Cewe : chiffre d’affaires de l’impression commerciale en baisse de 56% sur le second trimestre



Dans un communiqué de presse publié le 6 août dernier, Cewe fait le point de son activité à mi-exercice. Comme cela avait été expliqué dans de précédentes communications, l’activité du groupe a plutôt bien résisté à la crise du Covid. Le revenu du groupe n’a baissé que de 2,7% sur Q2 2020, à 130,6 millions d’euros contre 134,2 en Q2 2019. L’EBIT a même progressé sur cette période, passant de -1,0 million d’euros en Q2 2019 a 2,4 millions d’euros en Q2 2020.

De gros écarts d’une division à l’autre


Si l’on analyse ces chiffres dans le détail, c’est - dans surprise - l’activité photo du groupe qui porte l’essentiel des résultats, l’effet « confinement » étant favorable à la commande d’albums photos. Ce secteur a vu sa croissance augmenter de 13,8% par rapport à l’année passée. Toutefois, de nombreux analystes prédisent une baisse d’activité sur le 3ème trimestre en raison des restrictions de voyages durant la saison estivale en Europe, ce que souligne d’ailleurs le communiqué de presse.

Les autres secteurs du groupe Cewe sont dans une position bien moins favorable : l’impression commerciale (Saxoprint, Viaprinto et Laserline) dont la croissance se tassait déjà en début d’année, subit une baisse d’activité de 56% sur Q2 par rapport à l’année précédente, avec un EBIT à -2,8 millions d’euros contre -1,1 millions l’an passé : « (...) turnover in the second quarter decreasing by 56.5 % against that of the previous year, to 10.9 million euros (Q2 2019: 25.0 million euros). CEWE applied efficient cost management in the crisis in order to keep the decline in earnings under control: the EBIT amounted to -2.8 million euros (Q2 2019: -1.1 million euros) »

Je suis assez surpris du niveau de baisse de l’activité sur cette division, qui est supérieur de 10% à celui de la division The Print Group de Cimpress, dont la cible est assez proche : compte-tenu du fait que les marques de Cewe interviennent majoritairement dans le Nord de l’Europe (exception faite de la France) je pensais que l’activité de l’impression commerciale serait donc moins impactée que pour les marques opérant en Europe du Sud, où le confinement a été déclenché plus tôt et plus radicalement. Peut-être que les effets de la crise du Covid ont été accentués par les réorganisations internes consécutives au départ vers de nouveaux horizons de l’ancien patron de Saxoprint / Laserline, Daniel Ackermann...

En conclusion...

Même si la santé financière de Cewe reste excellente, sa croissance repose essentiellement sur l’activité photobooks, dont la dynamique est portée par les vacances et les fêtes de Noël. Or personne n’est en mesure aujourd’hui de prédire le niveau de croissance en termes de consommation sur ces deux saisons... Du côté de l’impression commerciale, la forte baisse d’activité va engendrer comme chez Cimpress, des mesures de rationalisation des coûts à plus ou moins brève échéance, avec probablement des investissements publicitaires en retrait, ou des concentration de marques, qui sait...


Sources : 
Yahoo Finance
Daniel Ackermann...Daniel Ackermann...

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Le "100% Revendeurs" dans l'imprimerie en ligne, un modèle qui a de l'avenir !