Keypoint Intelligence prédit un rebond du marketing direct et des catalogues d'ici à 2025, portés par les e-Commerçants

 
Les usages marketing, c’est comme la mode… ce qui était tendance il y a 10 ou 15 ans revient au goût du jour, suivant un grand balancier. En matière de tendances, il est toujours très instructif d’avoir un œil sur ce qui se passe aux Etats-Unis, cela préfigure souvent avec 1 ou 2 ans d’avance ce qui va arriver sur nos marchés. Le cabinet d’études marketing américain Keypoint Intelligence vient de publier une étude intéressante sur les prévisions de production d’imprimés commerciaux dans les prochaines années, et ce qui est particulièrement notable, c’est la résurgence annoncée du catalogue, des brochures, mais surtout du marketing direct (le bon vieux mailing).
 
Toujours selon Keypoint, ceux qui vont consommer ces supports imprimés seront les e-Commerçants : Amazon par exemple utilise de plus en plus le média papier pour promouvoir ses produits dans des occasions spéciales, et d’autres pure-players lui emboîtent le pas. Bien sûr, le format et la structure des médias imprimés va évoluer. Du bon vieux catalogue de 600 pages, nous allons passer à des catalogues customisés à la demande, en fonction des parcours d’achat ou des centres d’intérêts détectés par l’analyse des B.I. et des CRM. C’est ce que les américains appellent du « relevant » marketing, ou « marketing de la pertinence ». 
 
Celles et ceux qui suivent mon blog savent à quel point je suis convaincu de la complémentarité entre l’eCommerce et le print, et des atouts – encore trop méconnus – du bon vieux papier dans un monde digital. Cela implique que les imprimeurs doivent repositionner leur offre dans ce contexte, pour s’adapter à de nouvelles clientèles.
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing