus d’infos :  https://vimeo.co

Netflix se lance dans le Print-on-demand

Image
La nouvelle saison de Lupin vient d’être publiée sur Netflix et qui sait, pour la fête des pères, vous aurez peut-être envie d’offrir ou de vous faire offrir un tee-shirt à l’effigie de votre héros favori ? Suivant le modèle d’Amazon Merch et de beaucoup de sites à forte communauté, Netflix vient de lancer son store sur lequel les fans pourront acheter des séries limitées de produits dérivés de leurs séries préférées. Un nouvel exemple de l’engouement incroyable pour la personnalisation de masse sur tous les marchés de Niches, à forte dimension communautaire.  Source :  https://www.netflix.shop/

Print.com s'habille aux couleurs de l'Euro

Image
Cela ne vous a pas échappé, l’Euro de Foot va démarrer ce soir. Pour les commerçants, c’est enfin la possibilité d’animer leurs boutiques, et pour les restaurateurs et cafés, la promesse d’un peu d’animation autour d’un match. Mes amis de Print.com ont profité de l’occasion pour réaliser une newsletter dédiée dans laquelle ils mettent en avant tous les produits « tricolores » qui correspondent à cet évènement, en faisant le pari de l’originalité : batons de maquillage, planche de charcuterie gravées, tee-shirt drapeaux…  Une mise en avant très sympa, avec toujours une touche graphique très travaillée ! Je suis fan !!!      

Vistaprint s'associe avec Philippe Etchebest pour soutenir la relance des restaurateurs

Image
        L’imprimerie en ligne Vistaprint vient de lancer une initiative pour aider 10 restaurants à relancer leur activité par – notamment – leur communication. Dans le cadre de cette opération baptisée "99 jours de design", Vistaprint a dévoilé récemment un clip vidéo avec le chef Philippe Etchebest qui prodigue ses conseils à ses confrères. Le projet peut être suivi sur Instagram :  https://www.instagram.com/vistaprintf   Cette démarche s’inscrit dans une approche globale, portée par 99 Designs, plateforme récemment rachetée par Cimpress et associée désormais de près à Vistaprint :  https://99designs.fr/99daysofdesign

Cewe augmente ses dividendes par action pour la 12è année consécutive

Image
  Dans un post sur sa page Linkedin, la société CEWE a annoncé augmenter pour la douzième année consécutive le dividende par action de « 30 centimes par rapport à l’année précédente ». Une forme d’exploit dans le contexte global de pandémie…  « Notre croissance soutenue, avec des résultats d’entreprise en hausse et notre situation financière très solide, nous permettent de verser un dividende plus élevé pour la douzième année consécutive. Nous sommes très fiers que CEWE soit ainsi l’une des rares entreprises allemandes à pouvoir présenter un dividende en constante augmentation depuis tant d’années », explique le Dr Christian Friege, président du directoire de CEWE Stiftung & Co. KGaA.   Le cours de l’action de l’imprimeur en ligne allemand se porte plutôt bien, avec une tendance globale à la hausse depuis plusieurs années.     Source :  https://www.linkedin.com/posts/cewe-color_cewe-zw%C3%B6lfte-dividenden-steigerung-in-folge-activity-6808352771432050688-vQOV  

B2B vs B2C : pourquoi l'animation commerciale doit être différenciée

Image
  En eCommerce en général – et en web-to-print en particulier – il n’est pas rare de voir des marques opérer simultanément en B2B et en B2C. Ou même en B2B2C, via une offre revendeurs par exemple, ou un réseau de distributeurs, qui bénéficient de conditions particulières et de services spécifiques, quant il ne s’agit pas d’un catalogue produit conçu spécialement pour eux. La vente en ligne impose désormais un calendrier promotionnel très rythmé, avec des opérations saisonnières propres à votre secteur d’activité, et d’autres d’ampleur nationale, comme les french days, black Friday, soldes, saint-valentin, fête des mères… et j’en passe.   Par manque de moyen, méconnaissance ou « paresse », beaucoup de marques se contentent de dupliquer leur calendrier commercial B2C pour l’appliquer, en l’état, au B2B. C’est une erreur, qui conduit souvent à brouiller les messages, et à saturer les pros avec des messages inadaptés et une communication trop promotionnelle.  En effet, même si la fron

🇫🇷🇪🇸 L'imprimerie en ligne renoue avec la croissance en mai, avec des audiences en hausse

Image
Après plusieurs mois de lent déclin des audiences des sites d'imprimerie en ligne, avec des creux à -30% par rapport à l'an passé, enfin une bonne nouvelle ! En mai, les audiences des principaux sites français et espagnol repart nettement à la hausse. Le rebond est très net en France, avec +11% par rapport au mois d'avril. En Espagne, il n'est "que" de + 9,6 %, ce qui reste très positif. La plupart des sites est concernée par cette hausse, bien que les amplitudes de variation puissent être fortes d'une société à l'autre. La fiabilité de Semrush sur cette période est correcte. Même si l'on est encore loin du niveau de mai 2020 (ne parlons pas de mai 2019), ce rebond est encourageant pour au moins le trimestre à venir. Avec les élections, l'Euro de foot, la réouverture des bars et restaurants, la saison touristique, on peut raisonnablement miser sur une activité soutenue pendant l'été.  Pour la rentrée, tout dépendra de l'évolution de la

OnlinePrinters déploie des exosquelettes dans ses unités de production

Image
  Dans un post sur sa page Linkedin, l’imprimeur en ligne Onlineprinters annonce avoir équipé ses équipes de manutention d’exosquelettes afin d’améliorer la sécurité au travail et mieux protéger le dos des salariés. Les exosquelettes d’Onlineprinters sont produits par German Bionic   Source :  https://www.linkedin.com/posts/onlineprinters-gmbh_seit-februar-sind-sie-bei-uns-im-einsatz-activity-6805727217780318208-ikeN  

Pingen se rêve comme le Mailchimp du mailing postal grâce au "Letter as a service"

Image
  En matière de web-to-print, il est un sous-domaine qui accuse un retard dans le processus de digitalisation. Celui du marketing direct, du mailing postal adressé. Aujourd’hui, cela reste compliqué de réaliser une campagne de mailing publicitaire adressé, de définir ses propriétés, de choisir le bon programme d’affranchissement, de transmettre les fichiers… On est globalement loin du parcours « seamless », et cette rudesse vient s’ajouter à la méconnaissance du potentiel du mailing adressé dans les nouvelles générations de marketeurs.euses. Au final, un média extrêmement puissant dont l’usage se perd, faute d’outil adapté… Il y a quelques années, à Lons, le service Papermailing avait été lancé par l’Imprimerie Moderne. Un programme très simple, très efficace et extrêmement performant, développé par mes copains de Galilée , que j’ai utilisé à plusieurs reprises pour mon propre usage. Mais en France, c’était une des rares initiatives dans cet esprit.   Dans d’autres pays, des serv

Moo perturbé par le Brexit : la situation tend à s'améliorer pour les commandes inférieures à 22€

Image
  Pour toutes celles et ceux qui commercent avec le Royaume-Uni, la période post-Brexit a été particulièrement compliquée. Retards logistiques, documents douaniers particuliers à fournir, frais de douanes additionnels… Ces difficultés, les opérateurs britanniques qui exportent vers l’Union Européenne l’ont aussi subi. Dans l’imprimerie en ligne, l’un des opérateurs les plus connus à opérer outre-Manche est Moo, connu pour ses magnifiques cartes de visite au design très particulier. Dès le mois de janvier, Moo avait prévenu ses clients de retards potentiels dans les traitements de commande, puis de frais additionnels. Dans un email envoyé aujourd’hui, Moo annonce que désormais, les commandes inférieures à 22€ seront exemptes de frais, et ne devraient plus subir de retards.     Par contre, la situation reste compliquée pour les commandes d’un montant supérieur à 22€ (une majorité de produits), pour lesquelles l’imprimeur en ligne prévient qu’elles « feront toujours l’objet de frais

Web-to-print 'painpoints' : comment gérer les fichiers mal fichus de ses clients…

Image
  La difficulté de l’imprimerie en ligne par rapport à d’autres secteurs du eCommerce, c’est que la production démarre une fois la commande reçue. En gros, les ennuis commencent donc quand la commande « tombe » … La pierre d’achoppement, ou le grain de sable, c’est souvent le fichier que fournit le client. Pourquoi ? Parce que d’une manière générale, les consommateurs d’imprimé méconnaissent les contraintes de l’imprimerie, et ne disposent pas toujours des outils adéquats pour réaliser de bons fichiers. Et ensuite, de façon plus récente, la montée en puissance de nouveaux outils de création graphique en ligne comme Canva entraîne l’apparition de fichiers PDF pas totalement adaptés à l’imprimerie (doux euphémisme si on lit certains posts )…   Ce phénomène est croissant, et ça ne va pas s’arranger. En effet, les marketeurs de nouvelle génération sont très peu formés au print. Ils ne connaissent ni les outils spécifiques, ni les contraintes d’impression, et manquent de culture « papie

Bregal investit 130 millions $ dans Printful, dont le revenu a augmenté de 80% en 2020

Image
  Selon le Wall Street Journal et le site Tech.eu, la société de capital-investissement Bregal Sagemount viendrait d’investir 130 millions de dollars dans Printful, la startup spécialisée dans l’impression personnalisée de produits promotionnels et de textiles en dropshipping. Cette société devient ainsi la première licorne de Lettonie, en dépassant le milliard de dollars de valorisation. Toujours selon ces sources, la société de print-on-demand a vu son chiffre d’affaires augmenter de 80% en 2020 à plus de 200 millions de dollars, grâce au boost du commerce électronique et au recul des imprimeries traditionnelles. Cette nouvelle – qui fait suite aux excellents résultats de Gelato – illustre le poids croissant que prennent les plateformes en marque blanche de personnalisation et d’impression à la demande dans le monde de l’imprimerie en ligne ; leur capacité à se connecter avec des solutions de eCommerce leur permet de surfer sur la croissance du secteur avec une grande agilité, là o

L'activité de l'imprimerie néerlandaise en recul de 6,4% sur le 1er trimestre par rapport à 2020

Image
  Selon l’excellent site néerlandais De Grafische Vakpers, l’activité de l’imprimerie semble se redresser en mars, après un mauvais démarrage. Les chiffres du premier trimestre 2021 témoignent en effet d’un recul de 6,4% par rapport à la même période en 2020, pour l’industrie graphique. Une tendance qui confirme les signaux observés en France, même si je pense que la baisse a été plus importante dans l’hexagone. J’estime le recul entre 15 et 20%, car du point de vue des audiences des sites d’imprimerie en ligne en France, la baisse d’audience sur le premier trimestre 2021 vs. 2020 est supérieure à 20%.   Source :  https://degrafischevakpers.nl/omzet-herstelt-na-dip/    

🇪🇸 Des imprimeurs espagnols se regroupent pour créer leur propre plateforme d'imprimerie en ligne : Printai

Image
  Si vous me suivez depuis quelques années, vous savez que je milite activement pour que les imprimeurs-producteurs prennent leur destin en main en matière de eCommerce. Cela fait des années que nombre d'entre eux se cantonnent à n'être que des sous-traitants, là où ils pourraient jouer un rôle beaucoup plus prépondérant, en s'appropriant la distribution de leurs produits. En Espagne, une vingtaine d'imprimeurs se sont regroupés (voir ci-dessus) pour élaborer leur propre portail d'imprimerie en ligne, sous la marque Printai . Ce nouvel acteur du web-to-print apporte une proposition de valeur alternative, dans laquelle se combinent l'expertise et le service des imprimeurs, la proximité d'un réseau local et l'éco-responsabilité, grâce à une sélection de produits plus durables et à des circuits logistiques – forcément – plus courts. Ce modèle est plus vertueux et plus cohérent que les méga-factories des leaders de l'imprimerie en ligne, avec lesquelles

Masques, tours de cou, bas de joggings et hoodies sont les grands gagnants du print-on-demand selon Printful

Image
Certaines marques ne communiquent pas sur leurs ventes, d'autres au contraire partagent leurs données et leurs analyses, comme CloudPrinter l'a fait récemment. J'avoue être très fan de cette approche collaborative, qui ne nuit jamais au business et permet généralement de susciter de belles relations commerciales. Printful, la star montant du print-on-demand, vient à son tour de publier une infographie dans laquelle elle partage sa perception du business pendant le Covid. Cette infographie donne une photo de sa clientèle, avec la manière dont elle s'est adaptée à la crise. Rappelons que le modèle de Printful repose sur du dropshipping de produits personnalisés (goodies et textile), en connectant une unité de production à des sites eCommerce motorisés par Shopify, Wordpress ou autre… Parmi les informations présentées, je retiens le mix produit "gagnant" durant cette période : masques personnalisés tours de cou bas de joggings hoodies et sweatshirts A noter égale

📦 FANTASTAPACK cartonne dans le packaging personnalisé

Image
Vous le savez, le packaging personnalisé est l'une des catégories d'imprimés qui a en le vent en poupe en ce moment, en particulier dans l'imprimerie en ligne. Cela tient à trois raisons de mon point de vue : la conjoncture : le développement du click-and-collect, de la livraison à domicile, du eCommerce, du C2C… ont favorisé le packaging les technologies d'impression : les nouvelles presses numériques (Electroink et jet d'encre) offrent des capacités de personnalisation sur des petites quantités, là où jusqu'à présent, le packaging nécessitait des quantités initiales qui freinaient bon nombre d'acheteurs. Et les nouvelles technologies de finition numérique favorisent la créativité et la micro-série un bascule offline ➡️ online des achats de packaging : comme dans d'autres secteurs de l'imprimerie au cours des années précédentes, le marché du packaging est en train de basculer du offline / traditionnel à l'achat par Internet, même en B2B. Les

➡️Quels produits mettre en avant dans son imprimerie en ligne pour la reprise ?

Image
Depuis une semaine, les bonnes nouvelles semblent se cumuler. Entre la levée de certaines restrictions, l'arrivée des beaux jours, la baisse des indicateurs Covid, les dates de réouverture des restaurants et cafés, les français retrouvent des perspectives d'avenir et se projettent sur l'été, avec l'envie de respirer, de profiter et de s'amuser. S'ajoutent à cela des évènements saisonniers, comme les élections départementales et régionales, mais aussi l'Euro de Foot ou les JO. Bref, après quatre mois de marasme , tous les voyants sont au vert pour un redémarrage de l'activité. Mais quand on pilote une imprimerie en ligne, il n'est pas toujours simple de se remettre en selle après de longues semaines aussi molles… ni de savoir quels produits mettre en avant, tellement les repères habituels sont chamboulés. Afin de vous aider, j'ai préparé un tableau dans lequel je vous suggère des catégories de produits à mettre en avant dans votre communication, a

En avril, l'activité des sites d'imprimeries en ligne continue de reculer en France et en Espagne

Image
Comme chaque début de mois, je livre une analyse de l’audience des sites d’imprimerie en ligne en France et en Espagne, basée sur les estimations fournies par l’outil Semrush. Sans surprise majeure compte-tenu du 3è confinement en France, l’audience cumulée des principaux sites d’imprimerie baisse de 1,72% en France et de 6,34% en Espagne par rapport au mois de mars 2021. Si l’on compare avec le mois d’avril, les sites français ont perdu près de 5% d’audience, alors qu’il s’agissait du pire mois enregistré, au pic du premier confinement. En cumulé sur les 4 premiers mois de l’année 2021, l’audience est en recul de -18,5% par rapport à la même période en 2020, ce qui confirme les retours que me font bon nombre d’imprimeurs en France.   On peut raisonnablement espérer un redémarrage de l’activité en mai, grâce aux perspectives de déconfinement et de réouverture d’un certain nombre de commerces. Je parie à titre personnel sur un rebond très fort jusqu’au mois de juillet, avec des gamme