Tapis-perso.fr : Actimat propose des tapis de sol personnalisables

Il y a quelque chose que j'adore avec mon blog : c'est la capacité de faire des rencontres, virtuelles certes, mais des rencontres quand même. Il y a quelques temps, je vous parlais d'Actimat, cette société découverte au hasard d'un e-mail publicitaire (comme quoi ça marche) et qui proposait un produit de niche : des tapis personnalisés. Produit de niche, mais à fort potentiel. Si vous y réfléchissez, les domaines d'application sont très vastes.

Je regrettais dans ce post l'absence d'un éditeur de type web-to-print (enfin web-to-tapis) pour se créer soi-même son propre paillasson et jouer avec. Je viens de recevoir un mail très sympa du directeur d'Actimat, qui m'a indiqué qu'un tel site existait, mais qu'il était réservé pour des questions de contraintes de production à une clientèle de particuliers, Actimat visant plutôt les pros.

Comme je le supposais dans mon post, le directeur d'Actimat me confirme la difficulté propre au process de fabrication, très éloignée de la simple carte de visite.
Du coup, piqué par la curiosité et détestant commettre des bévues, j'ai testé tapis-perso.fr.
Et sincèrement, c'est rigolo.

Comme la page d'accueil le promet, en 3 minutes, on se crée son propre tapis personnalisé. L'interface est simple, avec juste ce qu'il faut. On peut ajouter du texte, des images, ajuster la mise en page, choisir les couleurs...

Très ludique, très facile d'utilisation. Et avec au final, un produit très accessible : à partir de 29,90 €.

Bon, il y a encore quelques petites imperfections de ci de là (boutons en anglais notamment), mais rien de bien grave. Ce n'est que de l'optimisation du tunnel d'achat e-Commerce.
L'essentiel est de proposer un produit original, personnalisable et qui joue sur la vague de la déco. Sans compter que beaucoup d'artisans ou de PME pourraient être intéressées par un tel produit. Par exemple, faire un tapis avec le logo de son concurrent pour que chaque commercial de l'entreprise s'essuie les pieds dessus ;-)
Cela peut fonctionner également avec la photo de sa belle-mère, de son patron ou de son club de foot ennemi (rayez les mentions inutiles).

Bref... un bel exemple d'un industriel qui réussit à exploiter le web pour diversifier son offre. Je souhaite beaucoup de réussite à ce projet très original ! Valérie Damidot, si tu me lis, va faire un tour sur ce site !

Commentaires

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]