Q2 2020 : Cimpress reste "flat" malgré une forte augmentation du cash flow, Cewe explose son chiffre d'affaires grâce aux photobooks



Comme chaque année, la période est à l'annonce des résultats financiers pour les groupes côtés en Bourse. Tous les chiffres ne sont pas détailles, certes, mais les deux principaux groupes de l'imprimerie en ligne, Cewe et Cimpress dévoilent leurs résultats, qui tendraient à confirmer un ralentissement de leur croissance dans l'imprimerie commerciale… A suivre !

Cewe : atteinte des objectifs en 2019, grâce aux locomotives des Photobooks

Dans un communiqué de presse, le groupe allemand Cewe annonce avoir atteint ses objectifs de croissance en 2019, avec un chiffre d'affaires consolidé de 714,9 millions d'euros, en croissance de 10,1%. L'EBITDA se situe dans la fourchette haute des objectifs, à 57,8 millions d'euros.



Le groupe communique essentiellement sur la croissance des divisions photobook, calendriers et wall arts. La croissance de la division "Impression commerciale" qui regroupe Saxoprint et Laserline n'est par contre pas détaillée, ce qui est un peu surprenant au regard des précédents communiqués du groupe. Nous en saurons plus le 26 mars prochain lors de la conférence de presse de présentation des résultats annuels du groupe.

Cimpress : croissance en berne, mais résultats en hausse

Dans sa lettre aux actionnaires, Robert Keane présente une situation contrastée, avec une croissance de business très faible, mais des résultats financiers en hausse :




  • "Our organic constant-currency revenue was flat year over year and we do not expect it to accelerate significantly in the near term" : concrètement, la croissance à taux de change constant est nulle par rapport à l'an dernier, et Cimpress n'attend pas d'accélération franche sur la période à venir
  • "On the other hand, we continue to deliver strong bottom-line results. You can see the results of our improved execution throughout this document in our highest-ever quarterly, year-to-date, and trailing-twelve-month figures for operating income, adjusted EBITDA, cash from operations, and free cash flow." : à l'opposé, les résultats financiers et notamment la rentabilité et l'EBITDA ont fortement augmenté, à un niveau record. Le retour sur capital investi est passé de 14% l'an dernier à la même période à 25%
Les chiffres d'affaires des différentes B.U. du groupe sont assez éloquents :

  • PrintBrothers (WirMachen Drück, Drukwerkdeal et Druck.at) qui opère sur l'Europe du Nord et du Centre, ainsi que le segment "Autres businesses" connaissent une croissance en Q2 2020 par rapport à Q2 2019

  • Les autres B.U. comme Vistaprint, The Print Group (Exaprint, Easyflyer, PixartPrinting, Tradeprint…), et National Pen connaissent une baisse de revenu ou un revenu "flat" par rapport à l'année passée. The Print Group est au niveau de revenu de l'an passé (voir figure ci-dessous), et Cimpress explique cette situation par une concurrence très forte sur les prix et sur le web marketing en Europe. Mais Cimpress affirme vouloir défendre ses parts de marché en se focalisant sur la baisse des coûts et sur la modernisation de ses sites eCommerce, connectés à la plateforme de production MCP.

  • Vistaprint est même en 2020 au-dessous du chiffre d'affaires réalisé en Q2 2018.


La croissance totale du groupe est donc "flat" au dernier trimestre par rapport à l'année passée, alors qu'elle était de 6% en Q2 2019. En cumul Q1+Q2, la croissance du groupe n'est que de 2%. Le diagramme ci-dessous est assez éloquent :



Toutefois, le groupe génère du cash, avec un EBIDTA et un free cash flow qui bondissent en Q2, le signe d'une rationalisation importante des dépenses internes, notamment par la réduction des investissements marketing et aussi probablement – selon mon analyse – de gains liés à la ré-internalisation d'une part de la production jusque-là sous-traitée.




Lundi 24, une conférence sera tenue par Robert Keane pour faire le point avec les actionnaires sur l'avancement de la feuille de route stratégique du groupe.

Sources :

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Le "100% Revendeurs" dans l'imprimerie en ligne, un modèle qui a de l'avenir !