Accéder au contenu principal

Tribune : Magento, une intégration qui s’annonce difficile…





Tribune de Christophe Cremer, Directeur Général de PrestaShop

Visiblement, eBay a fait une bonne affaire financière en s’intéressant tôt à Magento, un logiciel e-commerce qui est incontestablement une référence dans le domaine. Ayant pris une participation significative dans la société Varien, éditeur du logiciel Magento, il y plus d’un an, eBay disposait d’une place de choix pour négocier la suite.

eBay n’en est pas à son premier essai en termes d’acquisition :

Le rachat de Paypal en 2002 (paypal avait 3 ans d’existence et fut rachetée pour 1.5 milliards de dollars) fut une idée de génie… tous les acheteurs ont besoin de faire les paiements en ligne et la complémentarité évidente des offres a permis à Paypal de consolider sa position dominante. Aujourd’hui la rentabilité de Paypal est exceptionnelle. Toutefois, soulignons-le, personne ne considère le paiement comme un logiciel stratégique pour lequel l’indépendance du fournisseur constitue un critère de choix.

Le rachat de Skype en octobre 2005 (skype avait deux ans d’existence et fut rachetée pour 3,5 Milliards de dollars !) fut longtemps décrié. Il s’est avéré au final un bon placement financier sinon un bon choix industriel. Les synergies attendues ne se sont pas concrétisées, au contraire, l’intégration a donné lieu à une bataille juridique majeure, mais la prime au leader accompagnée d’une base installée considérable, s’est révélée financièrement très fructueuse.

Dans le cas du rachat de Magento, il s’agit également d’une évolution de l’offre, eBay offre déjà des services de mise en place de sites marchands sous forme de page, mais pas d’un logiciel indépendant.

Qu’est que ce qui a plu a eBay ? La base installée dont il sera possible de tirer parti, un marché complémentaire à celui d’eBay en forte progression, une très bonne notoriété. Mais il s’agit d’un métier différent, celui d’éditeur, qui doit évoluer en permanence et convaincre ses clients de la qualité de la solution. Pour la première fois, eBay ne met pas le pied dans un métier récurrent.

Le plus grave étant au-delà, dans la perception réelle ou supposée que vont avoir les clients d’être enfermés dans une solution propriété d’un fournisseur.

Quels sont les plus pour Magento ? Un appui financier très significatif, la possibilité d’être tirée par la base installée d’eBay, mais ce que les analystes soulignent le plus, c’est la possibilité de structurer la société en terme de support et de produit. Incontestablement le nombre de déçus de Magento est assez élevé : lourdeur de la technologie, abandon progressif du modèle open-source, support insuffisant.

L’appui d’eBay va améliorer ces points, mais permettra-t-il à Magento de renouveler son offre et d’évoluer au rythme attendu par le marché ? On peut en douter, les sociétés américaines dès qu’elles ont atteint une taille significative, ont tendance à formaliser et alourdir les processus, il faut arbitrer entre les priorités, faire place à des objectifs contradictoires.

Au total, la perte d’autonomie de Magento, est inéluctable et toutes les déclarations au sujet d’une plateforme ouverte ne changeront pas cela, ceci est complété par trois points indiscutables :


  • Il s’agit d’un métier différent, éditeur qui requiert rapidité, innovation, technologie,
  • La solution gratuite est amenée à disparaître, privant la société de son relais de croissance,
  • Les clients auront incontestablement l’impression d’être prisonnier de leur fournisseur, pour une application totalement stratégique.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Une question qui revient souvent sur les ondes concerne l'automatisation de l'import de tableaux Excel dans Indesign. C'est un aspect très utile dans la vie d'un graphiste, et globalement mal appréhendé par la plupart d'entre eux. Il faut reconnaître qu'Excel n'est pas l'outil naturel du graphiste, c'est même plutôt un sujet de détestation et de moquerie.
Or force est de constater qu'Excel est utilisé par un grand nombre de clients pour travailler leurs données produits et leurs grilles de prix.
En d'autres termes, Excel est au marketeurs ce que Photoshop et Indesign sont aux graphistes : leur compagnon quotidien.

Lorsqu'un client vous soumet des données Excel à mettre en forme, deux options s'offrent donc à vous pour monter votre mise en page :
copier / coller les contenus et faire une mise en page “en dur”… méthode la plus courante mais qui comporte de nombreux inconvénients : perte de temps, répétition de tâches fastidieuses, aucu…

RGPD : la gestion des cookies au service du marketing éthique

Depuis l’entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données en mai dernier, la plupart des sites se sont ornés de bannières ou de bandeaux sur la protection de la vie privée. Je dis la plupart, car dans le eCommerce en particulier, pas mal de sites sont à la traine...
Malheureusement, qui dit bannière d’information sur la gestion des cookies ne signifie pas pour autant un respect de la réglementation, et au-delà, du consommateur. Il est important d’informer, mais aussi de permettre de doser finement ce que le client veut accepter ou non. Et que ce dosage soit véritablement suivi des faits.
La difficulté pour les marketeurs, c’est que la gestion des cookies signifie souvent pour eux une baisse d’activité, ou du moins de rentabilité de certains dispositifs de webmarketing. Le choix court-termiste de marketeurs ou de e-Commerçants consiste alors souvent à faire le minimum syndical : informer vaguement sans faciliter le libre-choix du consommateur.
Je pense sincèrement que ce…

Le "100% Revendeurs" dans l'imprimerie en ligne, un modèle qui a de l'avenir !

Alors que de plus en plus de clients finaux achètent en direct leurs imprimés en ligne, beaucoup s'interrogent sur l'avenir du modèle 100% revendeurs, voire même sur la pérennité du revendeur lui-même. Est-il voué tel un dinosaure à disparaître, emporté par un tsunami digital ? Ou serait-il en train de renaître, tel un Phénix ? Eléments de réponse avec l'exemple français de Realisaprint.com 10 ans d'existence, 10 millions d'Euros de CA, 100% revendeurs Depuis sa création en 2009, le site Realisaprint.com propose des produits d'impression exclusivement réservés aux revendeurs, sur le modèle du “closed portal” – en français, un site web dont l'accès et surtout les prix sont fermés aux non-revendeurs. S'il était répandu jusqu'en 2014-2015, ce modèle de distribution s'est étiolé sur le web, laissant progressivement la place à de simples programmes de remises commerciales sur des prix publics. Ce principe de grilles de remises constitue aujourd'…