La France découvre que le web crée des emplois : et le web-to-print dans tout ça ?

Aujourd'hui, la France vient de se réveiller en découvrant que le web créait des emplois et de la richesse pour le pays. Première nouvelle ! Et oui, le web, le commerce électronique, les réseaux sociaux, les jeux vidéo... finalement, ce n'est pasque pour des adolescent(e)s attardé(s) : c'est d'un vrai pan de l'économie dont on parle.

J'espère que nos hommes politiques sont conscients du potentiel du web français : il y a là un vrai vivier, riche de talents et d'innovations.

Mais il ne faut pas oublier non plus le secteur du web-to-print : dans ce domaine dont la croissance est estimée à 50% dans les années à venir, la France est en pointe. Et oui, vous avez bien entendu : en pointe. Notre pays compte beaucoup d'éditeurs de logiciels w2p, de plateformes éditoriales en mode web, de technologies multicanal, mais aussi des intégrateurs, des spécialistes du pré-presse...

Il faut soutenir ce secteur qui crée des emplois et de la richesse, mais surtout, qui peut s'exporter à l'international : j'espère que nos hommes politiques en sont conscients. Au lieu de se lamenter sur nos soi-disant "handicaps", concentrons nos efforts sur les secteurs qui se développent, qui embauchent et qui sont porteurs d'avenir.
Et puis, en tant qu'ardent militant de la vie en milieu rural, je considère qu'au-delà des aspects purement économique, ce savoir-faire français dans l'internet et le web-to-print est une formidable opportunité pour les zones rurales. A condition d'avoir la volonté d'y mettre les moyens.

Commentaires

Articles les plus consultés

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud