Articles

Anticiper et gérer la hausse des prix des matières premières dans l'imprimerie en ligne

Image
    Après une année 2020 très difficile, et un début d’année 2021 pour le moins morose, les imprimeurs risquent d’avoir une nouvelle crise à affronte : celle de la hausse soudaine de leurs matières premières. Conséquence de la crise sanitaire, la consommation du polypropylène a explosé notamment pour la production de tests PCR. La pénurie guette, car la récente vague de froid au Texas a considérablement accentué les tensions sur la production de cette matière première désormais considérée comme stratégique, avec pour conséquence, une augmentation très forte des prix des matières premières PP et PE, et aussi PVC. Mais cette hausse n’affecte pas que ces 3 matières premières : en cascade, ce sont les encres, les films de pelliculage… qui voient leurs tarifs augmenter, dans des fourchettes comprises entre 6 et 11%. Ajoutez à cela un trafic aérien ralenti à l’échelle mondiale, et une sursollicitation du transport maritime avec des cours du fret mer qui s'envolent, et vous avez tous

Whatsapp autorise désormais les appels depuis un ordinateur et c'est une excellente nouvelle pour les services clients

Image
  Whatsapp vient d’annoncer sur son blog que les appels vocaux et vidéos seraient désormais disponibles sur ordinateur. C’est une excellente nouvelle, car ce réseau social se démocratise au point – selon moi – de supplanter Skype dans les usages privés. Pour les marques qui travaillent en eCommerce, c’est un nouveau canal relationnel qui s’ouvre, avec la possibilité d’interagir très facilement avec les clients dans un univers qui leur est familier, avec une multitude de possibilités : chat conversationnel message audio Audio conférence Visioconférence Si en France, Whatsapp reste plutôt réservé à la sphère privée, en Europe du Sud il s’est développé dans l’univers business. Il n’est pas rare de voir un numéro Whatsapp sur les sites web pour joindre le support client.   L’intégration d’un chat Whatsapp reste encore un peu compliquée, car il n’existe rien de natif contrairement à Messenger. Mais des plugins existent, et pour celles et ceux qui veulent renforcer leur présence m

Quelle plateforme ou quel CMS choisir pour son imprimerie en ligne ?

Image
  Pendant longtemps, lancer un site d’imprimerie en ligne a consisté à « simplement » ajouter un module de personnalisation de modèles (templates) à une boutique en ligne grand public, pour permettre à ses clients de « customiser » en ligne les documents proposés avant de pouvoir les commander. Les fiches produits étaient assez basiques, avec de simples tableaux présentant en lignes des quantités, et en colonnes des variations de délais ou de matière. Aujourd’hui, ce type de fonctionnement basique ne suffit plus pour répondre aux besoins de la clientèle qui achète du print en ligne. De grandes quantités d’options doivent être proposées en formats, matières, finitions, délais d’expéditions… Les produits standards doivent être complétés par des offres sur-mesure avec des champs de saisie libres, et des calculs de prix instantanés. Et la plateforme web-to-print doit être interconnectée avec l’ERP ou le MIS de l’imprimeur pour informer son client en temps réel de l’avancement de la produ

Les fabricants de presses d'imprimerie face à la disruption des modèles eCommerce-driven

Image
    Depuis toujours, les fabricants vendent des de presses d’impression, et avec ces machines, une capacité potentielle de travaux. Charge à l’imprimeur de trouver suffisamment de clients pour alimenter ces machines.   Ce modèle ne suffit pourtant plus aujourd’hui… De fabricants de presses à imprimer, les grandes multinationales de l’imprimerie se sont transformés en distributeurs de solutions complètes, intégrant front-office, back-office, flux, systèmes d’impression et de finition, et connectivité pour se brancher aux différents flux. Parallèlement, leur clientèle historique se réduit – malheureusement – alors que simultanément émergent de nouveaux utilisateurs, portés par le eCommerce et le print-on-demand. Mais cette clientèle-là ne veut pas de machines et n’en a que faire des technologies d'impression… Ce qu'elle recherche, c’est une bande passante  de capacité de production, des SLA* pour garantir la qualité et les délais de réalisations, des prix négociés et constan

Le Carbon-score, nouveau paramètre à intégrer dans le mix-marketing des imprimeries en ligne

L'imprimerie en ligne s'est construite au fil des ans autour de trois axes , le prix, le délai et les quantités. En exploitant les capacités de l'impression numérique , et en amalgamant de nombreuses commandes, les imprimeurs en ligne ont réussi à "disrupter" les codes traditionnels de l'imprimerie. Ils ont ainsi proposé de nouvelles façons de consommer le print, avec des paniers plus petits et des délais plus rapides, allant jusqu'à du JO dans certaines villes. Aujourd'hui , tout le monde semble se battre pour proposer les produits imprimés au prix le plus bas, dans les délais les plus courts, avec des seuils de quantités minimales de plus en plus bas. Et beaucoup se demandent jusqu'où cela va-t'il aller ou quand cela s’arrêtera ? L'arrivée du CARBON- SCORE pourrait bien modifier la donne. Introduit dans le projet de loi Climat, ce nouvel indicateur devrait plus ou moins prochainement apparaître sur tous les produits de consommation. Et pa

"Make small feel big" : Cimpress dévoile ses axes stratégiques à mi-exercice

Image
  Hier se déroulait en live le « FY21 Mid-Year strategy update » de Cimpress, un point à mi-parcours sur le déroulement de l’exercice et les orientations stratégiques, à destination des investisseurs. La présentation a débuté par un état sur les tendances de l’activité, puis a continué sur les orientations du marché et les axes stratégiques du groupe.   Une activité en recul de 20% par rapport à l’an dernier depuis janvier Globalement (si ma traduction est exacte), le groupe a résisté grâce aux actions mises en œuvre, mais depuis janvier, l’activité est en recul de 20% par rapport à la même période l’an passé (pré-COVID -NDLR). "That work was progressing well, and we were seeing the results of this in our prepandemic financial results a year ago, which were strong. Our adjusted EBITDA and adjusted free cash flow were at all-time highs, and we had meaningful increases in our return on invested capital. (…)   And we are still dealing with the effects of the pandemic today. A

🧟‍♂️Web-to-print painpoints : attention aux data-zombies dans vos différentes plateformes

    Dans l’imprimerie en ligne en particulier, comme dans le eCommerce en général, la qualité de la donnée est essentielle. J’irai même plus loin : je dirai que la santé et l’hygiène de la data est vitale, pour que votre projet puisse se développer sereinement dans la durée. Dès que votre plateforme va se développer, qu’elle va gérer des visiteurs inscrits, des acheteurs, des retours, vous allez rapidement constater que la masse de données stockées va croître à une vitesse folle. Catalogue produits, base client, base commandes, base devis, base de tickets d’assistance, base de leads… les bases de données se multiplient, dans le back-office de votre boutique, dans les outils connectés (CRM, HelpDesk, plateforme d’emailing…) comme dans les outils internes (ERP, gestion commerciale…).  Si l’on n’y prend pas garde, très rapidement, vos bases vont être polluées par des données que je qualifie de zombies : fiches mal renseignées, imports réalisés à la va-vite, et laissés en l’état, migra

📈 ÉTUDE : l'état de l'imprimerie au sortir du Covid 19 selon CloudPrinter

Image
  Mes ami.e.s hollandais de CloudPrinter viennent de publier une analyse très intéressante sur les comportements de consommation de leurs clients pendant la crise du Covid, sous la forme d’un rapport que vous pouvez consulter ci-dessous et télécharger via le lien SlideShare. Sur 1,3 millions de commandes traitées, CloudPrinter a analysé 65000 d’entre elles, de mars 2020 à janvier 2021. Au travers de chiffres très détaillés (on peut saluer la transparence de CloudPrinter dans un métier où traditionnellement, tout le monde cache un peu ses données), plusieurs tendances de fond se détachent : les chaînes d’impression se sont atomisées, avec une propension croissante à des circuits d’approvisionnements plus courts compte-tenu des restrictions de déplacement engendrées par les confinements successifs la demande pour des flux d’impression hautement automatisés et totalement intégrables aux S.I. des clients est en forte croissance le secteur lié à la photo et aux albums personnalisés a

😡 Stop pub : pourquoi tant d'acharnement sur le papier et de complaisance pour le numérique ?

Image
  Petit coup de gueule du jour : depuis le 1er janvier, la règlementation sur le « stop pub » se renforce, les annonceurs qui ne respecteraient pas cette signalétique risquant des amendes plus fortes. (Parallèlement, les frais d’affranchissement ont encore augmenté soit dit en passant) Sur le principe, on ne peut être que d’accord avec ces mesures qui visent – je cite Stop pub – à « économiser 40 kg de papier ». Toutefois, je m’insurge contre la différence de traitement entre l’imprimé et la pub digitale. Le papier imprimé utilisé à fins publicitaires est une source de pollution, c’est indéniable. Mais il peut être issu de matières recyclées, il est recyclable et il fait vivre une économie industrielle locale. Une des dernières d’ailleurs… De la filière papier basée sur les forêts françaises aux distributeurs en boîtes aux lettres, en passant par les agences de communication, les graphistes et les imprimeurs, ce sont des emplois locaux qui sont en jeu.   Avec ce renforcement des s

C! Print Days 2021 - visionnez le replay de mes interventions sur l'imprimerie en ligne

Image
     

En janvier, l'audience des imprimeries en ligne baisse de 18% par rapport à janvier 2020

Image
  L’analyse des audiences des principaux sites d’imprimerie en ligne actifs en France montre une baisse significative par rapport au mois de janvier 2020, de l’ordre de 18%. Un tel niveau d’audience aussi faible ne s’était vu qu’en avril dernier, en plein confinement. Cette tendance à la morosité s’observe également dans les Google Trends, où les volumes de recherche marquent le pas en ce début d’année, auf pour les cartes de visite, les flyers, étiquettes, les brochures et le vinyle adhésif.     Comme sur les mois passés, cette baisse générale masque des variations fortes selon les opérateurs, certains connaissant une croissance de plus de 50% par rapport à l’an passé. Toutefois, la grande majorité des sites accuse une baissede -5 à -75%     Sources : SEMRUSH, Google Trends

PixartPrinting a subi une cyberattaque, les données de quelques clients auraient été exposées

Image
  Dans un communiqué envoyé par email à certains de ses clients le mardi 9 février 2021 en fin de soirée, l’imprimeur en ligne italien Pixartprinting indique avoir subi une cyberattaque qui a été « assitôt identifiée et résolue ». Si l’imprimeur indique que les données de paiement numériques ont été protégées et n’ont pas été violées, il précise qu’un "petit pourcentage (moins de 3%) » de clients ont pu avoir leurs coordonnées (nom, prénom, adresse email, numéro de TVA) exposées aux pirates.   Pour plus de renseignements, le DPO (délégué à la protection des données) de Pixartprinting peut être joint par email, ses coordonnées étant disponibles sur le site .   ➡️ On peut saluer la transparence de Pixartprinting face à cette menace croissante, qui n’épargne aucun e-commerçant, quelle que soit sa taille. Ami.e.s imprimeurs, c’est une leçon à retenir : dès lors que vous réalisez des ventes en ligne, la sécurité informatique doit être au cœur de vos préoccupations, car si vous ba

C! Print Days : les réponses aux questions des internautes sur le web-to-print

Image
  Le 1er février dernier, j’ai eu l’honneur « d’ouvrir » les C! Print sur la thématique du web-to-print. J’en ai été ravi, mais je n’ai pas pu répondre à toutes les questions posées par les imprimeurs lors de cet entretien. Comme convenu avec Cécile Jarry, voici les réponses aux différentes interrogations transmises via le chat des C! Print Days.   Quels sont les outils pour améliorer la productivité avec le cloud printing ?   Dans le cloud printing en particulier, mais plus largement dans le web-to-print en général, pour dégager de la rentabilité sur des commandes en petites quantités, avec un panier moyen bas (moins de 100 €), il faut être très performant dans l’amalgame, le contrôle des fichiers et le suivi d’impression. Cela passe par des flux automatisés de contrôle et de préparation des fichiers, qui doivent être parfaitement réglés de façon à automatiser les tâches chronophages. Vos systèmes d’information doivent également être parfaitement intégrés de façon à éviter toute

Cimpress publie des résultats du second trimestre FY21 en "V"

Image
  Le 27 janvier, Cimpress a publié les résultats du second trimestre de l’année fiscale 2021 : il s’agit de la période octobre à décembre 2020, qui correspond à la « peak-season » dans l’imprimerie en ligne. Comme l’illustre le schéma ci-dessus, extrait du rapport officiel, la croissance à devise constante du groupe a connu en 2020 un cycle en V. Entamée au début du confinement, la chute de l’activité a atteint son plancher au début de l’été avant de remonter sur la fin d’année avec un plateau lors des fêtes. Sur Q2 FY2021, le revenu global est en baisse de 9% YoY à devise constante. En cumul sur l'exercice en cours, la baisse est de 10% YoY à devise constante   L'EBITDA est également en baisse de 9% sur l'exercice, mais il revient à un niveau supérieur à FY19. Rappelons que l'an dernier, à la même période, Cimpress avait annoncé un EBITDA en forte hausse . A noter que l'Ebidta de National Pen et The PrintGroup est en nette baisse. Le niveau de cash flow sur les

Moo adapte son offre à l'asile colis pour répondre aux besoins croissants des e-Commerçants de tous poils

Image
  Dans une nouvelle campagne, Moo met en avant l’imprimé personnalisé comme moyen de créer un lien plus fort entre consommateurs et marques qui distribuent leurs produits en ligne. Au moment de l’ouverture du colis, le fameux ZMOT cher à Google, l’expérience est essentielle, et le print joue un rôle important pour véhiculer les valeurs et le sens du service des marques. Et aussi pour apporter une touche personnelle, gage du soin apporté à la préparation de la commande. De manière très simple et très épurée, à la sauce « Moo », l’imprimerie en ligne anglais qui se démène pour affronter la crise sanitaire  fait le choix de mettre en avant le pouvoir des cartes de visite, des cartes postales et des autocollants pour enrichir l’expérience d’achat. Gamme qui pourrait (pourra ?) être complétée par du packaging.     Je trouve ce positionnement très intéressant : comme je vous l’indique régulièrement dans mes articles, le e-Commerce B2C est un secteur que l’imprimerie en ligne doit inve

📈Analyse des tendances de recherche 2020-2021 dans l'imprimerie en ligne

Image
  Google Trends est une mine d’or pour analyser et suivre les tendances de recherche des internautes. Comme vous le savez, entre autres outils que je vous mets librement à disposition, j’ai publié un tableau de bord de suivi des Trends liées aux recherches dans l’imprimerie en ligne. Ce n’est pas d’une précision folle il faut le reconnaître, mais ça donne des tendances instructives. Je vous propose de l’analyser pour la période janvier 2020-janvier 2021, afin de voir quels enseignements nous pouvons en retirer.    Carterie, flyers, dépliants, brochures, affiche et liasses autocopiantes à la traîne Les cartes de visite se sont « effondrées » lors du premier confinement, puis l’activité semble avoir repris à l’automne, avant de retomber en fin d’année. On se rapproche des niveaux de l’an dernier, sans les atteindre toutefois. Pour les flyers, après un pic à l’été, l’activité est restée faible sur l’automne, probablement en lien avec le second confinement et la fermeture des établis

L'imprimeur de proximité, l'alternative à l'überisation de la logistique du dernier kilomètre…

Image
  Le grain de sable de la belle mécanique du e-commerce, tout le monde le sait, c’est le fameux « dernier kilomètre ». Cette étape ultime de la chaîne logistique qui se déroule entre l’entrepôt et le destinataire est déterminante, car elle conditionne la réussite ou l’échec de la commande. Et elle influe considérablement la satisfaction – ou l’insatisfaction – des clients. Depuis plusieurs années, les transporteurs ont de plus en plus de difficultés à assumer de façon fiable cette dernière étape, et la crise sanitaire a engorgé les flux logistiques dans plusieurs régions.   Les choix économiques de certains transporteurs sur précisément ce dernier kilomètre impactent leur fiabilité : nous avons toutes et tous en tête l’image de ces fourgonnettes cabossées, roulant à vive allure dans des quartiers résiduels, avec la douce mélopée de Jul sortant plein pot de l’autoradio… Sans oublier les appels préalables des livreurs, pas toujours polis. A force de sous-traiter l’acheminement des co

🗣Interview : L'Imprimeur du Roi, un positionnement atypique qui mise sur l'ennoblissement

Image
  Bonjour Vincent, merci d’accepter cette interview. Peux-tu nous présenter ton activité ? Bonjour Ludovic. Je te remercie de m’accorder cet interview. Pour comprendre comment j’en suis arrivé à créer imprimeurduroi.com , un petit flashback s’impose. Suite à diverses expériences professionnelles de vente de produits et services en BtoB en France et à l’étranger, c’est en 2013 que je découvre avec passion le monde de l’imprimerie et du web-to-print avec l’Imprimerie Sipap Oudin. Je deviens à cette époque Chef de projet et met en ligne le site lasipap.fr, une imprimerie en ligne utilisant Prestashop et le moteur de calcul Clariprint. A ce stade, je m’étais beaucoup inspiré de ton livre « Où va l’Imprimerie ? » pour comprendre dans quoi je me lançais et pour définir les contours du projet. Fort de cette expérience, j’acquière de solides connaissances dans la maitrise des outils de e-commerce (Prestashop), SEO, réseaux sociaux, analytics, emailing, procédés d’impression (offset, numér