Pingen se rêve comme le Mailchimp du mailing postal grâce au "Letter as a service"

 
En matière de web-to-print, il est un sous-domaine qui accuse un retard dans le processus de digitalisation. Celui du marketing direct, du mailing postal adressé. Aujourd’hui, cela reste compliqué de réaliser une campagne de mailing publicitaire adressé, de définir ses propriétés, de choisir le bon programme d’affranchissement, de transmettre les fichiers… On est globalement loin du parcours « seamless », et cette rudesse vient s’ajouter à la méconnaissance du potentiel du mailing adressé dans les nouvelles générations de marketeurs.euses. Au final, un média extrêmement puissant dont l’usage se perd, faute d’outil adapté…
Il y a quelques années, à Lons, le service Papermailing avait été lancé par l’Imprimerie Moderne. Un programme très simple, très efficace et extrêmement performant, développé par mes copains de Galilée, que j’ai utilisé à plusieurs reprises pour mon propre usage. Mais en France, c’était une des rares initiatives dans cet esprit.
 
Dans d’autres pays, des services de cette nature ont émergé, comme Royal Mail AdMailer en Grande Bretagne, développé en partenariat avec Precision ProCo et Chili Publisher.
 
 
Au Canada, le service Mediaposte Clic apporte également une réponse très intéressante.
 
 
En Suisse, Pingen vient de lancer un service « à la Mailchimp » pour piloter la création de campagnes de marketing direct, en mode « Letters as a Service » (j’adore ce concept 🤩). Via des API et une marketplace de connecteurs, la solution Pingen est capable de s’interfacer avec tout un tas d’outils (CRM, site eCommerce, logiciel de facturation, cloud…) pour récupérer de la data et déclencher des envois postaux via des triggers.
 
 
Le système est capable de gérer des envois de 1 à 320 pages (!), en noir et blanc ou quadri, recto ou recto-verso. Il prend en charge les vérifications, l’impression, la personnalisation, la mise sous pli, l’affranchissement et le tracking.
Les envois sont pris en charge par la Poste Suisse et DHL. Les dépôts postaux s’effectuent en Suisse, Allemagne, Pays-Bas et Autriche, et les envois peuvent se faire vers le monde entier.
 
 
A noter que Pingen met en avant son respect de la confidentialité, avec un hébergement des données en Suisse.
 
Bref, une approche très innovante et très agile d’un média puissant, mais encore trop « old school »…
 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing