Articles

Exaprint lance son programme de CashBack

Image
  Dans un email adressé à ses clients, Exaprint vient d’annoncer le lancement prochain d’une évolution de son programme de fidélité, Exaclub : à partir du 1er juin prochain, ce programme se transforme en système de cash-back. S’il dépasse 150 € HT, le cumul des commandes du mois en cours génère une « cagnotte » que le client pourra utiliser le mois suivant, sur une ou plusieurs commandes. Le montant de la cagnotte peut atteindre 10% suivant les cas.    Plus d’infos :  https://www.exaprint.fr/imprimerie-en-ligne/programme-fidelite-exaclub

L'Imprimerie Européenne débarque sur mobile et lance une gamme "Panier €co"

Image
  La place de marché française « L’Imprimerie Européenne » continue d’améliorer l’ergonomie de son site, avec aujourd’hui une version optimisée pour mobile. Plus rapide et plus pratique à utiliser sur smartphone, cette version est particulièrement adaptée aux clients nomades ou aux métiers mobile-first.     Parallèlement, l’Imprimerie Européenne lance sa gamme « Panier €co » : d’un simple clic, les clients peuvent découvrir les tarifs les plus bas d’une gamme de produits, sans avoir à modifier les paramètres. Le système se charge des configurations afin de proposer les meilleurs prix : cette nouvelle fonctionnalité fait gagner un temps précieux, d’autant que chaque client peut ensuite raffiner les critères d’affichage des ateliers, en privilégiant par exemple les ateliers français.   Plus d’infos :  https://www.imprimerie-europeenne.com/catalog/3641/panier-eco  

Chiffre d'affaires en baisse de 5% pour Claranova sur T3, impacté notamment l'App Tracking Transparency d'Apple

Image
  Maison-mère de PlanetArt, Avanquest et MyDevices, le groupe Claranova présente des résultats sur son troisième trimestre : en baisse de -5% taux réels, le CA atteint 91 M.€. Sur 9 mois, le CA atteint 371 M.€ , soit un niveau quasi stable (-1%).   L’activité semble impactée par une sous-performance des campagnes d’acquisition, notamment Facebook, en raison des restrictions imposées par Apple : « Comme sur le premier semestre, Claranova maintient un chiffre d’affaires stable sur les 9 premiers mois d’activité 2021-2022 à 371 M€, soit une baisse limitée de -1% dans un contexte d’investissement marketing contraint par la transformation des canaux d’acquisition clients post déploiement de la fonctionnalité d’App Tracking Transparency d’Apple. Les difficultés rencontrées par notre partenaire Facebook depuis l’introduction de cette nouvelle fonctionnalité continue de peser sur la dynamique de croissance de certaines des activités de la division PlanetArt, principale contributri

PF Concept lance un designer 3D en marque blanche pour ses revendeurs

Image
La prévisualisation 3D se démocratise dans le web-to-print, en particulier dans le monde du packaging. L'objet publicitaire est de mon point de vue, le second marché cible pour ce type de fonctionnalité : la 3D apporte un véritable gain dans la vérification de ses créations, dans l'aperçu du rendu avant tirage… Mais beaucoup d'imprimeurs en ligne se heurtent au même écueil : disposer de fichiers 3D pour leurs produits. La référence mondiale dans le domaine, PF Concept, vient de lancer un moteur de rendu 3D en marque blanche pour ses revendeurs. Chaque revendeur peut uploader sa création dans un éditeur en ligne en choisissant son produit : il peut ensuite télécharger le rendu 3D sous forme de fichier, pour l'intégrer à une présentation Powerpoint par exemple, ou bien le partager avec son client sous forme d'URL neutre. La liste des produits compatibles avec cette fonctionnalité est disponible sur l'article du blog de PF Concept. Prochaine étape, un éditeur intég

Une nouvelle bulle Internet est sur le point d'éclater

Image
L'avantage d'être un boomer du web, c'est que j'ai pu assister dans ma vie à plusieurs cycles de croissance et de promesses folles, suivis de chutes extrêmement brutales. Cela a commencé dès la fin des années 1990, avec la crise de 200. Rebelote 10 ans plus tard avec la crise de 2008. Ces expériences m'ont appris à être très prudent avec les tendances que je ne comprends pas, et face aux promesses d'avenir mirifique et de gains extraordinaires. Depuis 2 ans, il y a beaucoup d'argent sur les marchés. Entre les aides, les "opportunités" spéculatives créées par la pandémie, l'argent ne manque.. Beaucoup d'investisseurs (pas les plus affûtés) sont à l'affût de la "next big thing" , souvent de façon irrationnelle. On a ainsi pu constater un engouement délirant pour les crypto-monnaies, puis pour les NFT (les deux étant liés). Ensuite, ça a été le metaverse, avec ses promesses de monde virtuel totalement nouveau où nos avatars nous

Veille juridique : entrée en vigueur le 28 mai prochain de la directive Omnibus pour encadrer la vente à distance

Image
  Face au développement rapide du commerce électronique et à la propagation de nouveaux modes de consommation, le législateur doit régulièrement adapter le droit pour préserver les intérêts du consommateur. En 2019, le parlement européen a adopté une série de règlements dans la directive 2019/2161 - surnommée « Omnibus » - que les états-membres doivent transposer dans leur droit national avant la fin mai 2022. L’échéance approchant, c’est donc le 28 mai prochain que l’ordonnance n°2021-1734 du 22 décembre 2021 va s’appliquer en France, et elle concerne tous les acteurs du eCommerce, quelle que soit leur taille.   Voici quelques éléments importants que j’ai relevé, et pour lesquels il est essentiel d’ajuster et de revoir ses conditions générales de ventes, ses informations précontractuelles voire même, son tunnel d’achat : places de marché : cette notion est clarifiée, elle impose aux opérateurs d’expliciter leur rôle et responsabilités dans la mise en relation des consommateurs

Quick-Commerce dans l'imprimerie : Copees lance sa levée de fonds

Image
  Depuis 2019, Copees s’est lancée sur le marché de l’imprimerie en ligne avec un modèle alternatif, issu de l’une des tendances les plus fortes du eCommerce : le quick-commerce.  Alors que beaucoup d’imprimeurs en ligne peinent à assurer / assumer du J+1, Copees propose de la livraison en 30 minutes chrono pour certains produits, et dans certaines villes, développant ainsi potentiellement une alternative aux centres de reprographie internalisés.   La startup qui ambitionne d’atteindre les 8 m.€ en 2024 vient d’annoncer une nouvelle levée de fonds, avec un objectif de 200 k€ Plus d’infos sur  https://milkprint.lendeers.com/company/land2/12236/  

C! Print 2022 : 3 jours de communion pour la filière graphique

Image
  C’est déjà fini ! Après 3 jours extrêmement denses, le salon C! Print a fermé ses portes hier. Malgré l’absence du CTCO (qui cette année s’était déroulé en avril de façon exceptionnelle), j’ai trouvé qu’il y avait une belle affluence, et de l’avis des exposants avec lesquels j’ai pu échanger, les visiteurs étaient très qualifiés, avec des projets concrets en prévision. On sentait que tout le monde était heureux de se retrouver après 2 ans d’hibernation. Malgré les hausses des matières premières et de l’énergie, ou la pénurie de composants, j’ai trouvé que la filière faisait preuve d’un vrai sourire et d’un bel optimisme… Il suffisait d’entendre les cloches sonner sur les stands des fabricants de machines pour comprendre que les carnets de commandes sont bien remplis…   L’imprimerie en ligne en force, avec de nouvelles dynamiques Dès l’entrée, les visiteurs ont pu découvrir que les imprimeurs en ligne avaient mis le « paquet », avec de grands stands et des équipes venues en force

Audience des imprimeries en ligne : le marché se rétracte en avril

Image
  L’activité des sites d’imprimeries en ligne est en recul en avril, comparé à l’embellie de mars. On reste sur des niveaux supérieurs à l’an dernier, mais un tassement s’observe, probablement causé par les répercussions de la crise Ukrainienne et de la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie, qui commence à être répercutée sur les prix de vente des sites d’imprimeries en ligne. Sans oublier un mois d’avril moins long en jours ouvrés que celui de mars.   Je m’interroge aussi sur la stratégie de certains gros opérateurs trans-européens, qui me semble-t’il ont diminué leurs budgets publicitaires (SEA), peut-être pour optimiser leurs performances à l’approche de la fin de l’exercice fiscal ?    France : avril meilleur que 2021, mais en léger recul par rapport à mars   Le mois de mars avait été presque « record » en France, mais le mois d’avril montre un léger recul, à -3%. On reste néanmoins à un niveau très supérieur à avril 2021, à +40%. Je pense que le tass

Rendez-vous sur C! Print pour 3 conférences et 2 masterclasses !

Image
  A partir de mardi, toute la filière de l’imprimerie française va converger vers Lyon pour le salon C! Print . Je serai présent pendant les 3 journées, avec un programme de conférences et de masterclasses dans le software village : Mardi 10 Mai à 11h : conférence inaugurale « Transformation numérique des entreprises : les nouvelles règles du print » avec la participation des sociétés ATC Groupe et la Maison du Document Mercredi 11 mai : 10h : Masterclass « Les grandes étapes d’un projet web-to-print" 15h : Masterclass «  Comment bien structurer le modèle de donnèes d’une plateforme web-to-print" Jeudi 12 mai : 11h : Conférence « Le low-code dans le web-to-print » avec la participation d’Adesa et de CervoPrint 15h : Conférence sur la cyber-sécurité Entre ces conférences, je serai sur les stands de mes copains d’Adesa et de Galilée A mardi !   Pour commander votre badge :  https://www.salon-cprint.com/commande-de-badge/    

L'Imprimeur du Roi devient une société du groupe Lenouvelr

Image
  Atypique… c’est ce qui qualifie la plateforme d’imprimerie en ligne L’Imprimeur du Roi. Elle occupe en effet une position particulière sur le marché français, en privilégiant d’un côté les supports et les finitions que les autres imprimeurs en ligne ne proposent quasiment jamais, et d’autre part en ayant élaboré un fonctionnement de marketplace que je détaillais dans une interview de janvier 2021 .   Dans un tweet, l’Imprimeur du Roi vient d’annoncer qu’il rejoignait le groupe d’imprimerie Lenouvelr, en devenant sa plateforme web-to-print. Ce groupe rassemble sur la façade Ouest de la France de nombreuses marques et unités de production comme Ambiance Graphique (imprimeur numérique à la Rochelle), l’imprimerie Rochelaise (offset), Un-deux-trois Simone (agence de communication et de création), Connivence Imprimerie (offset / numérique / packaging à Angers), Imprimerie Planchemault(offset / numérique / packaging à Ancenis) ou Seri3 (sérigraphie / numérique à Bressuire).   Ce mou

Le plugin DesignO devient compatible Wordpress / WooCommerce

Image
  Le marché des éditeurs de logiciels web-to-print évolue très vite. Des « grosses » solutions monolithiques des années 2000-2010, on passe progressivement à des architectures micro-services, dans lesquelles les grandes fonctionnalités sont disponibles en mode plugins. Et ces plugins se rendent compatibles avec les principales plateformes eCommerce du marché. Pour l’éditeur, c’est un double-avantage : d’un côté, en combinant ces modules, ils peuvent continuer à proposer des solutions complètes aux clients qui recherchent du « all-inclusive » ; de l’autre, ils peuvent toucher de nouveaux clients qui disposent déjà de sites sous Shopify, Magento, Wordpress… et qui ne veulent pas tout changer.   C’est le choix qu’a fait Design’n Buy, dont le plugin DesignO vient d’entrer dans la place de marché des extensions Wordpress. Après Shopify, c’est un nouveau marché très prometteur qui s’ouvre à l’éditeur, qui vise ainsi le secteur porteur du print-on-demand.   Un choix expliqué dans cette

Relooking total pour Easyflyer

Image
  Décidément, c’est le grand ripolinage de printemps sur les sites d’imprimerie en ligne 😉 Dernière plateforme en date à avoir revampé son site : Easyflyer. Dans un email envoyé hier à ces clients, Easyflyer annonce un tout nouveau site : le design est beaucoup plus « sage » et épuré, mais avec peut-être une perte de l’ADN de la marque (ce n’est que mon avis). Basé sur un configurateur « one-page », le process de commande est plus rapide.     La majorité des produits repose sur un principe d’upload de fichier, mais pour certaines gammes, Easyflyer propose un éditeur en ligne appelé Easydesign. Très simple, dans un esprit à la « Canva », cet éditeur permet de créer en ligne le visuel de son panneau par exemple.   La recherche a également été renforcée, avec plus de suggestions à la saisie.     Un centre d’assistance très complet est proposé, ainsi qu’un tout nouvel espace client. Enfin, le design global du site a été optimisé pour mobile. En conclusion, un très beau trava

Vistaprint au cœur d'une polémique sur Twitter en raison de ses campagnes de pub sur Cnews

Image
    Le choix des médias sur lesquels sont diffusées ses campagnes est crucial pour tout annonceur, en particulier pendant les périodes sensibles comme celle que nous vivons. Vistaprint se retrouve ainsi au cœur d’une Twitter-polémique, entre d’un côté le collectif Sleeping Giants qui l’interpelle sur les positions éditoriales de journalistes de CNews en l’incitant au boycott et de l’autre, des twittos qui appellent au contraire Vistaprint à « résister » en maintenant ses campagnes. Une contre-campagne plutôt coordonnée via notamment le hashtag #stopsleepinggiants.     Sleeping Giants se présente comme un "collectif citoyen de lutte contre le financement du discours de haine", qui cible particulièrement de gros annonceurs nationaux, que ce soit par des campagnes directes ou via des réseaux publicitaires.   Le sujet est tout sauf anodin : pour la marque, l’impact en image peut être considérable, surtout si la machine s’emballe. On sait à quel point des campagnes de ce

Cimpress dépasse les 15% de croissance sur le troisième trimestre

Image
  Malgré les hausses des coûts des matières premières, les problèmes d’approvisionnement et Omicron, sur le troisième trimestre (Q3), le chiffre d’affaires du groupe augmente de 19% (en excluant les ventes de masques). La hausse la plus élevée a été atteinte en Mars.     Portée par des investissements publicitaires en hausse, Vista reste la locomotive du groupe (+11%), avec une croissance soutenue, en particulier en Europe. Le lancement de la nouvelle plateforme eCommerce semble porter ses fruits, même si cela a impacté les bénéfices sur Q3.   La division Upload & Print a enregistré de bons résultats sur le troisième trimestre. L’activité dépasse même les résultats d’avant-pandémie, ce qui est encourageant en terme de tendances après une année fiscale 2021 clairement en demi-teinte.     En termes d’EBITDA, la performance diminue (-39% sur le trimestre, et -15% en year-to-date), essentiellement sur Vista qui semble concentrer une grosse part des investissements technolog