Articles

Nouveau pack d'échantillons "matières rigides" très créatif chez Printis

Image
    L’imprimeur en ligne hollandais Printis vient de dévoiler un nouveau kit échantillon original et créatif, qui présente les supports rigides dans un classeur à anneaux. ➡️ Plus d’infos sur  https://www.printis.nl/samples-aanvragen    

Creative Market lance une offre de templates spécialement dédiée au print-on-demand

Image
  La place de marché de designs Creative Market vient de lancer une section dédiée aux opérateurs de print-on-demand. L’une des principales difficulté lorsque l’on lance une offre de print-on-demand est d’offrir une variété suffisante de designs, en phase avec les inspirations graphiques du moment. Si beaucoup d’acteurs du P.O.D. conçoivent leurs propres modèles, certains ont recours à des places de marché comme Creative Market.   L’offre qui vient d’être lancée recouvre un large spectre de produits : tapisseries, textiles, coques pour smartphones, textiles, sacs, vaisselle… Elle comporte des motifs, des textures ou des designs pour beaucoup en format vectoriel, conçus pour être utilisés en répétition comme sur les papiers peints. Les designs sont variés, élégants et modernes, et pour la plupart, peuvent être recolorisés dans Illustrator ou Affinity.     Avant de vous ruer sur ces templates, je vous recommande de prendre le temps de choisir la bonne licence en fonction de l’u

🇫🇷PrintOClock choisit Canva pour enrichir son site d'imprimerie en ligne : "1 fichier sur 10 que nous recevons est déjà créé à partir de Canva"

Image
  Je vous relate depuis plusieurs semaines le rapide cheminement de la startup australienne Canva qui après s’être imposée dans la conception d’éléments visuels pour les réseaux sociaux, réussit le tour de force de « disrupter » le monde de la personnalisation de templates dans le web-to-print. Depuis deux mois, le nombre d’opérateurs d’imprimeries en ligne qui s’équipent de Canva ne cesse de croître. Après Kiakiaprint en Afrique du Sud, Snap en Australie, Chroma en Pologne, FlyerAlarm en Allemagne, Pressup en Italie, Exaprint en Espagne, Tradeprint au Royaume-Uni, ce sont les frenchies de PrintOClock qui viennent d’intégrer cet éditeur à leur plateforme d’imprimerie en ligne, qui fonctionne rappelons-le sous Sylius. L’intégration dans le parcours d’achat est très fluide : lors de la sélection du produit, le client a le choix entre uploader son fichier ou créer un visuel sur Canva s’il choisit la seconde option, une popin contextuelle lui demande de préciser la typologie du docume

Vers une hausse des prix de l'imprimerie en ligne à la rentrée ?

Image
    Dans l’imprimerie en ligne, les prix constituent le nerf de la guerre. Ce sont eux qui sont le plus souvent mis en avant dans les campagnes de publicité pour attirer les nouveaux clients. Depuis plusieurs mois, la filière imprimerie est soumise à des hausses importantes des différentes matières premières, avec de fortes tensions sur les approvisionnements : Pâte à papier : la tonne de pâte à papier se situait à 835 $ en juillet 2020, elle se situe aux alentours de 910 aujourd'hui Matières plastiques : PE, PP… Cartons d'emballage Encres, vernis et colles Palettes S’ajoutent à cela la hausse des coûts de transports mais aussi une augmentation des coûts par clic observée sur de nombreuses campagnes de web marketing… S’il semble qu’un relatif plateau soit atteint actuellement, je crains que la hausse des prix des matières premières ne reprenne de plus belle après l’été. Chez les imprimeurs en ligne, j’ai le sentiment que pour l’instant, ces hausses n’ont pas encore

En 2021, le chiffre d'affaires de Cimpress reste inférieur à 2019, mais le dernier trimestre montre des signaux encourageants

Image
  Comme chaque année en cette saison, le groupe Cimpress publie les résultats du 4è trimestre de son année fiscale, et surtout, le bilan de son exercice. Compte-tenu de la pandémie, ces résultats sont particulièrement attendus cette année car ils donnent des indications sur l’état global du marché de l’imprimerie en ligne   Un CA annuel en légère baisse par rapport à 2020 Globalement, Cimpress a réussi à stabiliser la situation avec un revenu total en hausse de 4% par rapport à 2020, mais en recul de -1% à devise constante. Par contre, avec 2,59 milliards de dollars de C.A., la situation reste nettement inférieure au revenu de 2019 qui se situait à 2,75 milliards de dollars. Le chiffre d’affaires du groupe se situe aujourd’hui au niveau de ce qu’il était en 2018, mais cette donnée est à pondérer en fonction des variations des devises.     A noter que toutes les B.U. ne suivent pas la même tendance : Vistaprint, National Pen et PrintBrothers augmentent leur revenu par rapport à

Pixartprinting enrichit son offre de packaging

Image
  L’imprimeur en ligne italien Pixart Printing vient d’annoncer via sa newsletter le lancement de trois nouveaux formats dans son offre packaging :  les boîtes pochettes ou mini-coffrets, pour des envois en encombrement réduit les boîtes à photos, pour présenter des tirages papier de photographies les étuis pour fleurs, pour protéger et présenter les bouquets Plus d’infos sur le site de Pixartprinting  

Web-to-print painpoints : la cybersécurité des plateformes d’imprimerie en ligne

En matière de sécurité informatique, lorsqu’on opère un site de vente en ligne, la question n’est pas de savoir si vous subirez une attaque, mais quand elle se produira. Le cyber-crime est un business, et les marchands en ligne sont une cible privilégiée des pirates modernes. Les techniques sont multiples, mais on relève le plus souvent : L’injection d’un script malicieux pour détourner les données de paiement et les coordonnées des clients (notamment le cas sur de nombreuses plateformes Magento 1) Le cryptage de la plateforme avec demande de rançon Le détournement des informations clients afin de revente La falsification de factures de services tiers, comme Google AdWords, pour détourner des paiements Lorsqu’un tel piratage se produit, c’est concrètement la catastrophe pour les imprimeurs en ligne. Catastrophe immédiate, car l’outil de vente (et parfois de production)  est totalement bloqué, parfois pour plusieurs semaines. Catastrophe à long terme, car si l’entreprise n’est pas prépa

🇬🇧 WhereTheTradeBuys s’associe à Canva

Image
Décidément, Canva est en train de profondément bouleverser le paysage de l’imprimerie en ligne et des technologies de personnalisation. Il ne se passe pas une semaine sans qu’un opérateur majeur n’annonce avoir enrichi son site d’imprimerie avec l’éditeur en ligne australien. Après FlyerAlarm en Allemagne, voici le tour de WhereTheTradeBuys au royaume de sa majesté qui a achevé son intégration. Concrètement, on sent que Canva déroule sa stratégie d’expansion mondiale en déployant à un rythme effréné sa technologie.  A noter aussi que le fabricant de presses numériques Kornit vient aussi d’annoncer l’intégration de Canva dans sa suite logicielle KornitX. Who’s next ? Plus d’infos :  https://www.wherethetradebuys.co.uk/canva https://www.kornit.com/blog/promoted-content-box/kornit-digital-partners-with-canva-connecting-canvas-extensive-creative-community-with-global-on-demand-production/?lang=fr

FlyerAlarm implémente Canva et propose du crowd-design

Image
    C’est incroyable de voir à quel point beaucoup d’opérateurs d’imprimerie en ligne convergent vers le design en ligne et le crowd-design, comprenez le fait de soumettre son besoin à une communauté de freelances pour qu’ils soumettent des offres. L’über-imprimerie en somme… C’est un article de l’excellent site Beyond-Print qui m’a mis la puce à l’oreille aujourd’hui : Christoph Koitka y explique que FlyerAlarm vient de lancer son service de soumission de demande de conception graphique, un peu sur le principe de Creads ou de 99 Designs (récemment racheté par Vistaprint). Le client explique son besoin en lien avec un produit du catalogue de FlyerAlarm, soumet un brief, et il reçoit ensuite des propositions créatives et tarifaires, parmi lesquelles il pourra faire son choix. La plateforme permet ensuite au client de payer le graphiste. Suivant les formules choisies, et selon Beyond Print, le client a la possibilité de chatter avec le graphiste via la plateforme.     Parallèlem

Radix OnPrintShop célèbre ses 21 ans d'expertise dans le web-to-print

Image
  Quand on parle de startups à succès, on pense souvent à la Silicon Valley… mais il y a des exemples de réussite dans d’autres pays, en particulier l’Inde. Dans le monde du web-to-print, une société est un exemple particulièrement brillant de cette réussite : il s’agit de Radix Web, éditeur – entre autres – de la plateforme de web-to-print / MIS « OnPrintShop ». Cette année, les équipes de Radix célèbrent leurs 21 ans d’existence, et pour l’occasion, ils ont inauguré un bâtiment tout neuf à Ahmedabad.         A l’occasion de cet anniversaire, Radix a donné la parole à ses clients et partenaires dans une vidéo.       Cette vidéo illustre la présence mondiale de Radix, en particulier dans le web-to-print : des imprimeurs, des réseaux de franchises et des entreprises du secteur de la publicité, de la déco ou de la signalétique utilisent en effet OnPrintShop aux quatre coins du monde.     Je profite de l’occasion pour souhaiter un joyeux anniversaire aux équipes de Radix av

Vpress intègre un DAM à sa plate-forme de web2print

Image
Dans le monde des éditeurs de logiciels de web-to-print, mes amis anglais de Vpress offrent un écosystème complet et robuste. Ils viennent d’intégrer dans leur plateforme un module de DAM pour permettre à leurs clients de gérer leur base media, ce qui pose souvent des difficultés chez certains clients grands comptes. Plus d’infos sur Coreprint :  https://lnkd.in/ep_UiFT

Drukland ouvre une succursale à Bruges en Belgique

Image
  Dans un article publié dans le journal « De Tijd », Wouter Haan, P-DG de Simian, explique qu’il ambitionne de devenir leader sur le marché de l’imprimerie en ligne belge grâce à son site Drukland. La plateforme de web-to-print réalise déjà 7,5 millions d’euro de CA, et l’ambition est de doubler ce chiffre d’ici 3 ans grâce notamment à des implantations physiques sur le territoire belge. Le groupe néerlandais vient ainsi d’investir 100 000 € dans une succursale à Bruges, et il n’exclut pas de réaliser la même implantation en Wallonie.   Sources : De Tijd  et RTBF

OnlinePrinters renforce sa présence en Espagne

Image
  Début 2020, OnlinePrinters avait racheté Copysell à Madrid. L’imprimeur en ligne allemand vient d’annoncer dans un communiqué de presse qu’il renforçait sa présence en Espagne grâce à de nouveaux investissements sur le site de production espagnol.   Source : LifePR

Exaprint fait évoluer l'ergonomie de son "Big Menu"

Image
Dans le eCommerce, l’amélioration de l’expérience utilisateur est un chantier sans fin. Les optimisations sont permanentes : au gré des remontées des utilisateurs, des inspirations ou des analyses comportementales, les interfaces doivent évoluer pour faciliter la vie des utilisateurs. Exaprint vient ainsi de mettre à jour son « big menu », en adoptant une nouvelles présentation en catégories et sous-catégories. Des pictogrammes ont été également ajoutés pour faciliter la reconnaissance des catégories, ainsi que des tags pour mettre en évidence nouveautés et tops des ventes.   Ce menu permet également une navigation multi-dimensionnelle, avec des thématiques transverses (hôtel restaurant, immobilier, photo…), ou des raccourcis vers des services comme les devis sur-mesure.   La vidéo ci-dessous présente ces nouveautés.       Plus d’infos sur www.exaprint.fr

Chroma intègre Canva et le BAT 3D à son magnifique site d'imprimerie en ligne

Image
Acteur de référence dans l'imprimerie en ligne en Pologne, Chroma a refondu récemment son site web pour proposer une toute nouvelle expérience de navigation. Personnellement, je trouve que c'est extrêmement réussi, cette plateforme est l'une des plus belles parmi les sites de web-to-print européens.  Le graphisme est très moderne, la navigation très fluide, c'est à la fois aéré, élégant et pratique à utiliser pour calculer des tarifs. Comme dans MacOS, l'interface peut basculer d'un mode clair à un mode sombre. En matière d'innovation, les équipes de Chroma ne se sont pas arrêtées au Webdesign. Elles viennent d'intégrer Canva pour permettre à leurs clients de concevoir leur maquettes en lignes. Les clients néophytes peuvent ainsi créer des cartes, des flyers, des affiches, des têtes de lettres… depuis Canva. Autre innovation, Chroma a intégré un étape de validation en 3D, qui permet aux clients de visualiser le rendu final de leur document, afin de s'

Le doggy bag devient obligatoire : les imprimeurs doivent sauter sur l'opportunité de proposer des modèles personnalisés !

Image
  Depuis le 1er juillet, les doggy bags deviennent obligatoires pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Concrètement, cela signifie que restaurants, brasserie et snacks devront vous permettre d’emporter un plat que vous n’auriez pas terminé, afin de pouvoir le ramener chez vous. C’est un énorme marché qui s’ouvre pour le packaging, et si certains restaurateurs se contenteront de sacs neutres, il y a fort à parier que de nombreux restaurateurs voudront exploiter ce support pour communiquer sur leur marque. Soit sur des sachets krafts, soit sur des boîtes et des coffrets plus sophistiqués. Ami.e.s imprimeurs en ligne, à vous de proposer des solutions personnalisables à tous les budgets, en conformité avec la règlementation de contact alimentaire bien évidemment. Pensez aussi à sensibiliser vos clients sur ces nouvelles normes, et proposer des stickers personnalisés pour sceller les sacs !   Source - LCI Crédit : Pixabay

Webtoprint in Africa : Topoprint se lance au Sénégal

Image
Le commerce électronique se développe à grande vitesse sur le continent africain. Les moyens de paiement s’adaptent à ce nouvel univers, Whatsapp devient le canal de support par excellence… il y a fort à parier que la croissance du e-Commerce en Afrique soit exponentielle dans les prochaines années. L’imprimerie en ligne n’échappe pas à cette tendance. Je vous parlais de Kiakiaprint il y’a quelques mois. Voici un nouvel opérateur au Sénégal :  Topoprint.com   L’imprimerie en ligne propose une offre complète avec des flyers, dépliants, cartes, mais aussi des objets publicitaires, des stickets et du packaging. Je souhaite une belle aventure à Topoprint dans le web-to-print et j’espère que les initiatives de ce type vont se multiplier sur tout le continent africain. Mon petit doigt me dit qu’au Cameroun cela ne devrait pas tarder 😉

OnlinePrinters développe une offre de marketing direct avec Média central

Image
L’imprimeur en ligne OnlinePrinters vient d’annoncer sur sa page LinkedIn le lancement d’un nouveau service de routage postal pour ses clients allemands. Il ne semble pas que ce service soit disponible sur les autres marchés européens pour l’instant (mais je me trompe peut-être). Ce type de service se multiplie dans l’imprimerie en ligne en Europe, la distribution en boîte aux lettres devant une nouvelle option de fin de panier d’achat .  Plus d’infos sur  https://www.onlineprinters.de/prospektverteilung

Exploiter l'imprimé personnalisé comme trigger de marketing automation, un rêve devenu réalité avec Smartalog

Image
Cela fait plus de 10 ans maintenant que j'anime mon blog, et l'une de mes plus grandes satisfactions, ce sont les rencontres que j'ai pu faire grâce à lui. Récemment, au détour d'un post sur Linkedin, j'ai ainsi découvert une petite startup, et de fil en aiguille, j'ai découvert une histoire très chouette.  Depuis des années, je rêve que le print puisse s'intégrer de façon fluide dans les parcours d'automatisation marketing, pour que les marketeurs.ses puissent déclencher facilement l'envoi de cartes postales, flyers et catalogues à la demande, en fonction des comportements d'achat de leurs clients. De mon point de vue, c'est cet axe qui sauvera une grande partie de l'imprimerie, grâce à l'essor du eCommerce et à la pertinence du média imprimé personnalisé à certaines étapes du parcours d'achat .  Techniquement, c'est faisable, et depuis longtemps… mais beaucoup de projets échouent en raison de la difficulté à trouver de la do

🇫🇷🇪🇸 La croissance de l'imprimerie en ligne se confirme en France sur juin, mais décroche en Espagne

Image
  La croissance des audiences de l’imprimerie en ligne observée en mai semble se confirmer, du moins en France. Selon les audiences observées par Semrush, on constate une croissance de 2,66% sur juin sur le panel de sites français, avec probablement un effet « élections départementales et régionales » qui a du booster l’activité. Cette croissance est inégalement répartie, de nombreux sites affichant (avec un indice de confiance faible) une baisse d’audience de l’ordre de 20% par rapport au mois de mai. D’autres, à l’inverse, obtiennent des croissances allant jusqu’à 25%.   Le total reste toutefois bien inférieur à juin 2020 :à -25,98%, le rattrappage est loin d’avoir été fait.     En Espagne, la situation est bien différente : après un redémarrage en mai, l’activité retombe nettement en juin, quasiment à son plus mauvais niveau depuis septembre. L’audience cumulée des sites baisse de 13,45%, mais là aussi, ces chiffres cachent une amplitude très forte selon les opérateurs, cert