Cimpress publie des résultats en recul de 3% sur le premier trimestre 2021 et emprunte plus d'un milliard de dollars pour se renforcer

 
Cimpress vient de publier un communiqué de presse pour annoncer son intention de lever un emprunt à terme d’1,15 milliard de dollars pour « rembourser la dette garantie existante et apporter des liquidités au bilan » – si j’ai correctement traduit le texte en anglais. Sean Quinn, le directeur financier du groupe, explique que cet emprunt va servir également à saisir des « opportunités de fusions et acquisitions d’entreprises à petite échelle qui s’intégreraient dans les activités existantes de Cimpress ». Intéressant comme démarche : l’entreprise se renforce via des emprunts pour rembourser une part de sa dette, disposer de liquidités et saisir des opportunités de rachat, car il y en aura forcément avec la crise… 
 
 
Dans ce communiqué, Cimpress détaille les résultats du groupe sur le premier trimestre 2021, et sans réelle surprise, l’activité globale du groupe est en baisse de 3% par rapport au premier trimestre 2020 (soit avant la pandémie). La baisse la plus forte est arrivée sur janvier et février, Vistaprint étant l’entité qui résiste le mieux avec seulement -14% de recul. L’impression commerciale pour les pros / revendeurs étant la plus touchée, avec PrintBrothers et The Print Group entre -26% et -27%.
 
La bonne nouvelle, c’est que sur mars, toutes les entités du groupe repassent en positif, en particulier sur le marché de Vistaprint. Nous verrons dans 3 mois si cette tendance s’est confirmée sur le second trimestre 2021.
 
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing