Amazon renforce sa solution de Web-To-Print avec de nouvelles fonctionnalités dans Amazon Custom



Celles et ceux qui me suivent depuis un moment – sur ce blog ou lors des conférences que j’ai pu donner sur C! Print ou au SIN-EBEN notamment – savent que je m’intéresse tout particulièrement à Amazon, et à sa démarche à pas de velours dans la personnalisation de masse. L’approche est discrète et silencieuse, mais elle est bien réelle. Et les imprimeurs ou les observateurs qui pensent que « jamais on ne pourra commander de l’impression personnalisée sur Amazon » se trompent chaque jour un peu plus.

La solution Amazon Custom a été lancée en Bêta en France il y a près de 18 mois. Depuis, elle n’a cessé d’évoluer, au point qu’aujourd’hui il est possible de récupérer les commandes en format JSON, de façon à les interpréter et à les récupérer automatiquement dans des flux pré-Pressero.
Aujourd’hui, Amazon vient d’annoncer une liste très impressionnante de nouvelles fonctionnalités :
  1. Augmentation du nombre de zones de personnalisations et des options de personnalisation
  2. Enrichissement des types de personnalisation : texte, images, options et données « invisibles », comme des instructions
  3. Aperçu amélioré pour gérer une sorte de B.A.T. Virtuel
  4. Info bulles intégrées de façon à guider la personnalisation
  5. Augmentation des limites de nombre de signes dans les champs de texte, et ajout de plus de 100 polices de caractères
  6. Possibilité d’ajout de polices personnalisées
  7. Sélecteur de couleur
  8. Options de validation des champs texte
  9. Gestion de frais spécifiques sur la personnalisation, pour ajouter ou non des frais supplémentaires
  10. Amélioration du placement d’image
Cette liste prouve à quel point cette offre est vivante chez Amazon, et à quel point la personnalisation en masse est en enjeu stratégique pour ce géant. Je le répète, ce n’est pas pour demain que l’on pourra commander des brochures dans Amazon. Mais des cartes de visite, de vœux, des flyers, des têtes de lettre, des roll ups, des panneaux rigides, des posters, des cadres photos… si. Et c’est maintenant.

La chance pour les imprimeurs, c’est qu’ils peuvent assez facilement proposer leur offre, à condition de bien la réfléchir en fonction de la cible visée.
Le train Amazon démarre maintenant dans l’imprimerie… A vous de monter dedans avant qu’il ne quitte la gare ;-)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Le "100% Revendeurs" dans l'imprimerie en ligne, un modèle qui a de l'avenir !