Accéder au contenu principal

Marketing : PME, faites-le vous-même, mais faites-le bien !

Il en est pour le marketing comme pour bien d'autres domaines : le "do-it-yourself" (faites-le vous même) est à la mode. Les raisons ? Bien sûr, il y a la crise économique, qui contraint les entreprises à réduire les dépenses non vitales. Et souvent à tort, le marketing est considéré comme tel.
Mais il n'y a pas que cela : le marketing et la communication sont ludiques. Ce sont des domaines qui font appel à la créativité et à l'inventivité.
Beaucoup de chefs d'entreprises, de responsables commerciaux, d'assistants de direction se plaisent à créer eux-mêmes leurs supports marketing / communication.
Cette tendance, que l'on désigne communément sous le terme “automarketing” s'amplifie en France avec le phénomène des auto-entrepreneurs.


L’automarketing : oui, mais à condition que la qualité soit au rendez-vous
Faire sa publicité soi-même, pourquoi pas. Mais il ne faut pas oublier que votre publicité, votre brochure et vos cartes de visite transmettent l'image de votre entreprise. Or tout le monde n'a pas des talents de graphiste. Ce n'est pas parce que l'on achète Photoshop® et Microsoft Publisher® que l'on devient du jour au lendemain un as du marketing et de la mise en page. Concevoir une image de marque, construire une brochure, créer sa mise en page, c'est un vrai métier qui exige talent et savoir-faire.


Le web-to-print à la rescousse des PME
En matière d'automarketing, une révolution est en train de naître grâce au web. Depuis plusieurs années, des services web-to-print permettent de personnaliser des modèles de documents à partir de son navigateur web. Toutefois, il faut reconnaître que jusqu'à aujourd'hui, ces services balbutient un peu : nombre limité de modèles, créativité absente, qualité d'imprimerie médiocre, interfaces trop complexes… Bref, les conditions ne sont pas encore tout à fait réunies pour que les TPE-PME puissent créer elles-mêmes leurs supports de communication en ayant la garantie de produire des documents de qualité.


Des services SaaS innovants à l'automne 2010
Cette logique arrive toutefois à maturité. A l'automne 2010, des services web vont permettre, grâce au mode SaaS, de donner un accès libre à des solutions de composition professionnelles, basées sur ce qui se fait de mieux dans le domaine de la PAO. Les autoentrepreneurs, les TPE et les PME pourront retrouver la simplicité du web-to-print, associée à des modèles conçus par des designers chevronnés, et composés dans les règles de l'art. En 3 clics, cette nouvelle génération de sites d'automarketing permettront de choisir un modèle, de le personnaliser en ajoutant ses photos, son logo et ses textes, et de commander l'impression du document ainsi créé. Impression qui, contrairement à l'offre actuelle du web, sera réalisée par des sociétés françaises, avec un vrai souci de qualité et de respect de l'environnement.


L'automarketing est en marche ; il va ouvrir de nouvelles perspectives aux indépendants, aux petites entreprises et aux collectivités locales, en offrant la possibilité à moindre frais de se créer des supports de communication dignes des plus grandes entreprises. Gain de temps, qualité et créativité, décidément, le web n'en finit pas de renouveler notre rapport au service


Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à découvrir le blog de l'automarketing (sur lequel je sévis !).

Commentaires

  1. "Des services SaaS innovants à l'automne 2010" : ça c'est du teasing ! Tu peux en dire plus ?!

    RépondreSupprimer
  2. Pour l'instant… non, c'est encore trop tôt. Car je n'ai pas encore l'autorisation des éditeurs concernés pour révéler les informations que je détiens :(
    Mais effectivement, pour être innovant, ça sera innovant. Une première quasiment au niveau européen à cette échelle.
    Rendez-vous à la rentrée donc, je pense que je serai autorisé à en dire plus à ce moment-là.
    A+

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Une question qui revient souvent sur les ondes concerne l'automatisation de l'import de tableaux Excel dans Indesign. C'est un aspect très utile dans la vie d'un graphiste, et globalement mal appréhendé par la plupart d'entre eux. Il faut reconnaître qu'Excel n'est pas l'outil naturel du graphiste, c'est même plutôt un sujet de détestation et de moquerie.
Or force est de constater qu'Excel est utilisé par un grand nombre de clients pour travailler leurs données produits et leurs grilles de prix.
En d'autres termes, Excel est au marketeurs ce que Photoshop et Indesign sont aux graphistes : leur compagnon quotidien.

Lorsqu'un client vous soumet des données Excel à mettre en forme, deux options s'offrent donc à vous pour monter votre mise en page :
copier / coller les contenus et faire une mise en page “en dur”… méthode la plus courante mais qui comporte de nombreux inconvénients : perte de temps, répétition de tâches fastidieuses, aucu…

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Aujourd'hui, c'est Noël, et j'ai décidé de vous offrir mon étude de marché sur l'imprimerie en ligne en Europe en 2020. C'est un travail personnel, réalisé avec mes propres moyens, en compilant les données disponibles publiquement sur le web… L'objectif de cette étude de marché est disposer d'une vision du poids de l'imprimerie en ligne en Europe, de voir quelles sont les technologies utilisées et de zoomer dans chaque pays pour étudier quelles sont les dynamiques propres à chaque territoire.

Cette étude est forcément fausse, je vous préviens :-) En se basant sur des données publiques, il manque forcément des chiffres, mais je pense qu'à un niveau macro, les tendances sont plutôt justes. J'espère en tout cas qu'elle vous aidera à mieux comprendre ce qui se passe dans le web-to-print en Europe, et dans votre pays, et qu'elle vous donnera envie, peut-être, de franchir le pas.

N'hésitez surtout pas à me faire part de vos remarques, cri…

Le "100% Revendeurs" dans l'imprimerie en ligne, un modèle qui a de l'avenir !

Alors que de plus en plus de clients finaux achètent en direct leurs imprimés en ligne, beaucoup s'interrogent sur l'avenir du modèle 100% revendeurs, voire même sur la pérennité du revendeur lui-même. Est-il voué tel un dinosaure à disparaître, emporté par un tsunami digital ? Ou serait-il en train de renaître, tel un Phénix ? Eléments de réponse avec l'exemple français de Realisaprint.com 10 ans d'existence, 10 millions d'Euros de CA, 100% revendeurs Depuis sa création en 2009, le site Realisaprint.com propose des produits d'impression exclusivement réservés aux revendeurs, sur le modèle du “closed portal” – en français, un site web dont l'accès et surtout les prix sont fermés aux non-revendeurs. S'il était répandu jusqu'en 2014-2015, ce modèle de distribution s'est étiolé sur le web, laissant progressivement la place à de simples programmes de remises commerciales sur des prix publics. Ce principe de grilles de remises constitue aujourd'…