Conseils : quels imprimés mettre en avant pendant le confinement ?

Avec l’annonce du reconfinement et la fermeture d’un grand nombre de commerces, beaucoup d’imprimeurs sont désemparés, ne sachant plus ce qu’ils doivent ou peuvent proposer à leurs clients dans ce contexte. Bien que la situation soit compliquée, il ne faut pas se laisser abattre. Certes, tous les produits dédiés à la restauration, l’hôtellerie et l’évenementiel sont malheureusement condamnés à l’inactivité pour plusieurs mois. Mais le contexte actuel génère de nouveaux usages, et de nouveaux modes de consommation, qui peuvent vous aider en tant qu’imprimeur, à maintenir une activité.
 

Se focaliser sur les courants ascendants

Pour vivre, une boutique d’imprimerie en ligne doit constamment adapter son catalogue à la saisonnalité et aux attentes des clients. Comme je l’évoquais à l’instant, dans le contexte actuel, certains secteurs doivent être abandonnés pendant quelques mois. Par contre, il faut se focaliser sur les nouveaux secteurs pour adapter son offre et suggérer de nouveaux usages du print. Dans les semaines qui viennent, je vois 7 catégories de « consommation » qui devraient se développer :
  • l’hygiène et la sécurité pour les lieux qui doivent rester ouverts malgré le confinement (commerces « essentiels », services publics…)
  • la vente en ligne, pour laquelle l’asile colis constitue un levier extrêmement puissant de communication et de fidélisation à peu de frais
  • le click & collect qui permet à certains commerces de maintenir une activité
  • la communication d’entreprise adressée, en B2C, pour certains secteurs (équipement de la maison, sécurité, domotique, jouets et cadeaux…)
  • l’équipement de télétravail et de confort professionnel à la maison. C’est un double-levier pour les marques, qui peuvent offrir des objets personnalisés ou de l’équipement à leurs clients pour leur montrer qu’elles prennent soin d’eux, mais aussi pour leurs salariés, afin de développer leur bien-être et favoriser le team-spirit à distance, grâce par exemple à des stickers pour ordinateurs ou des vêtements personnalisés
  • le cocooning et le home staging, afin de « profiter » du temps du confinement pour améliorer ou redécorer son intérieur
  • les cadeaux personnalisés de fin d’année, pour les fêtes. En effet, compte-tenu de la distanciation imposée par la crise sanitaire, l’objet offert (de la carte de vœux au cadeau plus conséquent) devrait être à nouveau très prisé.
 
Dans le tableau ci-dessous, je vous propose une liste de produits à mettre en avant en fonction de ces typologies d’usage, afin de vous aider à structurer votre offre pour suggérer de nouvelles idées à vos clients. Si vous souhaitez le fichier en format Excel, contactez-moi.
Bon courage à vous !
 
 
 
 
 
 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?