France : OperaPrint lance son portail #webtoprint



OperaPrint vient de mettre en ligne son nouveau portail web qui offre un très large panel de possibilités en matière de e-printing. En effet, l'objectif affiché est de répondre aux attentes des différentes typologies de clients de ce type de services :
  • les experts, qui sont capables de créer eux-mêmes leurs mises en page sous Photoshop, Quark ou Indesign, “from scratch” ou à partir de gabarits vierges. Cette clientèle-là va rechercher avant tout un service d'impression en ligne, dans la lignée des Print O'Clock et Exaprint
  • les débutants, qui n'ont aucun outil, voire, aucune idée. Et qui recherchent un service tout-en-un. OperaPrint leur propose une gamme très variée de modèles pré-définis, classés par types de produits ou par secteurs d'activités (artisanat, commerce, associatif…), modèles qui peuvent ensuite être personnalisés et finalisés via un éditeur web-to-print en ligne.  On retrouve à ce niveau le principe initié par Vistaprint, Wedia Expresso, Moo et tant d'autres.


Le projet est ambitieux, et le panel de produits proposés également. Souhaitons bonne chance à toute l'équipe d'Opera Print dans cette nouvelle aventure dans le monde du web-to-print.

Liens :

Commentaires

  1. Merci Ludovic pour cet article. Oui c'est vrai, le projet est ambitieux et a été douloureux. Mais il est porté par 35 ans d'imprimerie, ce n'est après tout qu'une suite logique. Encore merci et à bientôt, Cathy.

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir Cathy. Toutes mes félicitations pour ce projet. J'imagine pour y être passé les litres de sueur qu'il a dû vous coûter. Un bel exemple d'un imprimeur qui a su se réinventer. Une question (indiscrète) : vous avez tout développé from scratch ou vous avez intégré une solution du marché ? A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout créé de À à Z avec notre agence et module flash pour la personnalisation.

      Supprimer
  3. Merci pour l'info de l'ouverture d'@operaprint. Je leur souhaite également bonne chance dans cette aventure.

    Je regrette néanmoins la présence de modèle pré-crée qui rassemble à peu près tout les clichés que l'on peut mettre sur une carte de visite. Je pense, très sincèrement, que ce type de prestation nuit à tout un pan de la profession que ce sont les créatifs. Et pour être très honnête avec vous, je ne vois pas ce web-to-print là d'un très bon oeil. Non pas parce que cela empiète sur mon travail de tout les jours mais parce que ces modèles là ne répondent à aucune problématique de communication. C'est du "fast-food design".

    Bref, je vais pas m'étendre plus que ça sur le sujet. Bonne chance Opéra Print :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jean-Philippe je comprends ta position mais je ne suis pas d'accord avec toi. Je rejoins complètement Ludovic sur le fait que nous ne faisons pas de concurrence aux graphistes. Au contraire nous nous adressons à ceux qui n'ont pas les moyens, le temps de gérer une communication visuelle. Ceux qui veulent du rapide, parfois un one shot. Nous avons deux graphistes chez Opéra Print qui gèrent les créas de nos clients locaux qui ne passeront jamais par internet car ils ont besoin d'une charte qui dure dans le temps et avec une stratégie de communication bien définie. Alors que dire d'un site comme graphiste.com qui lui nuit vraiment à ta profession ? Je te remercie pour tes encouragements.

      Supprimer
  4. Salut JP. Au risque de me faire troller par tous les graphistes et l'AFD, je pense que la clientèle intéressée par des modèles clés en mai n'a ni la culture, ni les moyens ni la culture pour faire appel à un vrai graphiste. Pour ne parler que de ce que je connais, j'ai remarqué à plusieurs reprises que des clients de ce type de plateformes commençaient par des modèles tous-prêts puis demandaient rapidement des prestations sur-mesure, voire des créas personnaées. À mon sens, ce type de web-to-print est du prêt-à-porter, là où les graphistes et agences se situent entre le tailleur sur-mesure et la haute couture.

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir Cathy,

    Je ne parlais pas forcément de vous. Je réagis sur un billet qui parle de vous mais ma remarque était vraiment plus général. Je comprend le positionnement marketing des modèles pré-conçu mais je suis désolé je trouve que c'est vraiment pas, à mes yeux, une bonne chose. Je râle parce que je récupère pas mal de clients qui viennent justement de ces solutions là et qui s'étonne de mes prix...

    Bref.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Chers lecteurs, n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cet article !

Articles les plus consultés

Infographie : quelle est la meilleure plateforme pour gérer ses réseaux sociaux (et ceux de ses clients) ?

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]