Articles

Affichage des articles du juillet, 2020

Cimpress présente le bilan de son exercice, en recul de 11% sur l'année

Image
Comme chaque année à cette période, les groupes qui clôturent leur exercice au 30 juin présentent leurs résultats, qui sont publics pour ceux qui sont côtés en Bourse. Parmi les leaders mondiaux, Cimpress vient ainsi d’annoncer aux marchés les résultats d’un exercice qui, sans surprise, est sévèrement impacté par la crise du Covid. Crise qui a accéléré la baisse du rythme de croissance déjà observée par le passé. Sur le 4ème trimestre, le chiffre d’affaires du groupe a baissé de 36% à devises constantes. Sur l’ensemble de l’exercice, cette baisse de chiffre est de 11% à devise constante A noter que sur la même période, Ebitda et net cash flow sont en amélioration de 3% En termes de prise de commande, sur Q4, la baisse est de 34% mais une analyse plus détaillée montre que la situation s’améliore sur ce front : de -51% en avril, la diminution des commandes est passée à -19% en juin 2020 (vs. juin 2019) et la direction de Cimpress prévoit une baisse de seulement -5% en juillet. Le tableau ci…

Heidelberg s'associe avec Zaikio pour accélérer la digitalisation des imprimeries de labeur et le web-to-print

Image
Dans un communiqué de presse, Heidelberg vient d’annoncer un partenariat majeur avec Zaikio pour faciliter la digialisation des imprimeries. Zaikio est ainsi décrit par Heidelberg comme une "plateforme centrale de gestion automatisée des fournisseurs et des clients basée sur des technologies cloud de pointe, avec des interfaces standardisées mettent en réseau les logiciels, les applications cloud, les équipements et les fournisseurs existants". Cette plateforme est présentée comme ouvrant « des perspectives intéressantes pour les investisseurs potentiels et d'autres acteurs du secteur », et comme étant la « prochaine étape de la numérisation de l’industrie de l’imprimerie ».  Le Zaikio Hub intégère un ensemble virtualisé qui couvre les différentes connecteur et application nécessaires au eBusiness, en B2C et B2B : «Avec la plate-forme industrielle ouverte Zaikio, Heidelberg relève activement les défis auxquels le secteur de l'impression est confronté à l'ère numéri…

Le leader US du web-to-print MIMEO se diversifie dans le e-learning

Image
Pionnier et leader dans le e-procurement en print et la production de contenus marketing, MIMEO a annoncé le déploiement d’une nouvelle plateforme Mimeo Digital pour apporter de nouvelles fonctionnalités en eLearning. Dans un communiqué de presse en anglais, la société explique (traduction Google) vouloir « offrir aux équipes de formation d'autres options de contenu dans l'environnement d'apprentissage virtuel actuel ». Cette plateforme propose deux nouveautés : intégration Scorm Cloud qui « permet aux formateurs de distribuer et de lire du contenu e-learning ainsi que de rendre compte des résultats dans leur compte SCORM Cloud. Avec cette nouvelle fonctionnalité, les clients peuvent héberger des contenus interactifs tels que des présentations animées, des vidéos avec des signets, des quiz et des enquêtes dans Mimeo Digital. » option permettant aux formateurs de partager des liens de visioconférence, des dates de début ou de fin, des informations sur le cours, des liens map…

Combien coûte un site web-to-print ?

Image
S’il y a une question que l’on me pose bien souvent, c’est bien celle du coût d’une plateforme web-to-print. Lorsqu’un imprimeur ou un porteur de projet a compris l’intérêt de vendre en ligne dans le cadre de sa stratégie, la question suivante porte sur le coût du déploiement d’une plateforme. Et invariablement, je fais la même réponse : “Selon vos besoins, ça peut aller de 100 à 1 million d’euros… ». J’ai beau être du Sud, je n’exagère pas cette réponse. Le web-to-print est tellement large, l’imprimerie en ligne couvre tellement de possibilités, que ces termes désignent une très vaste combinaison de possibilités, qui chacune influe sur le montant total de la note. Pour vous aider à y voir plus clair et à comprendre ces incidences, voici quelques éléments d’explication… L’architecture d’une plateforme web-to-printAvant toute chose, il faut bien comprendre tout ce couvre une plateforme web-to-print en terme de périmètre fonctionnel, et donc, tout ce qu’il va falloir intégrer comme fonct…

Après le Covid, de nombreux imprimeurs en ligne choisissent un modèle de fabrication hybride pour renforcer leur résilience

Image
Dans une interview accordée à Printweek, Peter Gunning, CEO de Grafenia, présente la dernière nouveauté de son groupe : Nettl Works Makers, un programme permettant à des ateliers d’impression de se connecter à la plateforme W3P de Grafenia pour devenir les fabricants de certains produits vendus en ligne. Pour Grafenia, c’est bien évidemment un moyen de gagner en attractivité auprès des imprimeurs locaux afin d’accélérer la croissance de son réseau Nettl, mais c’est aussi une façon de renforcer la résilience de son entreprise face aux crises majeures, en multipliant des points de production, et en disposant d’alternatives en cas de défaillance d’une unité de production.  Lorsque je l’ai interviewé, Ali Jason Bazooband de United Print expliquait que son groupe avait fait un choix similaire, en combinant production in-sourcée et production outsourcée. Et il y a quelques années, Cimpress avait entamé une démarche similaire autour de Cimpress Open, un bien beau projet malheureusement abandon…

Les 12 pièges d'un projet web-to-print

Image
Quand on se lance dans un projet d’imprimerie / personnalisation en ligne, les embûches ne manquent pas. Les risques de se « planter » sont nombreux, qu’il s’agisse de stratégie marketing, de méthodes de production ou de gestion de projet. A l’invitation de mes amis de Chili Publish, j’ai listé 12 pièges « fatals » fréquents dans les projets web-to-print, dans un article publié en anglais sur leur blog : Se jeter à corps perdu sur le web-to-print, sans réfléchir à sa stratégieCréer une marque distincte « par principe"Se focaliser sur la techno seulementLimiter le projet web-to-print aux services marketing & commercialCroire que lancer votre site suffira à attirer les clientsNe pas tenir compte du « time-to-market"Ne pas créer une architecture scalable et multiplier les goulets d'étranglementsPenser que la personnalisation en ligne ne concerne pas le B2BCréer un enfer des templatesCroire qu’un site unique peut adresser toutes les ciblesConstruire un château-fort isolé …

Interview sur INKISH TV

Image
J’ai été récemment interviewé par Yves d’Aviau de Ternay sur la chaîne INKISH au sujet des évolutions en cours dans l’imprimerie en ligne. Voici la vidéo de cet interview sur YouTube


Le Punch-out facilite le eCommerce "headless" en B2B, et ça concerne aussi les imprimeurs

Image
Selon le dernier rapport de la FEVAD, le eCommerce B2C atteint 103,4 milliards d’euro de CA en France en 2020, avec plus de 200 000 sites qui touchent plus de 40 millions de français en générant 2 milliards de transactions. Partie immergée de l’iceberg, l’eCommerce B2B dépasse les 150 milliards d’euros, avec une croissance de 15% par an. Le cumul des ventes EDI et via sites ecommerce "totalise 19% du chiffre d’affaires total des entreprises de plus de 10 personnes". L’analyse du rapport de la FEVAD montre que le gros de ces ventes se fait par EDI, et non pas via un site web.
(source FEVAD) Le Headless eCommerce, ce géant méconnuPour une écrasante majorité de décideurs, eCommerce = site web. Dans le meilleur des cas, ils étendent ce concept aux applis mobiles (m-Commerce) voire aux réseaux sociaux (Social Commerce). Mais la question de l’interface semble rester déterminante… Pourtant, le plus fort potentiel selon moi dans le commerce électronique réside dans le headless e-Commer…

L'éditeur web-to-print Customer's Canvas enrichit son SDK, notamment à destination des boutiques de print-on-demand Shopify

Image
Dans le monde de la personnalisation en ligne, la question du choix de l’éditeur se pose inévitablement dans le déroulé d’un projet… Le nombre d’outils et de solutions disponibles sur le marché est immense, avec des leaders comme Chili Publish, Aleyant, PrintNow ou Silicon Designer, et une myriade de modules SaaS moins connus mais tout aussi intéressants, comme Darius Print, PitchPrint, eCervo, OnPrintShop et bien d’autres. Ce qui différencie ces technologies ? Des philosophies différentes selon qu’elles se destinent à des usages plutôt B2B (franchises, grandes entreprises…) avec de fortes exigences pré-presse, ou du grand public pour lequel la facilité d’accès et l’ergonomie mobile compte. La portée des outils a une aussi une importance dans la différenciation des technologies, beaucoup se cantonnant à de la personnalisation d’imprimés relativement simples, alors que quelques solutions spécialisées vont plus loin avec la gestion de supports plus techniques comme le packaging, ou carr…

Le textile et l'impression 3D sur la feuille de route de Gelato, l'un des précurseurs du CloudPrinting

Image
Dans un communiqué diffusé sur le blog de sa compagnie, Henrik Müller-Hansen, fondateur de Gelato, dresse un état des lieux de la santé de sa société et donne des indications sur ses perspectives de développement. Créée en 2007, Gelato est présente aujourd’hui dans 30 pays, incluant la Chine, l’Inde, le Brésil et la Russie. Son réseau d’imprimeurs connectés en cloud printing touche un potentiel de 5 milliards de personnes, qui peuvent être servis d’après Henrik en moins de 72 heures. L’entreprise annonce un chiffre d’affaires de 650 millions de couronnes norvégiennes, (NOK), soit d’après mes calculs, un peu plus de 60 millions d’euros. La croissance de Gelato a été de près de 22% sur l’exercice passé, ce qui est très significatif sur notre marché. D’après le communiqué, il semble que la crise du Covid est accentué la demande des grandes entreprises pour la solution de cloud printing, qui offre grâce à une impression décentralisée, plus de fiabilité dans les livraisons que les grosses uni…

Carsten Heitkamp, COO of CEWE Group : "In our business we can't make waves, we need to surf them"

Image
New interview in my serie of discussions with leaders in online printing : today, I’m pleased to publish the insights of Carsten Heitkamp, COO of Cewe Group, about the impact of the corona-crisis on Saxoprint.  "The Corona Crisis was and still is a phenomenon, that changes our society faster than any other crisis in the last decades. The necessary transformation gives all industries new challenges, no matter if it is hit by Corona with less or even more business. In the end this crisis accelerates a trend that we are seeing already for years: A shift to online business!How did SAXOPRINT has faced the Corona-crisis, and how did it impact your activity? Did you reorganize your company?Within SAXOPRINT we have a very stable organization that is well established. We obviously first took care of our people and established health guidelines. As consequence we hat no single COVID-19 case in our factory. While volumes decreased, we implemented short work but did not lay off people in prod…

Se lancer rapidement en eCommerce B2B : les étapes à suivre

Image
La crise du Covid et les répercussions du confinement sur les processes commerciaux ont mis en relief la nécessité pour une majorité d'entreprises de disposer d’une plateforme de vente en ligne. En tant que consommateurs, cela a été une évidence lorsque tous les magasins ont été fermés. Mais dans le B2B, la révélation a été subite pour beaucoup de monde : les acheteurs font désormais leur sourcing en ligne, et ils veulent prolonger cette expérience d’achat et d’approvisionnement dans le numérique, en mode « seamless »… Pour les entreprises, cela implique non seulement d’ajouter un nouveau canal de vente à leur arsenal, mais surtout de repenser l’approche et le parcours client de façon à ce que l’interconnexion entre offline et online soit aussi fluide que possible… Sinon, le risque de générer des silos et des antagonismes au sein de votre entreprise est immense, avec une conséquence négative sur l’expérience perçue par le client. Avec mes ami.e.s de Galilée, spécialiste français du…

Comment l'imprimerie en ligne est-elle en train d'évoluer… Analyse de 20 ans de mutations de modèles économiques dans le web-to-print

Image
On me demande souvent quelle est la différence entre le web-to-print aujourd’hui, et le web-to-print d’il y a 10 ou 20 ans… Pour apporter une réponse à cette question, j’ai décidé de réaliser une petite infographie qui illustre les différents modèles existant, et leur évolution dans le temps. 1998-2010 : les précurseurs, en modèle monolithiqueLes premiers imprimeurs en ligne étaient soit des imprimeurs eux-mêmes, soit adossés à un atelier unique… En gros, sur le web un modèle unique dominait : une boutique en ligne, connectée à une seule unité de production, interne ou externe, souvent absorbée par la suite. Un modèle qui avait l’avantage de la simplicité, mais qui trouvait ses limites en termes d’expansion d’offre produit, et de capacités de production… Sans parler d’une résilience très limitée en cas de problème sur l’unité de production 2008-2020 : développement de nouveaux modèles alternatifsPour trouver des solutions aux problèmes évoqués ci-dessus, plusieurs imprimeurs en ligne ont…

La réussite d'un projet de web-to-print ne dépend pas que de la qualité du site web

Image
Pour paraphraser Omar Sharif, dans la vie, à côté du web-to-print, j’ai une autre grande passion, c’est le sport automobile… Et la vidéo que je vous partage est l’illustration parfaite de ce à quoi peut aboutir, bien souvent, un projet d’imprimerie en ligne mal mené. On voit dans cette vidéo des écuries professionnelles qui investissent des centaines de milliers d’euros dans leur saison échouer à cause de l’impréparation de leurs équipes de support… En web-to-print, et dans le eCommerce plus généralement, le risque est le même… Vous pouvez avoir une formule 1 comme site web, avec l’interface la plus léchée et capable des meilleures performances, si toute l’intendance qui suit l’ordre de commande n’assure pas, vous perdrez. Je le répète souvent, mais un projet de eCommerce impacte tous les services d’une entreprise, qui doivent réinventer leurs processes pour s’adapter non pas à de nouveaux clients, mais à de nouveaux comportements d’achat. Il faut être plus rapide, plus précis, plus ré…