Le groupe Cewe annonce une baisse de 35% de ses ventes dans l'imprimerie commerciale sur les 3 premiers trimestres de l'année

 
Dans un communiqué de presse publié ce matin, le groupe allemand CEWE présente un état de sa situation commerciale au début du dernier trimestre de son année fiscale. Au plan global, la situation reste stable avec une baisse de seulement 3,3% des ventes à 413,3 millions € en Q1-Q3 2020 vs. 427,2 millions € en Q1-Q3 2019, avec un EBIT qui s’améliore à -0,6 M.€ vs. -2.0 sur la même période l’an passé. L’activité est particulièrement impactée par la division qui me concerne le plus, celle de l’imprimerie commerciale : "Le segment de l'impression commerciale en ligne a été particulièrement touché par la crise sanitaire : les ventes au cours des trois premiers trimestres de 2020 ont baissé de 35,0%, à 48,8 millions d'euros (T1-3 2019: 75,1 millions d'euros). » annonce le communiqué de presse (traduction Google / auteur). Avec également un EBIT à -5.0 M.€ vs -2,3 M.€ sur la même période l’an passé. A noter que la tendance semble se confirmer sur le 3è trimestre (15,4 M.€ vs 24,8 M.€ l’an passé), avec quasiment 38% de baisse par rapport à Q3 2019.
 
Christian Friege explique à ce sujet : «Nous sommes convaincus que notre portefeuille de marques, que nous avons rationalisé dès le milieu de l'année, et notre structure de coûts durablement optimisée nous permettront de sortir plus forts de la crise».
 
Comme cela avait déjà été constaté sur les mois précédents, c’est le secteur des produits photo qui s’en sort le mieux, avec un revenu en hausse à 335,7 M.€ (vs. 316,9 M.€) l’an passé. A noter toutefois une baisse du nombre de photos imprimées.
 
Souhaitons à Cewe – comme à l’ensemble de la profession – de bénéficier d’un regain d’activité en fin d’année pour les fêtes, notamment autour des produits et albums photo.
 
Source & crédit photo : Site IR Cewe DE

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?