Canva Print dépasse-t'il déjà le million de commandes d'imprimés ?

 
Comme je l’évoquais dans un précédent billet, Canva accélère fort dans l’impression. Et c’est pas fini 😉. Certains commentateurs comme Bernd Zipper y voient le signe précurseur d’une potentielle entrée en bourse (ou IPO), car la vente d’imprimés en ligne constituerait un moyen efficace à court terme pour renforcer le chiffre d’affaires de l’entreprise, évaluée à plus de 40 milliards de dollars. On verra, pour l’instant Melanie Perkins semble rejeter cette option comme elle a indiqué à Forbes dans une interview.
 
L’entreprise australienne a multiplié les partenariats avec des opérateurs d’imprimerie en ligne pour qu’ils intègrent l’éditeur à leur site, mais il semblerait que désormais ce programme ait fait long feu. En effet, sur le site dédié aux Print Partnerships, il est indiqué que le programme est désormais suspendu.
 
 
Parallèlement, Canva semble chercher à renforcer son propre programme d’impression Canva Print, en proposant des services d’impression en fin de cycle de création sur Canva.com, grâce notamment au partenariat mondial noué avec KornitX. En témoigne aussi le renforcement de l’équipe dédiée à Canva Print, avec de nombreux postes ouverts actuellement.
Sur une offre d’emploi de Mid-Senior Product Designer, Canva annonce d’ailleurs clairement la couleur : « La croissance de Canva Print est devenue un objectif clé cette année et notre groupe redouble d'efforts pour lancer un large éventail de nouvelles initiatives de produits axées sur le lieu de travail et la collaboration, tout en jetant les bases d’une marketplace du Print pour accélérer la vision de Canva visant à donner au monde les moyens de véritablement concevoir n'importe quoi et publier n'importe où. Nous avons connu une croissance incroyable et nous nous développons rapidement dans cet espace, mais il reste encore beaucoup à faire pour réaliser notre vision et nous recherchons donc un concepteur de produits pour nous rejoindre et nous aider à nous propulser vers notre mission » (traduction de l’auteur).
 
 
Il est difficile d’estimer le volume de commandes d’imprimés que génère Canva Print aujourd’hui. Toutefois, en fouinant, on trouve des infos 😉. Canva propose en effet un programme appelé « One Print One Tree ». Pour chaque commande d’imprimé réalisée sur Canva, un arbre serait planté à Madagascar, au Mozambique, au Kenya ou en Haïti. Cette démarche s’inscrit dans le programme d’éco-responsabilité de l’entreprise.
 
 
Sur la FAQ de ce programme, Canva indique que pour démarrer, ils vont planter 1,2 million d’arbres… soit 1,2 million de commandes en toute logique.
 
 
Et ils précisent qu’ils espèrent augmenter ce chiffre. Si ce chiffre ne vous évoque rien, prenons l’hypothèse d’un panier moyen de 40 € HT, sans les frais de livraison (et c’est sûrement loin de la réalité). Cela représenterait presque 50 millions d’euros de revenu. 100 000 commandes par mois, cela fait près de 5 000 commandes par jour, ce qui est loin d’être négligeable.
Compte-tenu de la croissance très forte de Canva, on peut légitimement imaginer qu’ils pourraient rapidement multiplier ce chiffre… Bien sûr ce sont des suppositions, mais il semblerait bien que le marché se retrouve en présence d’un nouvel acteur susceptible de peser plus de 200 millions d’euros de CA imprimé d’ici 1 ou 2 ans, avec la volonté de construire une forme de marketplace. De quoi bouleverser durablement la dynamique du marché…
 
 
 
Sources :
 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Importer les données d'un tableau Excel dans Indesign [actualisé]

Qui est Apollo Global Management, le fonds qui vient d'investir 300 millions d'euros dans Cimpress ?

Le ROAS du print (mailing, asile colis…) est 3 à 10 fois supérieur à celui de Google Ads, Facebooks Ads ou du cold emailing