Gelato : 60% de croissance grâce à son API de web-to-print et un réseau d'imprimeurs locaux

 
Dans un nouveau communiqué de presse, Henrik Müller-Hansen CEO de Gelato fait le point de l’activité de sa société à la fin du mois de novembre. Sévèrement impactée par la crise sanitaire au printemps, l’entreprise a opéré un pivot stratégique pour passer d’une marque client (Optimal Print) à une plateforme de production de type dropshipping pour des e-commerçants et des grands comptes. Pour cela, Gelato a lancé en juin son API ainsi que des connecteurs Shopify et Etsy, qui permettent aux e-commerçants utilisant ces technologies d’ajouter en quelques clics des fonctionnalités de personnalisation à la demande.
Ce changement a eu des conséquences inattendues : portée par le développement du eBusiness, Gelato a augmenté en quelque mois son chiffre d’affaires de 60%, atteignant les 40 millions $ avec 10% de cash flow. L’an prochain, l’entreprise envisage de doubler son chiffre d’affaires.
 
Au-delà des chiffres, ce qui est intéressant, ce sont les 3 piliers évoqués par Henrik Müller-Hansen pour la réussite de son entreprise dans un contexte extrêmement difficile. Ils peuvent tou.te.s nous inspirer :
  1. Fabriquer localement pour aller plus vite, produire moins cher, mieux et plus intelligemment. Pour cela, Gelato s’appuie sur un réseau de 100 imprimeries dans 30 pays
  2. Etre capable de s’interconnecter avec les e-commerçants, grâce aux API
  3. Adopter une démarche RSE
 
L’objectif affiché pour 2021 est d’ailleurs particulièrement intéressant : combattre le chômage… 
 
Source : Blog Gelato
Crédit photo : Gelato

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

e-CRM : passez du Call Center au Contact Center pour mieux servir les clients de votre eCommerce

Imprimerie : qui seront les gagnants et les perdants dans le monde post-Covid ?