Print-On-Demand : levée de fonds record de 240 millions de dollars pour Gelato qui veut se développer aux USA et en Asie, ainsi que dans l'impression 3D


La crise du Covid aura indéniablement boosté le print-on-demand : en corollaire de l'explosion du eCommerce, la demande de produits personnalisés n'a jamais été aussi forte, pour les grandes marques comme les DNVB ou les communautés de niche, portées par des myriades de créateurs indépendants. Les entreprises utilisent également le vecteur du textile et des objets personnalisés pour renforcer le sentiment d'appartenance dans un monde du travail redessiné autour du remote-first. Gelato est l'un des leaders dans ce secteur : après une année 2020 record avec plus de 60% de croissance, la plateforme norvégienne vient de boucler une levée de fonds de 240 millions de dollars auprès de Softbank et Goldman Sachs. L'objectif de cette levée de fonds est d'accélérer la pénétration de Gelato sur les marchés américains et asiatiques et de développer les unités de productions du groupe, y compris dans l'impression 3D. A ce sujet, afin de réduire l'empreinte carbone liée au transport, Gelato veut développer des unités de production proches des points de distribution pour réduire les circuits de livraison. « En apportant la production de produits personnalisés sur les marchés locaux de toute notre planète, nous donnons aux vendeurs de commerce électronique (…) les moyens de servir n'importe quel client, n'importe où, d'une manière beaucoup plus rentable et durable », déclare Henrik Müller-Hansen, PDG et fondateur de Gelato.

Selon les estimations de Gelato, le marché des produits personnalisés va croître de 230 milliards de dollars à 320 milliards de dollars en 2025.


Source : Gelato

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing