🧟‍♂️Web-to-print painpoints : attention aux data-zombies dans vos diffĂ©rentes plateformes

 
 
Dans l’imprimerie en ligne en particulier, comme dans le eCommerce en général, la qualité de la donnée est essentielle. J’irai même plus loin : je dirai que la santé et l’hygiène de la data est vitale, pour que votre projet puisse se développer sereinement dans la durée. Dès que votre plateforme va se développer, qu’elle va gérer des visiteurs inscrits, des acheteurs, des retours, vous allez rapidement constater que la masse de données stockées va croître à une vitesse folle. Catalogue produits, base client, base commandes, base devis, base de tickets d’assistance, base de leads… les bases de données se multiplient, dans le back-office de votre boutique, dans les outils connectés (CRM, HelpDesk, plateforme d’emailing…) comme dans les outils internes (ERP, gestion commerciale…). 
Si l’on n’y prend pas garde, très rapidement, vos bases vont être polluées par des données que je qualifie de zombies : fiches mal renseignées, imports réalisés à la va-vite, et laissés en l’état, migrations réalisées à l’arrache, articles créés pour répondre à un seul devis, tests, produits obsolètes, doublons… Comme dans les films de George Romero, à un moment donné, vous allez avoir un problème avec ces zombies. Ils vont coloniser et saturer vos bases, en vous empêchant d’évoluer sereinement…
 
Pour éviter cela, il faut adopter une véritable hygiène de la donnée. Concrètement, cela passe par :
  1. un monitoring de l’état de santé de la donnée : taux d'obésité des bases, taux de complétude des données produits ou clients, taux de doublons, expiration de vie des données, nombre de données obsolètes…
  2. des checkups réguliers, réalisés par un.e responsable de la donnée : nettoyage des doublons, gestion de processes de complétude des données incomplètes, isolement et archivage des données expirées, gestion des statuts, vérification des registres de consentement, opérabilité des black-list… 
  3. une sensibilisation des différents intervenants pour s’assurer que les bonnes pratiques sont mises en œuvre.
En corollaire de cette hygiène de la donnée, il faut aussi prendre en compte la question essentielle de la protection des données privées, dans le cadre du RGPD. Anonymisation des fiches contact au bout des délais d’expiration, vérification du stockage du strict essentiel en termes de données, exercice des droits, vérification des consentements… 
 
En conclusion, pour que votre e-Commerce se développe, fear the walking data-zombie 😉
 
 
 

Illustration : via GIPHY

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

e-CRM : passez du Call Center au Contact Center pour mieux servir les clients de votre eCommerce

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?