Y-a-t-il encore de la place aujourd'hui pour développer une offre en W2P ? Quels seraient les facteurs clés de succès ?

Le marché de l'imprimerie en ligne est devenu en quelques années hyper-concurrentiel . Le nombre d'opérateurs a augmenté, leur poids économique également et la technicité du marketing s'est accrue. Parallèlement à cette intensification concurrentielle, les prix ont chuté et certains services comme le transport offert sont devenus des standards.
Difficile de se créer sa place dans cet environnement. Surtout si l'on se contente juste de copier les modèles établis en partant de zéro ... C'est l'échec garanti, avec à la clé la perte sèche de plusieurs dizaines de milliers d'euros.
Combien de fois m'a-t'on demandé s'il était possible de faire "comme Vistaprint"...

Cela n'a pas de sens de se contenter de copier. Quel intérêt aura un client à venir chez vous dans ce cas ?
Pour créer une nouvelle place "au soleil", il faut donc proposer une alternative attractive, et pas seulement sur les prix. Services, proximité, ergonomie, produits proposés... les axes de différenciation ne manquent pas. A vous de trouver ceux qui ont le plus de sens par rapport aux forces de votre imprimerie.
Si l'on observe le panorama des opérateurs web-to-print, plusieurs exemples illustrent cette possibilité de créer une alternative crédible et pérenne :
L'imprimeur du Roi par exemple a développé une offre de papiers et finitions unique sur le marché son différenciateur ? Proposer les matières que les autres imprimeurs en ligne n'offrent pas. C'est une façon intelligente de répondre aux frustrations d'une certaine partie des consommateurs d'imprimerie en ligne.

Dans un autre registre, Print.com a renouvelé le genre de l'offre destinée aux pros et revendeurs , avec une différenciation axée sur l'ergonomie du site web et des services tres adopté aux gros consommateurs de print.

Imprimerie d'étiquettes adhésives depuis 60 ans, Adesa a réussi à valoriser son savoir - faire de producteur sur le web, en se spécialisant sur l'impression d'étiquettes en délais tres courts... La qualité d'impression, le conseil, le service et le made in France sont les composantes de ce succès que j'affectionne beaucoup. En témoignent les avis exceptionnels que les clients laissent aprés avoir reçu leur commande.

Dernier exemple, l'Imprimerie Européenne qui a réussi en quelques années à s'imposer sur le marché en transposant à l'imprimeur le concept des comparateurs tels qu'on les trouve dans le voyage et l'hôtellerie.

Des exemples, il en existe beaucoup chez des imprimeurs nationaux comme régionaux.
Alors pour répondre à cette question qui m'a été posée lors du webinar du 13 novembre, oui il reste de la place, à condition de se différencier intelligemment.

Commentaires

  1. Le Web to print est une tendance de fond : le contexte actuel ne fait que renforcer la digitalisation d'une partie du processus de vente.
    Il faut voir le web to print comme le "click and collect" dédié aux professionnels du document. La mise en place doit bien sûr s'accompagner d'une réflexion globale autour de son propre éco système : cela passe, notamment, sur les services complémentaires à déployer.

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Gratuit : l'étude de marché du web-to-print en Europe 2020

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?