Google Catalogs : la tablette, nouvel allié indispensable des commerciaux ?


Certes, tout le monde n'a pas une tablette. Toutefois, force est de constater que l'outil se démocratise, et qu'il fait son chemin dans le monde de l'entreprise. En particulier dès qu'il s'agit de présenter ou de démontrer : show-rooms, halls de réception, mais aussi présentation en face-to-face, la tablette présente d'indéniables avantages sur un simple PC : convivialité, look, design, interactivité, interface ludique...
Les interlocuteurs ne sont plus séparés par l'écran d'un portable, mais rassemblés au-dessus d'un outil qu'ils peuvent partager.

Mais les applicatifs "pro" boudent un peu iPad et consorts : les solutions adaptées à ces nouveaux outils tardent à arriver, ce qui freine probablement leur déploiement en entreprise.


Dans ce contexte, Google vient d'annoncer Google Catalogs : une solution destinée aux tablettes, qui permet de rassembler des catalogues sur une place unique, et de les optimiser pour ces nouveaux terminaux.
En voilà une petite révolution...



D'une part, elle prouve l'intérêt et la pertinence du catalogue dans la relation entre vendeur et acheteur.
De l'autre, elle confirme à quel point la tablette va se démocratiser dans les années qui viennent, en trouvant naturellement sa place dans nos maisons et nos bureaux à la faveur du renouvellement des machines.
Il y en a en tout cas qui vont être heureux : ce sont les commerciaux. Avec un système tel que Google Catalog, l'iPad va devenir un allié de poids pour la présentation de leurs produits.

Certains crieront à la mort du papier : je n'y crois pas, je pense plutôt que ce type d'initiative va renforcer le côté "exclusif" du papier, et inciter à l'ultra-personnalisé. Par contre, des plateformes telles que Google Catalog vont chambouler le marché de l'édition de solutions de mise en page destinées au catalogue : il va falloir rapidement qu'elles parlent "tablettes", et qu'elles sachent enrichir leurs présentations produits de contenus interactifs...
En effet, en matière de catalogue, je ne crois pas que ce soit le papier qui soit voué à disparaître : mais plutôt la manière de penser la mise en page purement par le prisme du "print". Ami(e)s graphistes, il va falloir apprendre penser en 3d !

Plus d'infos sur http://www.google.com/catalogs/

Commentaires

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]