CSS : Adobe veut doper Webkit



Adobe prépare ses lendemain, et pour cela, elle s'intéresse entre autres au HTML 5. Ce format si prometteur pourrait être ce pivot tant espéré entre print, web et mobile.
Une équipe de la R&D planche ainsi sur CSS Regions et CSS Exclusions, 2 projets qui consistent à reproduire dans des pages web des effets de mise en page avancés, avec habillage de texte, courbes de Bézier... Bref tout ce qu'on fait sans difficulté sous Indesign sans arriver à le transposer dans une page web.

Pour imposer ces avancées, Adobe a participé très tôt au W3C pour incorporer CSS Regions et CSS Exclusions aux futures normes HTML. Et récemment, Adobe a annoncé qu'il travaillait à enrichir Webkit pour en doper les possibilités, comme la vidéo ci-dessous le démontre.


Dans leur blog, Kevin Lynch explique ainsi que son équipe déjà intégré ces fonctionnalités à des beta de Chromium ainsi qu'à celle d'IE 10.

Cette initiative laisse entrevoir des perspectives riches pour l'avenir de la PAO. Dans un avenir proche, les graphistes pourront ainsi préparer leurs mises en pages dans Indesign, puis "arroser" à partir de leur logiciel préféré tous les canaux de diffusion possibles, en ajoutant des effets et des subtilités propres à chaque terminal de lecture.

Le graphiste moyen des années 2015 sera sûrement un hybride entre motion designer, webdesigner et bon vieil exé, tout cela pour répondre aux attentes de clients qui voudront des supports de communication adaptés à tous les terminaux de lecture qu'utilisent leurs prospects.

Pour celles et ceux qui voudraient y regarder de plus près, un proto est disponible au téléchargement.

Sources :

Commentaires

Articles les plus consultés

Outbrain et Taboola : ou quand Voici s'invite chez Beuve-Méry

Sécurité : "Have I been pwned?", le service qui vous dit si votre compte a été piraté

Mindmapping : Xmind passe au cloud