📈-30% de baisse d'audience des imprimeries en ligne en fĂ©vrier par rapport Ă  2020

 
Beaucoup d’imprimeurs constatent une forte morosité depuis les fêtes. Avec le couvre-feu, les restaurants et salons professionnels fermés, et les stations de ski privées de remontées mécaniques, l’activité globale est au ralenti. Et cette année, il n’y a pas de perspective de relance rapide comme des élections majeures, ou un grand évènement sportif au printemps… Cette tendance s’observe également dans l’imprimerie en ligne : comme chaque mois, je publie l’observation des audiences des sites d’imprimerie en ligne opérant en France, selon Semrush (fiabilité faible). En février 2021, Semrush observe ainsi 32,9% de baisse d’audience par rapport à février 2020, mois qui avait connu une belle envolée avant le confinement. Comme les mois précédents, tous les imprimeurs ne sont pas affectés de la même façon : les majors sont les plus affectés, alors que les opérateurs nationaux de taille moyenne (10 à 20 M.€) semblent maintenir une croissance, pour certains au-delà de 20%. Reste à savoir si les taux de conversion et surtout le panier moyen, restent cohérents. Selon différents échanges que j’ai pu avoir avec des opérateurs, il semble en effet que le panier moyen chute fortement en ce début ce qui, conjugué à une baisse d’audience, va induire une contraction des revenus des imprimeurs en ligne.
 
 
Sur les tendances de recherche, on observe un regain sur les flyers, cartes de visite, les étiquettes, les rollups et surtout, le vinyle adhésif. A l’inverse, flyers, affiches, albums photo, et surtout, autocopiants semblent marquer un retrait, sans oublier bien évidemment les produits de saisons (cartes de vœux et calendriers).

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 Ă  10 fois supĂ©rieur Ă  celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing