Le web-to-print, cet enfant du rock



Au gré de mes discussions avec des imprimeurs en ligne, j'ai découvert petit à petit que beaucoup d'entre eux avaient commencé de la même façon : en imprimant des flyers pour des discothèques et des night-clubs… Les imprimeurs en ligne "historiques" se concentrent en effet dans des zones festives, comme le Sud de la France , la frontière franco-belge pour Rapid-Flyer, ou les clubs de Manchester pour Printing.com
J'avoue que c'est assez rigolo comme coïncidence, et en même temps, cela prouve à quel point le bon marketing nait de l'observation des besoins de ses clients. Les discothèques sont en effet de gros consommateurs de flyers, d'affiches et de street marketing, ils ont besoin de tirages importants dans des délais courts, avec beaucoup de récurrence…

Plus récemment, Didier Belin a créé l'Imprimerie Européenne car il ne trouvait pas de prestataire capable de répondre aux besoins de ses clients du monde la nuit, comme il l'explique dans un article à Sud-Ouest

A méditer pour toutes celles et ceux qui veulent se lancer dans le web-to-print : observez vos clients, interrogez-vous sur leurs manques et sur comment les combler… Pas besoin d'avoir fait de grandes écoles pour trouver les bonnes réponses !

Crédit photo : Pixabay

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?