Accéder au contenu principal

Pour une France Forte en 2017, le changement c'est maintenant. Enfin pour le web ;-)


Driving on a Salar

5 ans se sont écoulés depuis l'élection de 2007. Une décennie depuis celle de 2002. A l'heure des débats télévisés, je suis rêveur devant ces femmes et ces hommes politiques qui regardent compulsivement leurs smartphones et qui twittent en direct à leurs followers, leur réservant parfois la primeur de certains propos.
Ce soir, contrairement à ce que j'ai pu entendre, Twitter et Facebook ne sont pas les grands vainqueurs de l'élection. Simplement, ils ont montré que les frontières des médias se sont élargies. Frontières géographiques, car si nos lois s'arrêtent aux limites de notre pays, elles sont mises en difficulté par la liberté et la facilité d'accès aux médias étrangers. Frontières citoyennes, car si jusqu'à présent, la parole était réservée aux professionnels de la politique, journalistes ou politiciens, désormais, chaque citoyen peut parler, relayer une information, partager son opinion ou interpeller un candidat.

La fin d'un quinquennat

Cette élection est une bonne occasion de jeter un regard en arrière, pour mesurer le chemin parcouru depuis 10 ans, du moins sur le web. En 2002, l'ADSL restait un luxe, le commerce électronique effrayait encore bon nombres d'internautes et personne ne parlait encore du web 2.0.

Sans compter que l'économie se relevait à peine de l'explosion de la bulle Internet, bulle qui avait effrayé bon nombre d'investisseurs et de consommateurs.
En 2007, l'iPhone n'était qu'une rumeur, Android même pas un rêve. Les blogs étaient rois, Facebook comptait à peine (!) 50 millions d'utilisateurs dans le monde, et Twitter venait d'être lancé.

2012, le roi SoLoMo

Aujourd'hui, tablettes et smartphones ont envahi notre quotidien. Le web est mobile, géolocalisé et partagé. Facebook frôle les 500 millions d'utilisateurs, dont près de 17 millions en France. Twitter joue un rôle prédominant en ayant conquis plus de 300 millions de tweetos.

Le commerce électronique est un vrai levier de l'économie des pays industrialisés, comme des pays émergents. Le m-commerce connaît un succès fulgurant dont on peine encore à prendre la mesure.

2017 en ligne de mire

Qu'en sera-t'il en 2017 ? Je ne le sais pas.
Ce que je sais avec certitude, c'est que cette tendance va s'accélérer, tirée par les terminaux nomades.
De nouvelles façon d'accéder au web, de partager son savoir, de rechercher et de s'exprimer vont voir le jour. Et certaines d'entre elles vont produire de la valeur.

Alors si vous voulez que la France soit forte en 2017, le changement c'est maintenant ;-)
Que vous soyez annonceur, commerçant, dirigeant de PME, graphiste, agence de pub ou imprimeur, changez. Maintenant. Immédiatement.

Prenez la vague, entrez dans le tunnel et surfez dedans pour accélérer votre activité.
Le web, notamment mobile, le e-commerce, le m-commerce et les réseaux sociaux, tout cela constitue une formidable réserve de croissance pour votre entreprise. La crise ne doit pas être un prétexte pour l'ignorer ; au contraire, elle doit constituer une opportunité pour vous.

N'en ayez pas peur, ne l'ignorez pas. Plongez dedans.
Et on en reparlera dans 5 ans.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Une question qui revient souvent sur les ondes concerne l'automatisation de l'import de tableaux Excel dans Indesign. C'est un aspect très utile dans la vie d'un graphiste, et globalement mal appréhendé par la plupart d'entre eux. Il faut reconnaître qu'Excel n'est pas l'outil naturel du graphiste, c'est même plutôt un sujet de détestation et de moquerie.
Or force est de constater qu'Excel est utilisé par un grand nombre de clients pour travailler leurs données produits et leurs grilles de prix.
En d'autres termes, Excel est au marketeurs ce que Photoshop et Indesign sont aux graphistes : leur compagnon quotidien.

Lorsqu'un client vous soumet des données Excel à mettre en forme, deux options s'offrent donc à vous pour monter votre mise en page :
copier / coller les contenus et faire une mise en page “en dur”… méthode la plus courante mais qui comporte de nombreux inconvénients : perte de temps, répétition de tâches fastidieuses, aucu…

RGPD : la gestion des cookies au service du marketing éthique

Depuis l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données en mai dernier, la plupart des sites se sont ornés de bannières ou de bandeaux sur la protection de la vie privée. Je dis la plupart, car dans le eCommerce en particulier, pas mal de sites sont à la traine...
Malheureusement, qui dit bannière d’information sur la gestion des cookies ne signifie pas pour autant un respect de la réglementation, et au-delà, du consommateur. Il est important d’informer, mais aussi de permettre de doser finement ce que le client veut accepter ou non. Et que ce dosage soit véritablement suivi des faits.
La difficulté pour les marketeurs, c’est que la gestion des cookies signifie souvent pour eux une baisse d’activité, ou du moins de rentabilité de certains dispositifs de webmarketing. Le choix court-termiste de marketeurs ou de e-Commerçants consiste alors souvent à faire le minimum syndical : informer vaguement sans faciliter le libre-choix du consommateur.
Je pense sincèrement que ce…

Les Deliveroo de l’imprimerie débarquent à Paris

L’imprimerie express, livrée dans la journée, cela fait deux ans maintenant que l’on connaît dans quelques grandes villes de France. C’est un service proposé par les grands noms de l’imprimerie en ligne. 
Ce qui est nouveau, ce sont de jeunes startuppers qui transposent à l’imprimerie et à la reprographie le concept des repas livrés à domicile en vélo, comme Deliveroo. Deux startups françaises proposent ce service : Prynnt et Copees  Leur promesse ? Un service ultra rapide, moins cher que votre imprimante...
Je ne sais pas ce que ça va donner, en tout cas je plains les pauvres livreurs qui vont se trimballer une dizaine de rapports sur le dos... mais c’est intéressant de voir que de nouveaux modèles peuvent encore émerger dans le monde de l’imprimerie.
Amis imprimeurs, sachez vous inspirer de modèles issus d’autres secteurs !