PrintRepack fiabilise le conditionnement des commandes d'imprimés en ligne

 
On le sait, dans le eCommerce, c’est le « dernier kilomètre » qui est déterminant dans la réussite ou l’échec d’une commande. En web-to-print, l’enjeu du conditionnement et de la livraison est encore plus fort, car les clients professionnels ont des exigences spécifiques en terme d’emballage et de dispatching des commandes, et le poids comme le volume des colis reçus entraînent souvent des dégâts sur les colis, et donc sur la marchandise.
Cette dernière chaîne est déterminante, et elle constitue un véritable frein aujourd’hui dans l’adoption plus massive de l’imprimerie en ligne chez de grands donneurs d’ordre. Peur d’un mauvais conditionnement, crainte d’un non-respect de la marque blanche, coûts liés aux erreurs de transport… 
En Belgique, Oxxologistix vient de lancer une offre baptisée PrintRepack dédiée exclusivement aux problématiques de l’imprimerie en ligne. Ce transitaire propose de réceptionner vos commandes d’imprimés en ligne, pour contrôler leur conformité et leur qualité, gérer les éventuelles contestations, ré-emballer les colis si nécessaire et reconditionner à vos couleurs, et livrer l’ensemble par un coursier local, réputé plus « fiable ». Voici un exemple des prix pratiqués sur la base de commandes réalisés chez des majors de l’imprimerie en ligne :
 
 
Certes, cela a un coût, mais pour les revendeurs qui engagent leur image de marque à chaque commande, et qui tremblent à l’idée de perdre leur client-clé à cause d’une erreur de conditionnement ou d’un livreur un peu trop pressé, c’est une garantie de fiabilité qui prend tout son sens. Je trouve cette initiative particulièrement pertinente, tant la problématique du transport prend de l’ampleur aujourd’hui. Les majors seraient bien inspirés de nouer un partenariat avec Print Repack pour proposer, en option dans le checkout, leurs services à leur clientèle « Premium ».
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing

e-CRM : passez du Call Center au Contact Center pour mieux servir les clients de votre eCommerce