Moo perturbé par le Brexit : la situation tend à s'améliorer pour les commandes inférieures à 22€

 
Pour toutes celles et ceux qui commercent avec le Royaume-Uni, la période post-Brexit a été particulièrement compliquée. Retards logistiques, documents douaniers particuliers à fournir, frais de douanes additionnels… Ces difficultés, les opérateurs britanniques qui exportent vers l’Union Européenne l’ont aussi subi. Dans l’imprimerie en ligne, l’un des opérateurs les plus connus à opérer outre-Manche est Moo, connu pour ses magnifiques cartes de visite au design très particulier. Dès le mois de janvier, Moo avait prévenu ses clients de retards potentiels dans les traitements de commande, puis de frais additionnels. Dans un email envoyé aujourd’hui, Moo annonce que désormais, les commandes inférieures à 22€ seront exemptes de frais, et ne devraient plus subir de retards.
 
 
Par contre, la situation reste compliquée pour les commandes d’un montant supérieur à 22€ (une majorité de produits), pour lesquelles l’imprimeur en ligne prévient qu’elles « feront toujours l’objet de frais supplémentaires et de possibles retards ». 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing

Actu people : Michel-Edouard Leclerc et Isa, c'est fini !!!!!