Accéder au contenu principal

Quark : droit de réponse

Suite à mon article au sujet de l'offre tarifaire de Quark pour la publication sur iPad, j'ai souhaité donner un droit de réponse à Gildas Duval, Directeur EMEA, afin qu'il vous apporte des précisions.
Voici son message.
“J'ai lu avec le plus grand intérêt et pris bonne note des interrogations dont vous faites part sur votre
blog au sujet du pricing AppStudio pour QuarkXpress 9.1. Il ne m'en semblait pas moins important de vous
répondre et, par là-même, de répondre aux interrogations qui pourraient survenir chez vos lecteurs.
J'en profite pour remercier Orfaz de m'avoir un peu facilité la tache en rappelant que ce pricing ne manque finalement pas complètement de bon sens ni de simplicité pour peu que l'on l'examine par le bon bout de la (cyber)lorgnette.
Avec App Studio et QuarkXPress 9.1, Quark met la publication sur iPad à la portée de tous, des freelance aux groupes de presse internationaux, des agences aux annonceurs, quelle que soit leur expertise et appétence pour la programmation xCode ( à commencer par zéro) , leurs infrastructure d'hébergement de contenu , leur modèle économique de publication, la richesse du contenu et du dispositif éditorial ou la sophistication des app. Les seuls compétences qui ne soit finalement pas "négociables" étant celles relevant de la conception
graphique ou éditoriale, du design et de la typographie … mais chacun son métier .

Notre site (dont vous avez la gentillesse de rappeler l'URL et que je me permets de replacer dans son contexte : http://www.quark.com/Products/AppStudio/Pricing.aspx) se veut le plus large possible en termes d'informations. Tous nos clients peuvent donc y trouver les éléments à prendre en compte pour entrer dans le domaine de la publication sur iPad.
Cela tend a donner une vision exhaustive de tous les aspects à prendre en compte y compris pour les projets les plus complexes. Il convient donc de bien distinguer entre des tarifs qui sont communs à tout type de projet, d'autres à mettre en parallèle d'une activité de free-lance et d'autres encore dédiés aux projets plus importants et/ou des clients de grandes entreprises. 
A titre d'exemple :
le coût d'enregistrement comme développeur iOS est totalement lié à la politique d'Apple, indépendant de Quark App Studio et obligatoire pour publier vos apps sur l'Apple Store.
App Studio Factory est une application logicielle pour Mac OSfournie avec QuarkXPress 9.1 et version ultérieure pour simplifier la création d'applications. Des maquettes sont déjà préinstallées gratuitement au sein d'App Studio Factory.
Une fois que vous êtes prêts à publier (c'est-à-dire une fois que vous avez créé votre App, l'avez testé avec le App Studio Issue Previewer –gratuit), il vous faut faire l'acquisition d'un pack de licences disponibles à l'achat à l'unité ou en diverses quantités.

Quelques exemples une fois parvenus à ce stade :
  • Vous êtes free lance et souhaitez créer des publication de test a présenter à vos clients :autant que vous voulez et c'est gratuit (tant quel'app n'es pas postée sur l'AppStore mais disponible sur des iPAd de test)
  • Vous voulez publier un seul numéro de votre app :il en coûtera 279 € (28 € dans le monde del'Education). Et c'est tout.
  • si vous souhaitez utiliser d'autres options (disponibles) telles que : personnaliser une app, faire héberger son contenu, etc. il faudra prévoir des coûts supplémentaires.MAIS ce cas de figure est envisageable presque exclusivement pour des grandes entreprises ayant des besoins spécifiques pour des déploiements à grande échelle.
Pour autant, rien ne vaut l'exemple PAR l'exemple.

Aussi, j'invite tous vos lecteurs qui seraient intéressés par QuarkXPress 9.1 et App Studio à nous contacter (ou notre réseau de revendeurs) afin d'obtenir des conseils et une estimation précise en fonction de leurs besoins.
Quark veut mettre la publication sur iPad à la portée de tous. Et cela commence par un dialogue avec tous.
J'espère avoir répondu à vos interrogations et levé le voile sur certaines zones d'ombre.
Merci pour votre blog que j'apprécie et lis plus que régulièrement,
Cordialement,
Gildas Duval
Sales Director, Quark Western Europe, Middle-East & Africa”

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Une question qui revient souvent sur les ondes concerne l'automatisation de l'import de tableaux Excel dans Indesign. C'est un aspect très utile dans la vie d'un graphiste, et globalement mal appréhendé par la plupart d'entre eux. Il faut reconnaître qu'Excel n'est pas l'outil naturel du graphiste, c'est même plutôt un sujet de détestation et de moquerie.
Or force est de constater qu'Excel est utilisé par un grand nombre de clients pour travailler leurs données produits et leurs grilles de prix.
En d'autres termes, Excel est au marketeurs ce que Photoshop et Indesign sont aux graphistes : leur compagnon quotidien.

Lorsqu'un client vous soumet des données Excel à mettre en forme, deux options s'offrent donc à vous pour monter votre mise en page :
copier / coller les contenus et faire une mise en page “en dur”… méthode la plus courante mais qui comporte de nombreux inconvénients : perte de temps, répétition de tâches fastidieuses, aucu…

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Aujourd'hui, c'est Noël, et j'ai décidé de vous offrir mon étude de marché sur l'imprimerie en ligne en Europe en 2020. C'est un travail personnel, réalisé avec mes propres moyens, en compilant les données disponibles publiquement sur le web… L'objectif de cette étude de marché est disposer d'une vision du poids de l'imprimerie en ligne en Europe, de voir quelles sont les technologies utilisées et de zoomer dans chaque pays pour étudier quelles sont les dynamiques propres à chaque territoire.

Cette étude est forcément fausse, je vous préviens :-) En se basant sur des données publiques, il manque forcément des chiffres, mais je pense qu'à un niveau macro, les tendances sont plutôt justes. J'espère en tout cas qu'elle vous aidera à mieux comprendre ce qui se passe dans le web-to-print en Europe, et dans votre pays, et qu'elle vous donnera envie, peut-être, de franchir le pas.

N'hésitez surtout pas à me faire part de vos remarques, cri…

Le "100% Revendeurs" dans l'imprimerie en ligne, un modèle qui a de l'avenir !

Alors que de plus en plus de clients finaux achètent en direct leurs imprimés en ligne, beaucoup s'interrogent sur l'avenir du modèle 100% revendeurs, voire même sur la pérennité du revendeur lui-même. Est-il voué tel un dinosaure à disparaître, emporté par un tsunami digital ? Ou serait-il en train de renaître, tel un Phénix ? Eléments de réponse avec l'exemple français de Realisaprint.com 10 ans d'existence, 10 millions d'Euros de CA, 100% revendeurs Depuis sa création en 2009, le site Realisaprint.com propose des produits d'impression exclusivement réservés aux revendeurs, sur le modèle du “closed portal” – en français, un site web dont l'accès et surtout les prix sont fermés aux non-revendeurs. S'il était répandu jusqu'en 2014-2015, ce modèle de distribution s'est étiolé sur le web, laissant progressivement la place à de simples programmes de remises commerciales sur des prix publics. Ce principe de grilles de remises constitue aujourd'…