Accéder au contenu principal

North Plains acquiert Xinet pour se renforcer dans le #DAM

Décidément, l'heure est à la concentration dans le domaine du publishing et de l'asset management. Après Wedia et Brand Project + Gesco, Adam et Van Gennep, Elvis... Voici que North Plains annonce avoir racheté Xinet.
Les ponts se lancent en grand nombre entre publication multicanal et asset management, et entre l'Europe et les USA. Et les acteurs du secteur se renforcent dans ce qui ressemble à une mutation majeure de notre secteur d'activité.

Source : North Plains buys Xinet to form largest pure-play DAM in print

Commentaires

  1. Bonsoir,

    Vous avez des infos sur l'avenir d'Elvis ?
    Ma boite l'a acheté et nous sommes en rade depuis 8 mois. Même si ce n'est pas à priori un outil d'archivage, il refuse d'incorporer les polices PS type 1 Mac mais prend les type 1 PC, les TT et autres OT. Il refuse donc 80 % des typos utilisées... Une galère lorsqu'il faut regérer le dossier Indy.
    Et l'éditeur et le distributeur ne font pas grand chose.

    Cdt.

    Jethro

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Jethro, quand j'évoquais Elvis, je voulais parler de leur rapprocher avec Woodwing lor de la dernière Xperience. Et du lancement de leur nouveau produit Drive. Mais désolé je ne peux pas vous être d'un grand secours sur votre problématique. Peut-être devriez-vous les contacter sur leur fil Twitter ? Sinon, si vous cherhez des pros du DAM, je peux vous donner des tuyaux ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Jethro, suis tombé dans les Dam de production tout petit, et il n'y a que 2 produits à la hauteur, c'est Xinet et dans une moindre mesure Helios . On a testé tout le reste, ils embrassent des fonctionnalités très ambitieuses, comme Elvis ou North plains, mais restent définitivement pauvres quand il s'agit de liens avec nos chers ( chers aussi !) logiciels de productions ( CS, Quark..) et ces sacrées polices de caractère .
    C'est pour cette raison que ce mariage est une bonne nouvelles, puisque Dam de production et de gestion font enfin ce rencontrer .
    Bon maintenant il y a peut être des solutions légères à apporter à votre problème, sans ré-investir dans un nouveau Dam (;))
    Laissez, si vous le voulez, un message sur notre site, nous nous ferons un plaisir de vous aider ou vous orienter .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir,

      Et que pensez-vous des produits Celum ?

      Je connais Michel Sentenac.

      Pour Elvis, nous n'avons qu'une solution de contournement (polices zippées via PowerSwitch). Cà marche mais cela coûte trop selon moi car le fonctionnement d'Elvis sur ce point est un gros bug.

      Que pensez-vous de cela ? je peux vous contacter demain.

      Cdt

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Une question qui revient souvent sur les ondes concerne l'automatisation de l'import de tableaux Excel dans Indesign. C'est un aspect très utile dans la vie d'un graphiste, et globalement mal appréhendé par la plupart d'entre eux. Il faut reconnaître qu'Excel n'est pas l'outil naturel du graphiste, c'est même plutôt un sujet de détestation et de moquerie.
Or force est de constater qu'Excel est utilisé par un grand nombre de clients pour travailler leurs données produits et leurs grilles de prix.
En d'autres termes, Excel est au marketeurs ce que Photoshop et Indesign sont aux graphistes : leur compagnon quotidien.

Lorsqu'un client vous soumet des données Excel à mettre en forme, deux options s'offrent donc à vous pour monter votre mise en page :
copier / coller les contenus et faire une mise en page “en dur”… méthode la plus courante mais qui comporte de nombreux inconvénients : perte de temps, répétition de tâches fastidieuses, aucu…

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Aujourd'hui, c'est Noël, et j'ai décidé de vous offrir mon étude de marché sur l'imprimerie en ligne en Europe en 2020. C'est un travail personnel, réalisé avec mes propres moyens, en compilant les données disponibles publiquement sur le web… L'objectif de cette étude de marché est disposer d'une vision du poids de l'imprimerie en ligne en Europe, de voir quelles sont les technologies utilisées et de zoomer dans chaque pays pour étudier quelles sont les dynamiques propres à chaque territoire.

Cette étude est forcément fausse, je vous préviens :-) En se basant sur des données publiques, il manque forcément des chiffres, mais je pense qu'à un niveau macro, les tendances sont plutôt justes. J'espère en tout cas qu'elle vous aidera à mieux comprendre ce qui se passe dans le web-to-print en Europe, et dans votre pays, et qu'elle vous donnera envie, peut-être, de franchir le pas.

N'hésitez surtout pas à me faire part de vos remarques, cri…

Le "100% Revendeurs" dans l'imprimerie en ligne, un modèle qui a de l'avenir !

Alors que de plus en plus de clients finaux achètent en direct leurs imprimés en ligne, beaucoup s'interrogent sur l'avenir du modèle 100% revendeurs, voire même sur la pérennité du revendeur lui-même. Est-il voué tel un dinosaure à disparaître, emporté par un tsunami digital ? Ou serait-il en train de renaître, tel un Phénix ? Eléments de réponse avec l'exemple français de Realisaprint.com 10 ans d'existence, 10 millions d'Euros de CA, 100% revendeurs Depuis sa création en 2009, le site Realisaprint.com propose des produits d'impression exclusivement réservés aux revendeurs, sur le modèle du “closed portal” – en français, un site web dont l'accès et surtout les prix sont fermés aux non-revendeurs. S'il était répandu jusqu'en 2014-2015, ce modèle de distribution s'est étiolé sur le web, laissant progressivement la place à de simples programmes de remises commerciales sur des prix publics. Ce principe de grilles de remises constitue aujourd'…